On a retrouvé le coffre-fort de Benalla.

Imaginons. Il est retrouvé. Imaginez quelle déflagration dans politique cela ferait. Mais on n’en est pas là. Certes il a été retrouvé mais pour qu’on le retrouve vraiment, il faudrait que cette vérité soit partagée, que Tout-Le-Monde y croit, que les Medias reprennent et confirment la nouvelle. Pour ça, il faudrait passer par la TV à jets continus, la Presse nationale (de Valeurs Actuelles à ), la Presse régionale (de Ouest-France au Messager, de La Montagne à la Dépêche du Midi).

Nous vient alors cette question décisive : Oui, on a retrouvé le coffre-fort de mais cette Vérité sera t-elle… P-A-R-T-A-G-E-E ?

Ce mercredi, on lirait l’info extraordinaire en titre de Une du Canard Enchaîné. Une page plus suivie que pour Fillon (pour les plus jeunes), plus forte que pour la feuille d’impôt de Chaban-Delmas (pour les plus vieux). Mais le Canard Enchaîné, est-ce vraiment du sérieux ? Souvenons-nous : avec toutes les preuves en main sur le BayrouGate, l’hebdomadaire n’a pas soulevé une seule de ses plumes. Et puis, c’est un journal satirique. Et la satire, c’est bizarre, ça reste un outil pratique pour dénoncer mais – ô paradoxe – ça reste bien douteux car ça peut rallier tous les mécontents. Tu ris sur une blague, par exemple sur les soi-disant travers des fonctionnaires, et hop te voila en train de rire avec un LREM, un LR ou un FN. Donc un titre du Canard, OK ça fait rire mais ça n’emporte pas l’unanimité, ça reste un fait divers politique (à peu près) comme un autre.

*

Ce dont il est question, mais bon sang mais c’est bien sur, c’est que nous sommes en présence du plus grand scandale des siècles, du vingt-et-unième et du vingtième siècle : On a retrouvé le coffre-fort de Benalla. Pas rien, hein ?

Alors, on pourrait y croire si Le Monde s’y mettait. Un journal sérieux, Le Monde. Une Une qui vous balance ça, c’est du solide, ça va dans tous les coins de l’Hexagone, ça monte chez Trump, Poutine, Merkel, du Pôle Nord au Pôle Sud. Le Top de l’information. Déjà, nos journalistes du Grand Monde en ont mis une sacrée couche pour le début de cette affaire. Deux mois et demi pour trouver – pas le coffre-fort bien sur – mais la personne à la base de tout ça. Deux mois et demi pour mettre le nom de Benalla sur une vidéo balancée sur le Net le lendemain du tabassage par de simples vidéastes-Citoyens. Fortiches, hein ? Le Monde, un gage de sérieux, de courage et d’objectivité, n’est-ce pas ?

Mais y a comme un hic. Et ce hic vient des Boss.

OK, admettons que Le Monde annonce à grand fracas qu’on a retrouvé le coffre-fort de Benalla, saura t-il poursuivre sur sa lancée ? Et nous dévoiler tout ce qu’il y a dans ce coffre ? Parce que, vous savez, il y a Xavier  son dirlo. Et Niel, question Pluralisme, Sérieux et Objectivité à distance de tous les Pouvoirs,  il me fait peur. «Quand les journalistes m’emmerdent, je prends une participation dans leur canard et ils me foutent la paix». C’est dire qu’il y a encore du Chemin, beaucoup, beaucoup de chemin encore pour qu’Ariane-la-Journaliste mène son affaire jusqu’au bout.

*

On a retrouvé le coffre-fort de Benalla mais encore faut-il pouvoir l’ouvrir ! Peut-être qu’avec l’aide de , de  on y arrivera ? A mon humble avis, ils demanderaient plutôt à Brigitte de poser devant le coffre-fort pour faire une publicité, celle des modèles Burg-Wächter (c’est de l’allemand) ou Phoenix (c’est de l’anglais). Ou Safe Plus France (restons français que diable). Certainement de magnifiques photos que – bien entendu –  aura approuvées. Mais pour parler coffre-fort, il y a de fortes chances qu’on trouve porte close.

Alors – pourquoi pas – via une annonce via un billet d’Acrimed ? Mais, grrrr, là, aucun doute, on verrait les Aphatie, , Barbier, Calvi, Toussaint monter illico au créneau. Quoi ? Acrimed ? Vous n’y pensez pas ? Même pas des pros : ça critique, ça critique et ça critique encore. Pas un point positif. Des manipulateurs d’opinion. Des gauchistes 68, des ringards.

*

Alors, qui pour mener les investigations, qui pour perforer le coffre ? Le Libération de Laurent Joffrin ? Soyons surs qu’ils nous sortiront un titre de Une formidable, un jeu de mot dont ils ont le secret. Mais là aussi, le jeu de mot redondant, ça disqualifie, ça n’emporte pas la majorité des Citoyens, ça ne pèse rien. Et puis, ils ont leur cohorte, la Police Spéciale de Libedesintox qui se chargerait de dire, oui, bon c’est vrai, on a retrouvé le coffre-fort de Benalla mais voyez-vous, on ne peut aller plus loin car, en ce moment, on a beaucoup de travail, on n’est pas assez nombreux pour suivre l’affaire, il faudrait que FaceBook nous paye beaucoup plus pour compléter notre équipe de flicage.

*

Il y aurait bien les blogueurs, ceux de Gauche, SarkoFrance, Zgur, Pas Perdus, Rue Affre, Le Yéti, Bembelly, Les Crises, et votre Serviteur mais vous voyez France-Inter, Europe1, C’est dans l’Air, Ruth Elkrief ou Pascale Praud, Pujadas ou Delahousse vous annoncer ça en Edition Spéciale, genre : «D’après les informations vérifiées de plusieurs blogs, le coffre-fort de Benalla a été retrouvé» ? Waf waf.

*

Pour en arriver là, pour valider la nouvelle qu’on a retrouvé le coffre-fort de Benalla, il faudrait qu’une Organisation indépendante donne les chiffres de tous les abonnés de ces Blogs, qu’on sache si ces blogs n’ont pas de faux-lecteurs.trices. C’est qu’il faut tout vérifier, hein? Alors, si tout se fait dans ces règles-là, alors oui, on aura trouvé le coffre-fort de Benalla. Ce serait déjà pas si mal. Oui, avec l’aval d’une ONG objective, située hors de France, en Belgique par exemple, on pourrait diffuser l’info, annoncer la grande nouvelle. Comme il serait facile de prendre contact avec cette Agence hors-territoire ! Il suffirait de s’adresser à Monsieur Emmanuel Macron qui en toucherait deux mots à un certain . EU Disinfo qu’il s’appelle cet organisme. Un truc bien, qui ferait l’unanimité. Comme quand il a fait appel à ses amis d’.

Ouf ! Soulagement : enfin la vérité va éclater. On a bien retrouvé le coffre-fort de Benalla ! Mais bien sur, restons sur nos gardes.

Car il reste quand-même ces deux autres questions, deuxième étape sur le chemin de la Liberté d’informer, deux questions essentielles qui me viennent : 1. ce coffre-fort, quand va t-on l’ouvrir ? Et 2. sera t-il même possible de l’ouvrir ?

(AFFAIRE A SUIVRE….)

5 Responses to On a retrouvé le coffre-fort de Benalla.

  1. Monique Lapinte dit :

    C’est vrai on a retrouvé un coffre-fort
    Celui de Benalla j’en doute
    Toute cette sur médiatisation de cette affaire qui reste pour moi d’une gravité et d’une violence extrême
    Que les merdias ce sont fait un plaisir de sur jouer pour noyer le poisson dans l’eau
    Pose une énigme irrésolue aux multiples questions
    Qui est cet homme
    Pourquoi autant de mensonges à l’Elysée
    Et des représentants des forces de l’ordre
    Son origine Marocaine fait elle partie de l’énigme
    Ses agissements ont ils été orchestré par cette gouvernance..….
    ..…. et bien d’autres
    Mon esprit fulmine de tout ce simulacre de vérité
    Et pour moi cette affaire d’état pourrait anéantir et stopper net la  » Marche de cet Empereur de pacotille  »
    Mais l’oligarchie, le capitalisme et le Fascisme veillent à ce que le coffre-fort reste bien fermé

  2. BiBi dit :

    @MoniqueLapinte
    Je m’attache moins au personnage de Benalla qu’aux effets de sa nomination par Macron. Je pense que ce régime qui va jusqu’au tabassage par des hommes de main qui affichent brassard POLICE au bras iront jusqu’à tuer dans les manifs. Nous avons passé un cran au-dessus avec Benalla et la violence (incluse la violence policière).

  3. AgatheNRV dit :

    La presse de propagande gouvernementale fait mine de couvrir l’information. La médiocrité du travail est voulu. Du vent. On a retrouvé également la raclette que de De Rugy est obligé de passer après sa douche.

  4. Robert Spire dit :

    Petite chanson du charlot Benalla:

    Derrière chez moi, savez-vous quoi qu’y a (x2)
    Y a un bois, le plus joli des bois, petit bois de derrière chez moi
    Et tralon la lonlère, et tralonla lonla (x2)
    Et dans ce bois savez-vous quoi qu’y a (x2)
    Y a un coffre-fort, le plus joli des coffre-forts
    Coffre-fort dans le bois
    Petit bois derrière chez moi
    Et tralon la lonlère, et tralonla lonla (x2)
    Et dans ce coffre-fort , savez-vous quoi qu’y a (x2)
    Y a un casque, le plus joli des casques
    Le casque dans le coffre-fort
    Le coffre-fort dans le bois
    Petit bois derrière chez moi
    Et tralon la lonlère, et tralonla lonla (x2)
    Et dans le casque, savez-vous quoi qu’y a (x2)
    Y a une bombe lacrymo, la plus jolie des bombes
    La bombe lacrymo dans le casque
    Le casque dans le coffre-fort
    Le coffre-fort dans le bois
    Petit bois derrière chez moi
    Et tralon la lonlère, et tralonla lonla (x2)
    Dans la bombe, savez-vous quoi qu’y a? (x2)
    Y a un Tonfa, l’plus joli des Tonfa,
    Le Tonfa dans la bombe,
    la bombe dans le casque,
    le casque dans le coffre-fort,
    le coffre-fort dans le bois,
    Petit bois derrière chez moi
    Et tralon la lonlère, et tralon la lonla (x2)
    Et tralon la lonlère, et tralonla lonla (x2)
    Dans le Tonfa, savez-vous quoi qu’y a? (x2)
    Y a l’sparadrap , l’plus joli des sparadraps,
    L’sparadrap sur ta gueule de manifestant!
    Petit bois derrière chez moi
    C’est un fourgon de CRS qu’il y a derrière chez toi,
    Ca cogne trop dur-dur, restez pas là (x2)
    Un kilomètre à pied, ça use, ça use,
    un kilomètre à pied. Allez! Circulez!

  5. AgatheNRV dit :

    Magnifique cette petite rengaine gouvernementale. On la connaît par cœur. Ce petit air entêtant de déjà vu réserve malgré tout des surprises ! Ça empire à chaque élection…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *