Les Flèches au curare de BiBi (25 avril-2 mai)

Hubert Védrine dans la vitrine.

On a beaucoup parlé de Madame qui a pris une retraite de luxe chez Bernard . On a un peu moins causé de Delphine la fifille, nouvellement décorée par Estrosi et du Fiston à pistons (Antoine) mais on a carrément fait l’Omerta sur la présence au CA d’Hubert Védrine, donneur de leçon socialiste et européen. L’ ami du vénérable Bernard Arnault, eh bien, oui, ce cher Hubert, a la tête dans le Sac Vuitton depuis bien plus longtemps.

Le Conte est bon.

Si BiBi compte bien, il y 4 minarets en Suisse et 367 burqas en France. Par contre, il ne compte plus les articles du Figaro là-dessus pour chaque jour qui passe. Finalement, il ne faut pas se voiler la face : c’est bien de la Propagande.

Savoie de son Maitre.

Il parait – selon l’avis autorisé d’un médecin retraité d’Annecy – que aurait du sang savoyard. « Nicolas, rapporte le vieux médecin au journal , macédonien sépharade par son grand-père, le Docteur Malah, serait haut-savoyard par sa grand-mère, une Félisaz-Hudry de Villard-les-Boëge. Quant à l’arrière grand-mère de Carla, elle serait née Renand de Monnetier-Mornex avant d’avoir été mariée à Annemasse». Chouchou va certainement demander à Bernard Squarcini, patron de la Direction centrale du Renseignement Intérieur de mener l’Enquête pour savoir si, oui ou non, il s’agit d’une rumeur descendue des Montagnes.

Zahia Dehar.

Frank Ribéry et sa pulpeuse amie secrète font parler et écrire. Ainsi la Tribune de Genève ironise : « A quelques semaines du Mondial, Ribéry va-t-il céder sa place en milieu de terrain pour faire un tour dans les cages ? »

Les mots contre l’Omerta.

Roberto Saviano, auteur du best-seller Gomorra, est venu ouvrir la Conférence Mondiale du Journalisme d’investigation. Entouré de gardes du corps, il a parlé aux 500 journalistes présents. Malgré les menaces de Berlusconi, il écrira un prochain livre sur les organisations criminelles et sur leurs liens avec la Finance internationale et européenne. « Je suis la démonstration que les mots ont un pouvoir énorme ». Peut-être qu’alors le mot Clearstream sera prononcé ?

Dominique Farrugia, toujours aussi Nul.

Grand défenseur de Chouchou, Dominique, cire les pompes à Jamel Debouzze : «  Il a été un vrai déclencheur. Sa réussite a fait entrevoir à des jeunes que c’était possible de réussir dans la comédie et qu’il y avait peut-être là un ascenseur social ». BiBi invite à méditer sur ce succulent « peut-être ».

Le charme d’Anne Fulda.

Dans le Figaro du 16 avril, Anne Fulda célèbre la guest-star de LVMH : Bernadette Chirac. «Madame Chirac n’est pas une bête de mode mais c’est ça qui fait son charme ». «Elle est plus anti-conformiste qu’il n’y parait ». « Elle a révolutionné bien des usages ». «Elle est parvenue à se faire aimer des Français». Place enviée que celle de Première Dame de France ! Dire que… la journaliste, ancien flirt de Chouchou, a raté tout ça.

.

Enrôlé par son Chouchou Nicolas, Claude Evin, ex-socialiste, mène une grande bataille. Il milite avec son ami Jacques Remiller, député UMP de la Vienne, pour la distribution par les buralistes de cendriers de poche biodégradables aux fumeurs. Réplique-BiBi qui fera – à n’en pas douter – un tabac : « Et les cendriers pour fumistes ? »

Flèches de Cœur.

Au zing de Cromwell Bar, on peut s’accouder et en redemander. Cette fois-ci, le patron du blog vous sert un indispensable « Eloge à Bourdieu ». Vous entrez de plein pied dans l’article mais attention… en sortant du Bar.

One Response to Les Flèches au curare de BiBi (25 avril-2 mai)

  1. valerie dit :

    La Burca?
    Moi aussi, je suis contre mais n’en vois pas souvent.

    « Vous » êtes tous contre la burca mais pas tellement contre la prostitution apparemment. Les prostituées qui viennent de l’Est ou d’Afrique, ça ne dérange pas grand-monde apparemment et les enfants qui tombent sur des sites pornos en un clic de souris, ça ne dérange que ceux qui disent:

    -Que peut-on y faire ?…

    Si ça n’est pas aussi de l’ obscurantisme!

    ça m’énerve prodigieusement…
    Et ça me fait mal pour « mon sexe »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *