Le Cirque UMP et ses clowns.

Demandez le Programme.

Nicolas , l’ami des Patrons de presse et des Directeurs de chaînes, se plaint des… médias et règle des comptes avec eux  (Le Figaro du 1er juillet) : « La réforme des retraites, raisonnable et inéluctable, devrait faire les titres mais ne se retrouve qu’en page 18 ». Espérons qu’à la fin de ce quinquennat, une nouvelle page sera tournée.

Les Tigres du Cirque .

« Le moment le plus difficile pour le dompteur, ce n’est pas quand les tigres sont dans la cage mais quand ils en sortent » a lâché notre Chouchou. Il défendait , son Monsieur Loyal. Alors, sortira ou sortira pas ? S’en sortira ou s’en sortira pas ?

Enfant de la Télé.

Quand il n’est pas en piste, Nicolas aime beaucoup regarder la Télé. Il se définit d’ailleurs comme un «enfant de la télé». BiBi est là pour le certifier : Nicolas aime beaucoup les Sociétés-écran.

Le Tigre Juppé revient.

Il était sorti de la cage UMP, voilà maintenant qu’ y revient par un coup de griffe à Eric Woerth et sa double casquette. Mais dans les gradins, le Journaleux du Figaro a noté les propos d’un employé : «Juppé est bien mal placé pour donner des leçons. Il est quand même à ce jour l’un des rares hommes politiques français à avoir quitté son pays après une condamnation dans une affaire de financement politique. En plus, c’est lui qui a nommé Eric Woerth au poste de trésorier ». Dans le Cirque UMP, les clowns sont une grande famille.

Dressage bis.

Nicolas a indiqué qu’il souhaitait voir le Parlement se saisir d’une loi visant à rendre «pénalement responsables» les parents de mineurs délinquants. Maitre Jean-Yves Liénard lui répond que «cette responsabilité automatique des parents paraît invraisemblable. On peut être un parent admirable et avoir perdu le contrôle de son enfant». BiBi aimerait bien savoir ce qu’en pense Papa Paul ?

Martine est bon public.

Pour , journaleuse du Monde, l’éviction de France Inter de et de relèverait plus de l’orgueil que du politique : « et Philippe Val n’auraient pas supporté que leur honneur ait plusieurs fois été mis en cause, voire d’avoir été «insulté» sur l’antenne qu’ils dirigent» ( 1/07). Chère Martine, ne vois-tu pas que cette conception de l’Honneur – synonyme de Censure – est partagée aussi bien par Jean-Luc, Philippe que par leur Maître ?

Femmes de Clowns.

Valérie Pecresse a inauguré un espace culturel dans le XXième arrondissement. C’est un Think thank « au nom formidable» : le «Labo des Idées». Une idée qui ne sera guère examinée et mise en débat, c’est celle qui est venue à BiBi qui apprit dans le même temps que Chantal Jouanno avait décidé d’abandonner ses 2500 euros d’indemnités perçues comme Conseillère régionale d’Île de France. Euh… bravo ! Sauf que l’élue UMP avait reversé ses trois premières à… Valérie Pécresse pour sa campagne électorale et versera la prochaine à… Valérie Pécresse pour son Labo des Idées. Dans le Cirque de l’Orchestre UMP, les femmes-comptables jouent aussi de la grosse caisse.

Chapiteau en vente

Le Cirque UMP semble ne plus faire recette. C’est toujours en piste qui l’avoue : «L’ambiance politique est déplorable» et qui rajoute que selon un ténor de l’UMP non cité, le personnel est «totalement déprimé». Espérons qu’il y aura déprime au prochain Tour (électoral).

Le Boss prend la clé des champs.

Excédé par ses employés déprimés, Nicolas a voulu se changer les idées. Visite-surprise donc aux agriculteurs. Le Boss est allé saluer les Terriens et a beaucoup plaisanté avec eux. Il a aussi fait beaucoup rire BiBi lorsqu’il a certifié : «Hé bien, moi, contrairement à Christian Blanc, je paye mes cigares»…  oubliant cependant de préciser que sa part avait été réglée avec le troisième chèque qu’il reçut, signé de Madame Bettencourt.

L’image de clown vient de img.over-blog.com

One Response to Le Cirque UMP et ses clowns.

  1. […] avoir énoncé les points à aborder, Laurent prend donc la parole et nous fait un round-up de la situation politique du pays du genre « la politique expliquée aux nuls », puis la […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *