Josyane Savigneau, groupie de Sollers, femme du Monde.

Sollers et Savigneau

Ah le microcosme parisien (de Sollers à BHL en passant par Angot ou Jacques-Alain Miller) ! Quand vous attaquez de front ce petit monde (lire mon dernier billet) , vous voyez arriver illico sur leurs grands chevaux les indéfectibles adorateurs et les groupies entêtées du Maître.

Cette fois-ci, cas exemplaire, ce fut Madame dont je n’avais jamais entendu parler. Madame travaille au Monde. Une pointure. Elle y tenait Des Livres, sélectionnait ses auteurs-chéris et les mettait en tête de gondole. Le canard PLPL (ancêtre du Plan B) lui avait décerné une «Laisse d’Or» pour sa servilité dans ses appuis prononcés aux grands écrivains du microcosme parisien. Glorieux (et mérité) trophée ?

Logo_Le_Monde

Tout commença par ma lecture de l’article de Sollers fustigeant Depardieu et ce tweet (1) :

«Ah la la @philippesollers qui pilonne Depardieu pour son sarkozysme ! Ce Sollers qui déclarait: «Sarkozy, génie de notre époque» (JDD 2007)».

Madame n’apprécia pas du tout que BiBi lance sa petite Flèche sur Sollers, son Dieu vivant. En rogne comme jamais, voilà Madame qui ouvre son Twitter pour batailler avec un double Tweet ! Il est 7 heures 14 du matin, ce samedi !

Tweet Dame Savigneau (1) : «@pensezbibi ! Ce Sollers qui déclarait: «Sarkozy, génie de notre époque» (JDD 2007). Mais quel con ! C’était ironique, pauvre taré inculte».

Tweet Dame Savigneau (2) «Et moi je ne suis pas anonyme, bibi qui pense si peu !»

On sait combien les grands Intellectuels de la Capitale sont des petits malins. Ils écrivent à double sens, versant dans le cynisme, se préservant en jouant sur l’ironie (gagnante – croient-ils – à tout coup). «Sarkozy, génie de notre époque» serait donc à prendre sur le versant Ironie. Mais Dame Savigneau relève t-elle la suite qui est dans la droite ligne du personnage depuis son accession à la Célébrité ? Ben, non (Sarkozy, ce «génie de notre époque», dont «tout patriote français devrait être fier», «Soleil nouveau de la République qui se lève sur le Nil»). Relève t-elle la beauté de ces deux photographies mises en lignes dans mon billet : l’une avec Philippe et son Pape, l’autre avec Philippe et Liliane Bettencourt (amis aussi du Petit Monarque) ? Ben non. Relève t-elle cet entêtement durable à louer Mao et sa répression ? Ben non.

Je réplique donc avec un dévastateur Tweet-BiBi (2) : «Tiens, une groupie ! Bonjour Madame @josavigneau»

JS 2

Madame continue dans la charge, pas même agacée d’être pointée comme groupie sollersienne. (Tweet 3) : «Mieux vaut être groupie qui sait lire qu’ennemi qui ne sait pas lire».

La Totale : non seulement je suis «con, pauvre taré inculte» mais en plus «je ne sais pas lire».

Je réplique donc sur la fascination de la groupie… et aussi sur mon analphabétisme. Tweet-BiBi (3) : «Pas bon la fascination Mme @josavigneau Et si, si, je sais lire. J’ai réussi à déchiffrer vos qualificatifs très sympas : «con/pauvre taré/inculte».

Madame Savigneau – se souvenant probablement qu’elle est Top Journaliste au Monde SVP – semble battre quelque peu en retraite et avoue qu’elle a craqué. C’est vrai, ce n’est pas bon la colère et l’insulte pour l’image et la sériosité du Monde : Tweet Dame Savigneau (4) : «Fascination, je déteste. Admiration et conviction : après lecture oui. Qualificatifs trop rudes mais lisant quelque chose de trop sot je craque».

Savigneau-Me voilà classé plus modérément : «sot». Réplique-BiBi (4) : «J’espère que @josavigneau (groupie et lectrice de Sollers) ne va pas craquer : je viens de m’abonner à son conte Twitter ». Chacun aura compris que ce mot «conte» en lieu et place de «compte» est évidemment de l’Humour-BiBi. «Conte» pour les pauvres histoires que cherche Madame dans la tête de BiBi, «Conte» pour souligner aussi  que son journal (Le Monde) raconte toujours les mêmes Histoires, des Contes et des positions libérales à dormir debout. On se souviendra que ce riche, pas con et pas inculte – autre ami fasciné par Carla et Sarkozy – fait partie du Conseil de Surveillance de ce même journal, journal qui avale les Contes de l’, think tank nauséabond tenu par Sieur Claude Bébéar (Le Roi des Stock-Options).

Pour finir, Dame Savigneau, imperméable à cet humour-BiBi, va  jouer à la Maîtresse d’école (Ecole du Maintien et de la Correction d’orthographe). Drôle. Très drôle : Tweet de Dame Savigneau (6) : «N’est ce pas plutôt compte ? Pourtant j’aimerais écrire des contes. Par ailleurs je ne craque pas facilement, j’ai résisté à beaucoup».

On croirait écouter une Gouvernante ou une Tutrice sortie tout droit d’un livre de la Comtesse de Ségur. Et c’est vrai qu’elle est impayable Madame Savigneau : une vraie Dame du Monde.

5 Responses to Josyane Savigneau, groupie de Sollers, femme du Monde.

  1. Je crois que Jourde a dénoncé son rôle quand elle dirigeait le supplément littéraire du Monde.

  2. BiBi dit :

    @despasperdus
    Je découvre cette dame du Monde. Pas mal aussi le billet de PLPL (Plan B) qui la consacra « Laisse d’Or » ! http://www.homme-moderne.org/plpl/n6/p1-1.html

  3. Riffraff dit :

    Il est 7 heures 14 du matin, ce samedi !…
    « Qualificatifs trop rudes mais lisant quelque chose de trop sot je craque ». Tellement drôle !

  4. Arthurin dit :

    Donc elle ne craque pas facilement mais seulement après avoir craqué ?

    T’as bien du courage de te mettre en follower BiBi, t’es sûr que tu vas pas craquer ?

  5. BiBi dit :

    @Arthurin
    Oh non ! Bien au contraire ! J’attendrais avec délice le moment où elle me fera craquer. 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *