Catégorie: Pensées politiques

Sur la piste du complot.

Voilà qu’imperceptiblement, se mettent en place des Instances tout azimut qui se proclament Instances de Vérité, d’Objectivité. Un hasard ? Non plutôt une opération de grande envergure (mais à petits pas), opération qui touche plus particulièrement l’Information. La distiller, faire en sorte qu’elle soit émise «sans position partisane» (le vilain mot de «partisan» revient sur le devant de la scène médiatique pour disqualifier toute opinion qui va contre), voilà à quel travail ces différentes instances s’attachent. Si tu veux argumenter pour les contester, tu te fais traiter de vilain complotiste !

La dernière entrée dans le Concert des Voix du Pouvoir (si, si), c’est celle de l’officine L’Occurrence chargée du comptage dans les manifestations. Mais, en place d’Orchestre, il y a toujours mes bons vieux amis de Libedesintox.

*

L’ami qui n’a pas manifesté.

« Hier, roulant en voiture pour me rendre à la manifestation, je me suis demandé qu’est-ce qui pourrait te pousser à entrer cette fois-ci – au moins pour une première fois – dans la danse de la grande protestation nationale ? Est-ce que vivre en souffrance sociale te suffira à te rendre à la manifestation dont on sait qu’elle passera sous tes fenêtres ? Accepteras-tu de quitter momentanément ton deux-pièces et à aller défiler ?…

L’Art, lardons et gros porc.

J’ai lu beaucoup d’appréciations de commentateurs offusqués, d’internautes exaspérés à propos des «dénonciations» de #balancetonporc. J’en ai relevées au hasard. Celles-ci par exemple que «tout ça commençait à bien faire». Ou encore que: «Enfin, quoi, tout ça, c’est vrai, ça devient du n’importe quoi. Rendez-vous compte, on en est venu à détester le cinéaste Polanski, un excellent réalisateur. Et maintenant, on va jeter l’opprobre sur le génial Tarantino [qui a défendu Weinstein]. Et puis, voilà qu’on rappelle que Léo Carax s’est mal comporté avec Julie Delpy etc etc».

*

Notre Dame Des Landes et autres petites choses.

Tout sera fait pour minimiser la grande victoire des opposants à l’aéroport de Notre-Dame-Des-Landes. Les Medias dominants n’auront de cesse d’assimiler les Zadistes à des fous furieux. Habituelle propagande de cette décennie. Ces Chiens de Garde de l’information, aujourd’hui amers et hargneux devant la victoire des Citoyens qui ont dit non à cette aberration, ressortent leur catéchisme : les zadistes prôneraient la violence. On connait la mélopée toute en catégorisation pour empêcher le développement des luttes : ici « violents ». Ailleurs « complotistes », « antisémites » etc.

Heureusement à Calais, à Nice, chez Pimkie ou dans les Centres hospitaliers, chez Leclerc ou à Carrefour, il y a ceux et celles qui, avec courage et opiniâtreté, réussissent à dire ce qu’ils sont et ce qu’ils défendent : ce sont les Citoyens en lutte.

*

Petites histoires et grande Histoire.

Au programme de ce Cours d’Histoire, quatre grands thèmes :

1. L’histoire du premier sondage 2018.

2. En écho au numéro 1 : un extrait du livre de Marc Bloch, historien assassiné par la Gestapo le 16 juin 1944.

3. Parution d’un livre sur les 100.000 collabos.

4. Les analyses d’Annie Lacroix-Riz, historienne dont les livres sur la période 1930-1945 devraient être beaucoup mieux connus.

Enfin, pour la petite histoire, petite cerise sur le gateau-BiBi : le dernier article de Frédéric Lordon, bim-bam sur Macron-décodeur-en-Chef et sur ses «égoutiers» du Net.

*