SAUTES D’HUMEURS ET GATEAU D’ANNIVERSAIRE.

Quelques sautes d’humeur. Des petites notes cyclothymiques. Des pensées-bibi jetées en vrac. Tout un empilage de bazar, un fatras d’infos qui concernent les sportifs, les , les crapules socialistes, les socialistes, les fillonistes et les macroniens. Ah, le Monde est si grand que ce 1527ème bibillet ne suffirait pas à en faire le tour. Mais essayons quand-même !

Et puis, fort heureusement… tout ça finit par des chansons autour d’un gateau d’anniversaire aux neuf bougies.

*

SPORT.

On a sorti d’énormes affaires concernant la corruption dans le avec les révélations FootLeaks. Tout est sur la table : les paradis fiscaux, les filières, les noms des banques, des agents, des joueurs. Et trois mois après, rien. Tout continue comme avant. Vive le Sport !

*

OUVRIERS.

Classant de vieux dossiers, je tombe sur une vieille brochure du Parti Communiste Français des années 75 : «Chez Peugeot, entassés à 5000 sur les chaînes, les ouvriers n’arrivent même plus à parler entre eux. Moins on se parle, moins on se comprend : chez Citroën, la Direction intercale sur les chaînes des ouvriers immigrés qui ne parlent pas la même langue».

OUVRIERS (bis).

Dans Télérama de cette semaine, témoignage d’une ouvrière  : «La Direction a même fait enlever les poches de nos pantalons de travail, parce qu’un ouvrier ça ne doit pas avoir les mains dans les poches, vous vous rendez compte ! Alors que sur la chaîne, on n’a même plus le temps de refaire un lacet…»

Constat de , 43 ans sur les chaînes : «Désormais, tout est nickel mais c’est abominable ! Tous les espaces de liberté, de convivialité et de fraternité ont rétréci, voire disparu. (…) Peu à peu, les gestes des ouvriers ont été scrutés et chronométrés afin de supprimer les temps morts, ces laps de temps pourtant indispensables pour se régénérer».

 OUVRIERS (ter)

La «grande» Presse et les Medias dominants s’empressent de nous rabacher que les ouvriers votent LePen. Ces gueux, ces pauvres dénués de toute réflexion, ces incultes qu’on manipule, ces salauds de pauvres etc. Rappelons que seulement 14,5% des ouvriers votent/voteraient pour la facho (oui, ça reste bien entendu un problème) mais que, d’abord, ils sont sur-représentés chez les abstentionnistes et… les non-inscrits.

*

 .

Une abonnée me soutient que quand-même, avec Hollande, bien sur, il a des casseroles mais que globalement, la France va mieux. Juste un soupir, un gros soupir à lui opposer.

*

ET PIERRE BOURDIEU.

Je tombe sur le Journal II de Charles Juliet : «La plupart des êtres ont des idées qui ne leur sont pas personnelles. Ils les ont reçues de leur milieu, elles ont pénétré en eux à leur insu, au gré de tous les hasards, ils ne les ont jamais passées au crible, ne soupçonnent pas qu’elles déterminent ce qu’ils sont et ce qu’ils vivent». Pas mieux pour expliquer le concept d’habitus chez Bourdieu. Pas mieux pour entamer la lecture des indispensables analyses d’Alain Accardo.

*

CRAPULE.

Traduisons cette envolée odieuse de Jeroen Dijsselbloem, social-démocrate, président de l’Eurogroup : «Comme social-démocrate, j’accorde une grande importance à la notion de Solidarité. Mais vous avez des obligations. Vous ne pouvez pas gaspiller tout votre fric en vous enivrant et en allant aux putes puis, ensuite, demander notre aide».

Social-démocrate, ami des Socialistes français, donc. Tous muets. Tous solidaires.

MOSCOVICI.

Pendant ce temps-là, Pierre Moscovici s’était fait offrir, lui aussi, des costumes du même tailleur de luxe que celui du candidat de la droite : Arnys. Une découverte faite par les enquêteurs lors de leur perquisition dans la boutique du 7e arrondissement, les 15 et 16 mars 2016. Selon le Canard Enchaîné, les achats datent d’avant 2012, date à laquelle la déclaration de telles largesses était devenue obligatoire pour les députés. C’était le paragraphe spécial sur «La République exemplaire».

*

JEAN-MICHEL .

Au lendemain de la colère de Christine Angot (dont on rappellera qu’elle fut pro-Valls) contre cet autre dingo de , voilà Jean-Michel Aphatie qui tresse des louanges à l’écrivaine (bah, pourquoi pas ?) tout en… fustigeant ses confrères de n’avoir pas eu son courage. Ecoute, Jean-Michel, à mon tour d’être méchant. Voilà Emmanuel qui se présente à toi, tu lui rappelles que Bernard Mourad, son financier, est le bras droit de Drahi et que ton candidat préféré a quand-même quelques casseroles au Q. Quelle serait ta réaction sachant quand-même qu’une de tes proches, élue de ton cœur, a travaillé pendant deux ans à un haut niveau chez Altice Media, un grand groupe Drahi ? Bon, c’est vrai, c’est bien loin cette période ! Aujourd’hui, elle travaille chez beaucoup mieux, dans cette superbe entreprise du Camarade Lagardère bien  bien gentil avec . Et c’est peu dire.

JOURNAILLE.

Dommage que les journalistes n’aient pas lu mon billet sur Hollande, grand vainqueur des Présidentielles 2017. Grand dommage car ils persistent à croire que Hollande est juste un Président qui distille des bons mots, un amateur de foot, un conducteur de scooter sans casque ou gros lourdaud qui se croise les bras. Pas moyen de les faire changer d’avis car dès qu’on avance qu’il fait tout pour 1. Sauver le libéralisme. 2. Promouvoir la Macron Promotion, promouvoir son poulain introduit dans son gouvernement puis placé judicieusement hors de lui 3. Détruire les miasmes de gauche de son parti pour le détruire entièrement. 4. Se venger –dans le même élan – de ses insupportables camarades (Valls, Aubry, Montebourg & Co) en s’appuyant sur ses potes (Lire mon billet-BiBi ici) cette journaille sort le terme qui arrange bien tous les analystes de «complotisme» ! Bah, laissons-leur le terme et essayons plus justement :«plus grande escroquerie médiatico-politique de ce début de siècle».

MACRON et FILLON, PETITS GARCONS.

C’est quand-même bizarre de faire ce même constat. L’un (Fillon) âgé de 63 ans et l’autre (Macron) âgé de 37 ans ont encore besoin de leurs Mamans pour poser un pied devant l’autre. Mamans accrochées à leurs basques où qu’ils soient. Pour Fillon, jusque sur son pupitre du Grand Débat avec les conseils d’, la Communicancante ex-GUD. Tandis que l’autre, Dandy aux cravates bleues, a besoin, lui, de Maman Mimi () dont je vous laisse savourer le travail très maternant ci-dessus.

 BIBI AN NEUF.

C’est mon anniversaire ! En ce 23 mars 2017, je fête mes neuf années de blog. Merci à mes fidèles lecteurs/lectrices du blog (200 environ par jour pour les grands mois), mes 4526 abonné(e)s de mon compte Twitter @pensezbibi. Sans eux etc etc. Merci. Grands mercis.

8 Responses to SAUTES D’HUMEURS ET GATEAU D’ANNIVERSAIRE.

  1. Joyeuses fêtes ! Un anniversaire en fanfare…

  2. agatheNRV dit :

    J’aime bien ce bibillet « revue de presse », commentaires à venir ce dimanche (digestion en cours) …

  3. Berrie dit :

    Joyeux anniversaire Bibi^^

  4. BiBi dit :

    @Berrie.
    Merci.
    Et puis encore
    merci.

  5. […] prix offerts par un intermédiaire de la Françafrique. C’est pathétique (Tiens, Pierre Moscovoci aurait-il lui aussi rendu ses costumes ?) Quand Angot lui révèle tout haut ce que des millions pensent tout bas, qu’il […]

  6. agatheNRV dit :

    Hoĺlande « ça va mieux » : Je ne connais pas l’activité professionnelle de ton abonnée, ce que je sais c’est que l’une de mes amies travaille 48 h par semaine grâce à Hollande, Macron et Valls/Komry pour un salaire minable.
    Un bel avenir professionnel pour les enfants. Esclaves.

  7. agatheNRV dit :

    Bon anniversaire ! Après l’anniversaire du blog, le tien, ça ne fait pas beaucoup de gâteau pour un seul homme ?
    Bises

  8. BiBi dit :

    @AgatheNRV
    Tu es ma Chantilly, ma cerise sur le gateau 🙂
    Bref ça ira.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *