PRIMAIRES PS, MACRON et LA STRAUSS-KAHN COMPANY.

Comment échapper à la Propaganda 2017 ? Ici, on a une overdose de , candidat élevé aux refrains libéraux, petit malin que rien -apparemment – ne démonte MAIS qui se tait toujours sur son pactole (dons à hauteur de 12,75 millions d’euros récoltés en juin 2016 à Londres). Ailleurs, on veut nous faire croire – avec un pilonnage éhonté – que nous assistons à un débat-Primaire de «LA» gauche.

BiBi est allé se frotter à cette Primaire si mal nommée, au colporteur médiatique n°1 (Jean Michel Aphatie) et au candidat des banques et de l’esbroufe (Emmanuel Macron).

*

PRIMAIRE DE LA GAUCHE.

Je reviens une dernière fois sur cette dénomination «Primaire de LA gauche» utilisée par quasiment tous les Medias. Bien sur, ils peuvent appeler cette primaire «Primaire de gauche». Pourquoi pas ? Encore qu’ici commencerait un débat acharné pour conclure – côté BiBi – que les 7 candidats de cette Primaire (dont les 4 plus importants ont participé à la faillite de la politique de Hollande) auront bien du mal à convaincre qu’ils sont précisément et véritablement de… gauche.

Photo prise ce samedi 14 janvier ! BFM persiste dans la Manip.

J’ai perdu un peu de mon temps à relever les titres de couvertures et les noms de ces grands journalistes travaillant dans de grands journaux ou de grands hebdomadaires qui utilisent sans gêne cette qualification. Citons : Marianne, 20 minutes, Le Point (Philippe Tesson), Le Figaro (@Ge_Russel), le (@ThomasLiabot), Le Télégramme, Sud-Ouest, La Dépêche du Midi, le (Ambre Lefèvre). Côté TV/Radio la palme revient à France Info à égalité avec et RTL (@VincentDEROSIER et @LudovicGaltier).

J’en passe et des meilleures mais je ne saurais oublier le cas de la grande et très démocratique Fondation, ouverte au dialogue (libéral), la Fondation Jean Jaurès qui collabora avec le Parisien pour un épais dossier sur lequel on pouvait lire cet en-tête « Primaire de LA gauche». La réponse Twitter que les gentils membres de ce Think-Tank socio-libéral firent à BiBi ? Blocage immédiat ! 🙂

Le relevé ci-dessus peut paraître sans importance mais réfléchissons. En disant, en écrivant « de LA gauche» que disent-ils de plus tous ces Medias cités, ce plus… qu’ils ne disent pas ? Ils disent en douce que toute LA gauche se résume en ces Primaires. Ils excluent donc ipso facto cette gauche qui n’en veut pas. En ces temps modernes, c’est de cette façon-là qu’on censure – avec cet air libéral de ne pas y toucher. Ces medias persistent encore aujourd’hui (voir photo BFMTV ci-dessus) dans le mensonge et la manipulation, eux, qui, s’offrent à nous en la ramenant toujours sur leur fameuse objectivité, sur leur absence d’esprit partisan ou militant (air connu).

Un dernier mot sur cette Primaire du PS télévisée. Fatigué au bout d’une demi-heure, j’ai zappé sur les autres chaînes. Rigolo ! Voici un inventaire des émissions sur les chaines concurrentes : Départ Immédiat / Film : Embrassez qui vous voudrez / L’Héritage empoisonné / Film : Comme des frères. 🙂

*

.

Jean-Michel Aphatie dont on ne cesse de parler sur les ondes (il a sorti un livre) s’est un peu énervé sur Twitter contre Anne Hidalgo. Voici son tweet : «Tiens, Anne Hidalgo accuse les journaux d’être vendus à Emmanuel Macron. Quelle modernité de la pensée (in @lemonde.fr)».

Que faire pour ce pauvre Aphatie ? Lui acheter des lunettes ? Le prendre par la main et lui faire faire le tour de kiosques à journaux ? Le ligoter pour qu’il regarde les revues de Presse de BFM, de LCI ou de Itele ?

Bah, pas le temps d’ouvrir les yeux à ce journaleux, squatteur du Politique sur les ondes et les écrans (de RTL à Canal Plus, de France Info à Europe 1 etc). C’est donc aux lecteurs et lectrices de mon blog que je pose cet inventaire sur les hebdos (Un autre existe – trop volumineux pour mettre ici – sur les Unes des quotidiens nationaux et regionaux).

*

MACRON. MACRON.MACRON.

La journaliste qui flaire le bon coup (), l’«écologiste» dont on ne parlait plus (Corinne Lepage), le journaliste très objectif de la Marche du Siècle (siècle dernier bien sur), Jean Marie Cavada ont donc rallié le gamin, tout propre, tout frais, favori des banques et des Capitaines d’Industrie (qui – faut-il le redire ? possèdent les grands Medias) : le bon fiston Macron. Mais ce qui intéresse le plus BiBi, c’est ce qui se trame derrière, c’est au nerf de la Guerre, au financement de son Mouvement qu’il faut aller voir.

Et là, on commence à comprendre que le petit gars n’est pas né de nulle part. Outre qu’il a été le préféré d’Hervé Hermant (11ème fortune française, décédé récemment), le voilà enrôlé par… la Company ! Pour en savoir plus, cherchons et grattons un peu. Facile ! Il suffit d’aller lire l’article de Julien Martin de L’Obs (bravo à son travail !) paru le 8 avril 2016. EXTRAIT.

*

Un petit mot sur L’Obs. Cet hebdo dont Aude Lancelin a fait une magistrale radiographie a, depuis, viré à une honteuse Macromania. Est-ce un signe supplémentaire de ces génuflexions devant Macron : j’ai noté que , le fils d’André-le-Sarkozyste, a pris les rênes de ses éditoriaux décembre 2016.

12 Responses to PRIMAIRES PS, MACRON et LA STRAUSS-KAHN COMPANY.

  1. lediazec dit :

    Petit Scoop pour l’ami BiBi. J’ai bossé pour Henry Hermand, mentor du Macron-tu-vu, un bellâtre, dont l’élève a hérité le tic et le business, sur l’île de Bréhat. J’ai décoré sa bicoque. Cool. Mauvais payeur, co-fondateur du UN, Riton faisait dans la grande distribution : on paye plus tard ! Un cas, le gars ! En revanche, j’avais d’excellentes relations avec son gendre, Pierre Clémenti. Putain les soirées avec Pierre !… Un mois entier sur l’île à tirer des pistes !
    Si le modèle Macron ressemble (aucun problème là-dessus) à celui du mentor, pour sûr que le miroir se brise à peine on pose une pupille dessus.

  2. BiBi dit :

    @LeDiazec
    Pierre Clementi l’acteur ?

  3. Brigitte Roux dit :

    Voilà pourquoi je boycotte depuis assez longtemps et puis si je ne saisis pas un truc je demande à mon frangin qui sait faire la part des choses et notre opinion sur les politiques est déjà faites depuis longtemps le problème reste que les gens croient tout ce qu’ils lisent ou voient pas tous heureusement car ils se rendent compte aussi qu’ on les prend pour des idiots

  4. agatheNRV dit :

    Excellent Bibi. Macron est le gendre idéal des puissances financières de Papa Gattaz, loi travail, Ubérisation… On comptait sur Valls en roue de secours mais on avait pas mesuré le rejet du peuple à son encontre. Le petit Hamon en troisième choix est prometteur

  5. Robert Spire dit :

    Agathe, je ne voudrai pas trop te démoraliser, mais le salaire universel dans le système capitaliste (économie de marchés ouverts et austéritaires) n’est pas favorable aux plus pauvres. Voir les explications de Bernard Friot.
    Le principe de salaire universel a existé en Angleterre entre 1795 et 1834. Karl Polanyi a analysé l’échec de cette expérience dans « La grande transformation ».

  6. agatheNRV dit :

    Hamon en tant que troisième roue de Gattaz ou « gendre ». Je partage ce que tu écris d’autant que leur revenu sert à enfumer voire occulter le travail de Bernard Friot et sa construction autour de la mutualisation des salaires.

  7. Macron est la marionnette de la finance. L’argent coule à flot pour ce pantin, mascotte des médias du CAC40 .
    Je ne savais pas pour Lepage. Elle aura mangé à tous les râteliers de la droite, du RPR au MoDem. Et maintenant Macron dont la conscience écologique égale sa conscience sociale, soit zéro.

    La primaire de La gauche… J’espère que Mélenchon sera devant le candidat du PS, rien que pour clouer le bec à ces éditocrates du CAC40. Parce que finalement, sont-ils vraiment influents ?

  8. BiBi dit :

    @DesPasPerdus
    Le ralliement des socialistes à Macron n’est pas innocent. C’est qu’on doit savoir en haut lieu qu’il est impossible qu’un socialiste de leur Primaire devienne Président. Il n’ira même pas au second tour (les coups de sonde aux Instituts de Sondage doivent tourner à plein régime). C’est la raison pour laquelle Hollande s’est retiré. Il a su très tôt qu’il allait être laminé. Ni Valls, ni Montebourg, ni Hamon ne peuvent se rattraper dans cette chute. Le but commun de bcp de socialistes, d’une partie des grands patrons d’entreprises, de Médias c’est que la Gauche de gauche ne passe pas devant en avril/mai prochain.

    Une chose est sûre pour moi : JLM passera devant le candidat socialiste.

    Que reste t-il ? La carte Macron bien sur.

    C’est ainsi qu’il faut comprendre la Propaganda pro-Macron et les derniers ralliements (il faut en attendre d’autres !). Il faut que Macron fasse suffisamment de voix, qu’il dépasse ou colle de près à Mélenchon. Voilà pourquoi de grands noms du PS donneront leur soutien à Macron. Pour l’instant, ils attendent les résultats de cette Primaire au cas où tout ne soit pas perdu… Mais Royal, Ayrault et bcp d’autres miseront sur Macron. Au cas où Macron dépasse JLM, tout ce beau monde poussera un ouf de soulagement pour l’après Avril 2017. La gauche de gauche sera à nouveau minorisée : c’est ce but-là qu’ils recherchent.

    Ce qui serait catastrophique pour le PS serait que JLMélenchon soit le vainqueur de la gauche aux élections présidentielles. Pour moi, la Droite de toutes façon l’emportera (hélas, c’est l’évidence-bibi : le pays est à Droite). Imaginons le désastre – pour eux – si JLM est le leader de la Gauche : il s’en prévaudra pendant tout le quinquennat d’après Hollande. Imaginons que le PS ( avec Macron) soit en minorité, voilà une hypothèse INSUPPORTABLE !… C’est cela – l’après avril 2017 – qui à mon avis est en jeu

    Enfin un mot sur Hollande. Ds le livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, il dit qu’il veut laminer le…PS. Je le crois ! Avec la stratégie suivante : il a créé Macron et se glorifiera de son score (probablement assez haut ds le meilleur des cas). Ainsi Hollande apparaîtra comme son Mentor (ou parrain). Ainsi il se vengera de Valls, de Montebourg et de tous ces socialistes qu’il déteste. Car ce que Hollande vise pour l’après-avril 2017, c’est une recomposition de la gauche avec un recentrage macronien et une rupture avec la gauche JLM +PCF. Alors, pourra se fonder un Parti Social-Libéral aux couleurs de « gauche ». Un Parti qu’ils diront moderne et qu’attendent avec impatience tous les Médias, les éditocrates, toute cette «  »gauche » aux couleurs de la Droite que nous détestons.

    Enfin -dernier mot – je crois que Hollande ne se prononcera ni pour Valls, ni pour Macron. Il dira qu’il laisse libres les électeurs mais les incitera à voter selon leur conscience de gauche.Ce sont des hypothèses-bibi. Et tu sais, parfois, la vie se fout bien des hypothèses de chacun.

    Mais…parfois oui, parfois non.:-)

  9. Je partage ton analyse.
    Est-ce que Macron est si populaire ? J’ai quand même l’impression de voir un phénomène médiatique qui peut faire pschitt à l’instar d’un Balladur.

  10. Robert Spire dit :

    Nous revivons les élections de 1974, le « Changement dans la continuité » de Giscard. Sauf qu’à cette époque il s’agissait d’une recomposition de la droite face au danger que représentait l’alliance du « Programme Commun » PS-PCF.

  11. […] Ces terrains là sont des pentes dangereuses pour les défenseurs du libre-échange, de la loi des p…. […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *