Du Coq à l’Âne (revue de presse).

BIBIBIBI

(Figaro du 14 octobre) : «Clearstream est le nom d’un organisme financier dont le fonctionnement, voire la raison d’être, échappe au profane». But inavoué et recherché du Figaro… mais qui néchappe pas à BiBi : «Profane, sur cette Chambre de compensation, tu es un ignare, eh bien, reste-le ».

ALAIN-GERARD SLAMA (Figaro du 14 octobre) : Son article «, dernière star télévisuelle» passe en revue presque tout : l’ascension, sa main mise sur les médias etc. Mais curieusement, le bon apôtre de France Culture oublie d’écrire et de décrire la façon dont Berlusconi traite les journalistes. BiBi rectifie donc le tir : dans l’émission de «Porta a porta», B. les a traités de «crapules» en direct. Il a assigné deux journaux en justice (l’Unita et La Repubblica). Il Giornale, quotidien de la sainte famille Berlusconi, a accusé , directeur du journal L’Avvenire d’être homosexuel, donc pas digne de donner des leçons de moralité.

MAFIA (Tribune de Genève) : «En Italie, le crime organisé est la première entreprise du pays (130 milliards d’euros par an, soit 8% du PIB du pays)».

PAYSANS DE TOUS LES PAYS, UNISSEZ-VOUS ! (L’Expansion de sept 2009) : A l’heure où les Paysans empoignent leurs fourches et courent vers les Bastille bruxelloise et parisienne, BiBi se souvient de cet article sur , Ministre de l’Agriculture. Sorti tout droit des terres de Louis le Grand et de l’ENA, notre Bruno est à 35 ans, ministre de Villepin. Il compte parmi ses soutiens… Jean-Michel Lemétayer, Luc Gayan (présidents de la ). , le Président des Jeunes Agriculteurs, trace hélas dans les mêmes sillons : «Le profil de Bruno Lemaire me plaît bien. C’est ce qu’il faut pour l’agriculture». Avec les jacqueries paysannes des derniers jours, les jeunes agriculteurs devraient se demander s’il est bien normal que leurs représentants comptent encore sur ce Ministre qui n’hésite pas à lâcher : «Dans l’Europe, il ne faut pas jouer le conflit ».

LES MONDES NUMERIQUES  (L’Expansion, sept 2009). Une vérité de sur le Monde numérique, vérifiée par BiBi (depuis qu’il tient blog sur rue) : «Pour la première fois, le Savoir n’émane pas de la Génération précédente. Il n’y a pas – ou peu – de transmission de la part d’anciens qui seraient en mesure d’indiquer les dangers aux plus jeunes, puisque très souvent, ils ne connaissent pas les subtilités de ces Mondes numériques ». Nicolas Arpagian parlait aussi des domaines du Management dans les Entreprises, des Armées et des Administrations où «traditionnellement, c’est le plus ancien dans le grade le plus élevé qui détient la connaissance».

CASTRATION CHIMIQUE : Le Docteur du SMPR de Lyon dans le : «Il n’y a pas forcément de lien direct entre l’intensité des pulsions et la quantité d’hormones qui circulent dans le sang. L’activité sexuelle passe majoritairement par le cerveau. En outre, la castration chimique peut aussi aller dans le sens de la perversion puisqu’elle incite le délinquant à penser que ses pulsions sont dues à des raisons extérieures – biologiques par exemple – et ne viennent pas de lui. Le traitement peut le déresponsabiliser et lui faire croire qu’il est à l’abri ».

MARIANNE JAMES est en pleines formes. Comment ne pas lui donner raison ? « En France, il y a une austérité et une rigueur du corps qui en devient une sécheresse intellectuelle. Avant, dans l’art, la chair était célébrée comme la vie. Aujourd’hui, c’est la faute, c’est la honte ».

UNDER CONTROL : L’Agence Française de lutte contre le Dopage a annoncé qu’elle ne travaillerait plus avec l’UCI sur les contrôles du Tour de France 2010. Que va faire l’UCI, se demande t-on. Eh bien, l’Union Cycliste Internationale pense s’adresser à une structure privée, l’IDTM, une société suédoise, celle à qui l’administration de Roland-Garros a fait appel. Celle surtout qui n’a décelé aucun tennisman positif sur l’ensemble du Tournoi.

One Response to Du Coq à l’Âne (revue de presse).

  1. La cogestion agricole Etat-FNSEA est un vrai succès…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *