La Folle Quinzaine de Bernard-Henri Lévy.

BHL-11

BiBi a suivi à la trace les aventures du Grand Philosophe. Il rappellera ici ses déplacements en tenue kaki dans le Golan auprès de l’armée israélienne, son impeccable smoking auprès des combattants libyens, ses chemises blanches sur les écrans TV, sa toque de cuisinier chez l’ami Arnaud Lagardère du JDD et de Paris-Match. Comme à chaque publication (ou événement – voir billet sur le Café Flore), notre philosophe et son équipe publicitaire ont squatté les télés, radios publiques et privées pour une opération publicitaire jamais remise en question.

En effet, la multiplication de cette présence totalitaire ne semble déranger personne dans le microcosme qui allie politiques et «intellectuels» médiatiques. Déjà en 2007, Acrimed nous faisait un relevé ô combien instructif sur la puissance des réseaux . (Lire le billet ici ). Suivant l’exemple du site d’Infos, j’ai refait l’itinéraire médiatique de durant cette première quinzaine de septembre 2014.

BHL en Libye

Jamais fatigué, notre Philosophe à la Chemise Blanche fait en ce moment la promotion de sa pièce «Hôtel Europe» jouée à Paris. Accrochez-vous car il faut le suivre le bougre !

Au théâtre de l’Atelier, Jacques Weber, seul en scène, est donc le récitant de la pièce «Hôtel Europe» écrite par notre Bernard-Henri. De pièce, on aurait aimé que notre BHL soit plus people et qu’il nous parle plutôt de la pièce de son Riad de Marrakech (Palais de Zahia situé tout à côté de celui de DSK). Là, il se repose et écrit beaucoup (Voir dernière photo du présent billet).

Le calendrier pour la promotion de cette pièce est tout simplement ahurissant. On en jugera par le nombre d’interventions médiatiques recensées depuis le dernier jour d’août (… et nous sommes encore loin des derniers jours de septembre !) BiBi n’entrera pas dans les détails de sa «philosophie», de son copinage BHL avec le Parti Socialiste (1) et de ses dernières déclarations (2). L’inventaire sur ses apparitions en dit long sur la puissance de ses réseaux et sur la prédominance de la Pensée Unique (et pas forcément… de sa pensée unique).

BHL JDD

 Dimanche 31 octobre.

Un premier article, à Seigneur tout honneur,(«Théâtre: c’est la rentrée !») dans Le Figaro de Serge Dassault.

Lundi 1er septembre.

Les louanges n’en sont qu’aux prémices mais c’est le Magazine littéraire qui lance les premiers feux dans son numéro du mois.

Mercredi 3 septembre.

Alors que la pièce n’est pas encore jouée au Théâtre de l’Atelier, l’impayable sort son papier lèche-bottes : «L’Europe héroïque de BHL» dans . Le même jour, interview du Maître dans Théâtral Magazine («J’ai peur que la civilisation européenne que j’ai tellement aimée ne disparaisse»).

Jeudi 4 septembre.

Journée harassante. Qu’on en juge : BHL est l’invité de Jean-Pierre Elkabach sur Europe Un (10 minutes d’antenne). Il rencontre les lecteurs du Parisien, bénéficie d’une page à nouveau dans le Figaro du jour et de deux pages dans Paris-Match avec un article dithyrambique d’BHL sur le théâtre de ses combats»).

Plus fort encore, se vante d’être associé à «Hôtel Europe» dans un communiqué de presse.

Vendredi 5 septembre.

une-grande-annee-pour-le-pinault

BHL sort son habituel éditorial dans Le Point de François Pinault (3) alors que (propriétaire Lagardère) publie une interview et un article.

Samedi 6 septembre

BHL Ceylac

On voit BHL dans l’émission matinale de France 2 : Thé au Café. Une heure et 5 minutes avec Catherine Ceylac. Le soir, la télévision publique continue à lui baiser les pieds et à lui ouvrir ses écrans avec (ONPC «On N’est Pas Couché») émission au cours de laquelle BHL va tenir le crachoir pendant une heure.

Dimanche 7 septembre.

ONPC RRR

Quel week-end pour notre philosophe sportif ! Il est en direct avec l’incomparable Michel (avec Jacques Weber). On le salue, on l’encense comme sait si bien le faire notre Michel télévisuel.

Lundi 8 septembre.

BHL France Inter

Du repos ? Que nenni. Sur il est l’invité au 28 minutes alors que de 11 heures à 12h30, l’émission Archimède de France-Inter lui a ouvert l’antenne. Notre bonhomme va courir suffisamment vite pour rejoindre Bruce Toussaint sur ITélé. Ce jour-là encore, on ne saurait oublier l’interview par que Le Pariscope publie dans son numéro de la semaine du 10 au 16 septembre.

Mardi 9 septembre.

Première de la pièce «Hôtel Europe» au Théâtre de l’Atelier

 *

Notre Philosophe aura bien mérité de rejoindre son riad de Marrakech, au Palais Zahia et se reposera auprès de son amoureuse de trente ans Arielle Dombasle. BiBi et ses amis suivront avec intérêt les prochaines parutions et apparitions de ce couple mythique et rapporteront ses extraordinaires voyages à travers ce Monde si dangereux.

BHL Marrakech

*

(1). Manuel Valls (Les Echos. 8 octobre 2007) : «BHL publie un livre-manifeste en faveur de la gauche (…). Il faut saluer, avant toute chose, le livre d’un homme viscéralement progressiste qui, conscient comme tant d’autres des dérives et des manquements de sa famille politique, se pose la question de sa filiation, de son devenir et de celui des siens. (…) La contribution de Bernard-Henri Lévy alimente déjà le débat. Avec brio. J’ai aimé cette idée selon laquelle il n’y aura pas de salut pour la gauche sans un acte de rupture qui la fera trancher dans le vif de son histoire, et donc de son nom».

(2) Ses dernières louanges. Sur Sarkozy :« C’est un tout bon. a droite, il est le meilleur. Son retour est éminemment souhaitable».

(3) Monique Pinçon-Charlot (Le Monde Diplomatique) : «Bernard-Henri Lévy est le fils d’un président de société et que l’entreprise de négoce de bois de la famille Lévy, la Becob, a été rachetée en 1997 par François Pinault. Dans son rôle de mécène, M. Pinault n’oublie pas de soutenir les affaires de Bernard-Henri Lévy, dont la production de films. Celui-ci tient une chronique régulière dans Le Point, propriété de M. Pinault. A cette soirée du Flore, on apercevait aussi M. Xavier Niel, actionnaire majoritaire et dirigeant historique du groupe Iliad (Free), douzième fortune professionnelle de France qui représentait le patronat lié aux médias et à la communication en compagnie de l’un des deux autres propriétaires du Monde, M. Pierre Bergé, ancien président-directeur général d’Yves Saint Laurent». 

8 Responses to La Folle Quinzaine de Bernard-Henri Lévy.

  1. Un tel acharnement au travail mérite le plus grand respect !

  2. Robert Spire dit :

    Comme Attali…des pénibles!

  3. BiBi dit :

    @despasperdus

    « Acharnement au travail »….
    Tu parles du sien ou du mien ?
    J’ose croire que c’est de mon rude travail à inventorier ses interventions dont tu parles… Parce que – crois-moi – il m’a fallu faire des efforts surhumains pour plonger dans la merdasse de notre Grand Philosophe et arriver à mes fins ou… ma fin d’article! 🙂

  4. Un partageux dit :

    Dimanche 31 octobre. Dimanche 7 septembre. L’acharnement au travail dont cause Des pas — qui tient rubrique sur le travail dominical — me semble s’appliquer au stakhanoviste de la presse et pas au méritant tâcheron de blogue que tu es… ;o)

    Une fois l’an notre filosofe sort un « livre-événement » ou un « film-événement » ou bien une « pièce-événement ». (Je sais, la presse manque de vocabulaire… Faudra qu’on organise une quête.) Et notre filosofe travaille un voire deux dimanches à cette occasion. Ce qui lui donne toute légitimité pour souhaiter voir le prolo au turbin cinquante dimanches par an… C’est ça, et seulement ça, qui provoque chez mon copain Des pas ce léger prurit urticant qui prouve la basse médiocrité des gueux quand le filosofe évolue dans les hauteurs stratosphériques.

  5. lediazec dit :

    Truculent, cher BiBi ! On en redemanderait, au risque de friser l’overdose.

  6. Anne-Marie dit :

    http://www.lalibre.be/culture/medias-tele/aymeric-caron-menace-apres-un-debat-houleux-avec-bhl-54120da435708a6d4d556f07

    Perry Anderson, historien britannique, s’interrogeait sur « l’attention accordée par la sphère publique en France, à ce grand nigaud, en dépit des preuves innombrables de son incapacité à saisir correctement un fait ou une idée. »

    Rappelons-nous :l’affaire Botul

  7. BiBi dit :

    @Le Partageux
    Moi aussi le prurit me gagne.
    Disons que la Guerre des Classes ressemble à cette autre Guerre : la Guerre des Boutons. 🙂

    @Anne-Marie

    Merci pour ton lien. Sur le coup, solidarité avec Aymeric Caron.

    Je ne sais si BHL est un grand ou un petit nigaud.
    Les catégorisations de type psychologique me semblent un peu vaines.

    Ce qui est plus intéressant pour moi, c’est de voir et de dénoncer (à ma petite échelle de blogueur) l’importance qu’il prend dans l’espace politique (médiatique) et idéologique.

    Quand on sait qui se rend maître des télés, radios, presse, quand on a une petite idée sur le fonctionnement des Instances de Consécration dans la paysage français, on commence à situer le problème et on éclaire alors le phénomène qu’est le « Philosophe à la Chemise Blanche ».

  8. […] BiBi a suivi à la trace les aventures du Grand Philosophe. Il rappellera ici ses déplacements en tenue kaki dans le Golan auprès de l’armée israélienne, son impeccable smoking auprès des combattants libyens, ses chemises blanches sur les écrans TV, sa toque de cuisinier chez l’ami Arnaud Lagardère du JDD et de Paris-Match. Comme à chaque publication (ou événement – voir billet sur le Café Flore), notre philosophe et son équipe publicitaire ont squatté les télés, radios publiques et privées pour une opération publicitaire jamais remise en question. …  […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *