Au programme : Cahuzac, le JDD, Mélenchon et un vilain blogueur.

V4_CFR

Beaucoup d’étrangers progressistes se demandent ce qu’est devenue La France. Sensibles aux articles de leurs presses nationales, aux échos des amis, ils sont parfois déroutés, toujours interloqués par les changements intervenus dans notre beau pays. C’est à eux que je pense en écrivant ce billet. Voilà donc quelques nouvelles à leur donner. Nouvelles de la Gauche, des Médias et…. d’un pauvre blogueur qui ne me voulait que du Mal.

En compagnie des Spectres.

BiBi

Je ne sais qui sont Miley Cyrus, Ariana Grande, Taylor Swift, Kim Kardashian (je me suis rendu sur Google pour lire leurs fiches Wikipedia – quand elles existent). J’espère ne pas avoir écorné leurs noms starisés.

Du côté des acteurs et actrices, j’ignore aussi qui sont ces professionnel(le)s de la Culture dont on me parle quotidiennement, ces personnages (connus des autres, je dois le supposer), ces célébrités sur lesquelles s’étendent (se vautrent) les Médias. Ça vient de partout, ça s’incruste partout, du panneau de pub aux clips-vidéos d’artistes s’engageant dans l’Humanitaire, des incises télés pour Dior ou Bleu de Chanel aux invités de Laurent Delahousse. Quand, par exemple, je suis à Paris, il y a ces terribles, ils sont terribles, terribles et effrayants ces panneaux et affiches qui couvrent le moindre centimètre carré des couloirs du métro.

TWITTER : 14 gazouillis et leurs légendes-bibi.

bibi-twitter

Ce furent des gazouillis.

Explique t-on ces pépiements, ces sifflements modulés ? Non, ce furent juste des gazouillis qui ont émergé (de je ne sais d’où). Sortis des limbes, des forêts profondes de l’âme, des brouillards qui cachent l’Horizon peut-être ? On ne sait jamais rien sur ces choses-là. Mais cette ignorance n’en est pas une dès lors qu’on admet le Déficit humain, qu’on acquiesce à cet écart impossible à combler entre l’Insuffisant et la Perfection.

Des gazouillis qui laissent indifférents, des gazouillis aussi vite oubliés que mis en ligne. Mais des gazouillis, des murmures tout autant audibles que visuels, lignes Twitter de mes derniers jours qui continuent d’insister jusqu’à s’imposer ici (14 fois).

Un matin comme un autre à France-Inter.

franceinter

Un matin comme les autres. J’écoute la Matinale de Patrick Cohen. On parle de Kerviel, de cette affaire dont j’aimerais qu’on la nomme plutôt «Affaire Société Générale». Une dénommée Olivia Dufour parle sans arrêt pour défendre la banque, interrompt sans cesse son interlocuteur, répond à côté à un auditeur pertinent, revient à la charge en monopolisant la parole. A croire que la Société Générale – flairant le danger de voir son affaire malvenue sous le grand nez de la Justice – a déjà délégué ses chiens de garde.

Twitter : de 140 à 10.000 caractères.

 Gribouillis (11111

Twitter – pour des raisons de rentabilité et/ou de concurrence – veut essayer d’élargir la longueur de ses tweets, avec un passage de 140 à 10.000 caractères. Chez beaucoup de mes abonné(e)s mais aussi chez nombre d’utilisateurs, c’est la contrariété, la colère (plus rarement la satisfaction).

Dans ce billet,  je ne ferais que donner mon avis via mon expérience de plus de 40.000 tweets.

*