Coupures de Presse d’hier et d’aujourd’hui.

Armé de ciseaux, BiBi tronçonne, découpe, regarde, retient ou rejette les innombrables articles qui envahissent son espace. Il plie sous les tonnes de papier puis, courageusement et minutieusement, il les déplie. Pour, au final, n’en garder que quelques coupures.

Direct Matin (1).

La première coupure parle de Poutine. Défenseur des tigres, Vlad avait pris la tête d’un programme de sauvetage de l’espèce, participant même, en 2008, à la capture d’une tigresse pour l’équiper d’un collier GPS et la surveiller dans ses déplacements. BiBi croyait jusqu’à présent que le Premier Ministre russe prônait plutôt cette sorte de politique où l’Homme était  un loup pour l’Homme. Bah ! Reste que la Russie New-Look n’est quand-même pas loin de (sur)vivre sous les lois de la Jungle.

Direct Matin (2).

La seconde coupure nous offre un Fabrice Luchini, armé d’un marteau, présider la 150 ième vente à la bougie des vins des Hospices de Beaune. Ce jour-là, on battit un record historique en vendant aux enchères un fût de 500 litres adjugé à 400000 euros, nommé «La Pièce du Président». «Du Président» ? Espérons que ce vin acheté à prix d’or sera de meilleure qualité que la piquette des Vins … «Nicolas».

.

BiBi ne saurait retrouver la date de ce portrait de dans un vieux numéro de Libération mais l’écrivain disait des choses bien proches des états d’âme d’écrivant de BiBi :

«La période de conception d’un roman est, curieusement, la plus éprouvante. Une idée jaillit, au hasard et n’importe où, et me plonge dans un état de surexcitation. Très vite, j’entrevois une sorte d’arborescence hyperréaliste, formée de lieux, de personnages, de situations ou de dialogues, qu’il faut organiser sous forme d’un canevas solide mais suffisamment souple. Je travaille cette structure à temps complet, nuit et jour s’il le faut, jusqu’à un sentiment d’épuisement, aux deux sens du terme. La deuxième phase est celle de la mise en forme, à l’écriture quasi-automatique qui évite l’autocensure».

.

est un «vieil» éducateur de prévention. Il nous délivre des propos bien sentis sur les Adolescents dans un article de «Lien Social» : «Je mets au défi quiconque de connaître les réactions d’une fille ou d’un garçon entre onze et seize ans ou de comprendre les ressorts des motivations qui font commettre à des mômes des actes irrationnels pour nous, adultes (…). Il est bon de ne jamais oublier que les adolescents sont fragiles. Fragiles avant tout, avant d’être «durs», «pénibles», «dangereux», comme on l’entend à longueur de journée jusqu’à nous faire oublier l’essentiel».

Un truc qui ne fonctionne pas.

Et il poursuit plus loin : «Cette triste histoire [un jeune de treize ans s’est jeté dans l’Isère] est aussi la faillite du monde des adultes, des éducateurs, des animateurs, des professeurs, des parents et des voisins. Il y a un truc qui ne fonctionne pas dans cette ignorance collective vis-à-vis de la souffrance des adolescents. Un truc qui n’est pas de bon augure pour la suite». Paroles d’éduc qui résonnent intensément chez BiBi toujours aussi «optimiste» mais toujours aussi «de plus en plus inquiet».

Un mot introuvable dans le Vocabulaire sarkozyste.

Après lecture de bien d’autres coupures de presse, BiBi a cherché dans les discours retrouvés de Nicolas Sarkozy. Il lui a fallu se rendre à cette terrible évidence : jamais, BiBi n’a lu ou entendu, de la bouche du Président, le beau mot d’«éducation».

Les enveloppes d’.

Le Monde du 30 décembre nous apprend que le site UMP (« Les Créateurs de possibles« ) prend une retraite prématurée. Sa conception aura coûté 250.000 euros et son fonctionnement aura eu besoin de 300.000 euros. Félicitons le publicitaire pour son initiative qui n’aura duré que… 10 mois ! BiBi ne sait pas si les 488 inscrits du  » Groupe de Soutien à Nicolas Sarkozy » applaudiront à cette disparition. De méchantes langues (pas celle de BiBi) prétendent que ce ne sont pas les enveloppes de Liliane qui ont payé la facture. Celles de Bongo, peut-être ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *