Voyage autour des Blogs et autres petites choses.

Soleil dePalmyre

J’ai passé en revue des Blogs calés dans ma Blogroll. Une semaine où la grogne, la colère, le désespoir ont monté d’un cran. Mauvais ça le désespoir qui fait le terreau des nazillons et des frontistes. Mais si l’inquiétude gagne (comment en serait-il autrement dans ce Monde brutal aux lois néo-libérales ?) l’optimisme-bibi demeure.

1.  C’est par les billets de Melclalex que j’ai débuté mes lectures des derniers jours. Où l’on reparle immigration & lois scélérates : «A votre avis, les lois, décrets et arrêtés de la mandature Sarkozy ont-ils été abrogés ? Non bien évidemment et continue à appliquer les textes que Guéant et Hortefeux appliquaient eux-mêmes ».

Le blogueur a la bonne idée de nous remettre en mémoire les communiqués ronflants du PS en 2007 et 2009. En 2007 c’est une «belle» déclaration de la Secrétaire Nationale aux Droits de l’Homme et Libertés, Adeline Hazan. En 2009, le PS se fend d’un communiqué pour défendre le petit Chama que la Police sarkozyste voulait reconduire à la frontière avec son père.

ps expulsion

2.  Sarkofrance, lui, est entré dans sa 337ème semaine politique et il s’indigne à très juste titre : : «A Paris, une candidate frontiste traite de «singe» et de «sauvage» Christiane Taubira, lors d’un entretien à Envoyé Spécial de France 2. Tu la sens, la normalisation du FN ?»

3. Sur le site d’Arrêts sur Images, en article ouvert seulement 24 heures, Judith Bernard se penche sur FaceBook et sur nos vies numériques dans une très belle chronique «On a des tas d’amis».

« … Ce n’est pas soi qu’on expose sur FaceBook. On s’y fout rarement à poil, au propre comme au figuré. On a tous bien compris que c’était une immense chambrée, qu’il y avait du monde, plein de monde qui regarde, et que donc c’est plutôt une scène. On y monte pour y déposer quelque chose qu’on a choisi de rendre public : comme dans une sorte d’immense atelier théâtre, chacun vient proposer une forme d’expression, variable à chaque fois. Chacun son style, comme dans le domaine artistique : y en a qui donnent dans le témoignage brut ou l’autofiction, on lit leur vrai je partout ; y en a qui donnent dans le roman-monde, ils nous donnent des nouvelles de la planète (…) Comme dans un atelier théâtre, c’est pour tous une école de l’attention. On ne s’espionne pas, on se regarde. On ne se surveille pas, on s’écoute».

Avec cette question de terminologie qui m’a vivement interrogé : «C’est vrai : le mot « ami » ne convient pas pour dire tous ces contacts à qui on est reliés». préfère le mot Camarade. J’avance timidement que ce serait bien qu’on puisse désigner ces «amis» ou «camarades» par cet autre mot de «Reconnaissants». Pas trop moche de dire : «Eh bien, pour ma part, j’ai 193 Reconnaissants qui me suivent sur ma page «Pensez BiBi»

4.  Anne-Marie Paveau (Blog La Pensée du Discours) nous rapporte un extrait tout en profondeur de Michel Foucault dans son livre «Le beau danger» («On écrit aussi pour n’avoir plus de visage»). Un passage qui dit la contiguïté entre la Vie et l’Ecriture, sur leurs rapprochements possibles et qui s’attarde sur nos désirs impossibles :

« Toujours la vie reprend en dehors du papier, toujours elle prolifère, elle continue, jamais elle ne parvient à se fixer sur ce petit rectangle, jamais le lourd volume du corps ne parvient à se déployer dans la surface du papier, jamais on ne passe (…) à cette ligne pure du discours, jamais on n’arrive à se faire assez mince et assez subtil pour n’être rien d’autre que la linéarité d’un texte et pourtant c’est à cela qu’on voudrait parvenir».

5. Toujours peiné de voir que le Blog « La Main de Singe » reste inerte. Triste de voir mon impossibilité à lui tendre la paluche en toute réciprocité. Très triste de ne plus pouvoir continuer de lire les singeries que présentait son tenancier.

*

bibi-twitter

Petite semaine Twitter.

 Voici en vrac quelques-uns de mes gazouillis lancés dans ma dernière semaine.

1.  J’ai réagi à un article de la Dépêche du Midi interwievant et son curieux «appel». «Michel #Serres: «Je lance un appel pour faire la grève de l’anglais» Alors comment lire Shakespeare, William Blake dans le texte, hein ?»

2.  J’ai fortement repensé à ma lecture d’Ostinato de lorsque j’ai lu, admiratif, le billet d’Isabelle Pariente-Butterlin sur son Blog Au Bord Des Mondes.

3. «Le monde avance sans se relire, en oubliant sa phrase précédente». Finalement très politique ce texte de @cjeanney http://bit.ly/1b2uTrc 

4.  J’y suis allé de mes grains de sel ou tweets bien poivrés sur Valls et la stratégie de son Mentor publicitaire, Stéphane  : «La stratégie #Fouks est gagnante. En bien, en mal, on ne parle que de #Valls et on construit lentement une petite idole populiste/populaire».

Twitter et BiBi5.  J’ai croisé @natonhg qui lâcha : «La force du Front de Gauche c’est son pluralisme». J’ai rajouté cette Question peu débattue, à laquelle le Front de Gauche devrait réfléchir : oui «réfléchir au pourquoi toujours trouver le seul JL Mélenchon dans les médias pour défendre le FDG». Question qui dépasse la figure du «leader» de gauche et qui devrait entraîner une réflexion sur les rapports politiques d’une organisation politique progressiste avec les Médias dominateurs mais non omnipotents. S’ensuivit un petit échange qui mériterait prolongation.

 6.  Un gazouillis pour @AgnesGlapeste récente abonnée à mon compte : «Y a pas à y revenir: «On écrit pour être aimé» (Michel Leiris). Les écrivants qui dénient cela veulent se faire aimer par leur déni».

7.  Un autre gazouillis sur Fabrice Luchini qui penche à droite dans la vie et le dit mais qui reste génial sur scène : «Les propos de #Luchini? Juste des Bagatelles pour pseudo-Massacre».

8.  Mes têtes de turc (, ) se sont distinguées : «Grandeur du Journalisme. A ne pas manquer : Jean-Michel #Aphatie interviewant #Nabilla, sa mère, sa grd-mère au #LGJ sur #CanalPlus ce soir». Et sur Bruno Jeudy, redacteur du , grand expert politique qui squatte micros et écrans, un tweet offensif à propos de la liquidation de journaux du groupe Lagardère : «Le #JDD fait un reportage photo au Kosovo où se trouve #Leonarda mais ne peut dénicher son Boss #Lagardère pour le faire parler des nombreux licenciements qu’il prévoit».

*

Enfin, vous êtes au courant ! Vous avez jusqu’au 24 octobre pour voter pour le blog «Pensez BiBi» aux ! Blog éclectique et électrique, comme chaque lecteur et lectrice fidèles sait.

Blog alter BiBi

 

3 Responses to Voyage autour des Blogs et autres petites choses.

  1. Belle revue.
    Pour le point 5, les médias cherchent à faire de l’audimat, et comme Mélenchon est un bon client…

  2. BiBi dit :

    @pasperdus
    Un peu comme la télé d’antan faisait avec Marchais.
    Le PCF n’avait pas vu le piège venir.
    On a vu ce qu’il advint avec cette recherche d’Audimat et cette spectacularisation d’UN dirigeant… même si la dégringloade communiste (de 22% à moins de 5%) a tenu à bien d’autres choses (inanalysées elles aussi).

  3. Robert Spire dit :

    Mélenchon ferait bien de se poser la même question qu’August Bebel : « Quand l’ennemi de classe accepte de me médiatiser, je me demande toujours quelle bourde j’ai encore bien pu commettre. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *