Coucou la Suisse !

Notre Président n’aime pas les Helvètes.

prétend ne pas aimer la mais fait silence sur ses coffres-forts. «Liliane est la femme la plus riche de France et elle est restée en France. Est-ce qu’on aurait préféré qu’elle parte en Suisse ? Je ne veux pas qu’elle foute le camp en Suisse, moi !». BiBi rectifie quand même : l’argent de Madame Bettencourt est déjà en Suisse. Elle détient déjà deux comptes en Helvétie : l’un de 13 millions d’euros et l’autre, à Vevey ( de 65 millions d’euros) tous deux non déclarés au fisc français. N’est-ce pas plutôt ça le problème ? En tous les cas, ce n’est pas à elle que notre Chouchou nous refera le coup du : « Allez, casse-toi pauvre C… » !

Le couple Woerth en villégiature genevoise.

Comme sa femme Flo, Eric connaît bien la route qui mène à Genève et au Lac Léman. Tous deux viennent souvent rendre visite à un ami très… cher :  Pierre Condamin Gerbier, responsable de l’UMP à Genève et gérant de fortune ardent défenseur des « family offices », ces sortes de banques qui n’acceptent que les Puissants. Comme banquier amoureux de Genève, BiBi n’avait qu’un ami : mais hélas, il a définitivement démissionné. BiBi se demande quand même si le couple Woerth et Edouard se connaissaient ?

«  » à l’heure du Patronat suisse.

BiBi avait parlé du racisme de l’Intelligence envers ces «Bleus» illettrés. C’est tout le contraire avec les dithyrambes du Monde à propos de , patron des montres Swatch et des Mercèdès de même nom. Le Monde ne tarit pas d’éloges sur l’entrepreneur suisse, récemment décédé : «Pour Nicolas Hayek», résume la journaleuse , «un entrepreneur doit retrouver la fantaisie originelle qui est en lui. C’est un artiste. Il crée des choses, il surmonte des obstacles (…) C’est quelqu’un qui admire la beauté et la culture, qui motive, qui refuse la domination de la finance sur l’industrie, qui passe très vite de la théorie à la pratique, à la réalisation». Gageons qu’avec les nouveaux repreneurs du Monde, ces éloges se feront quotidiennement. BiBi attend impatiemment les prochains articles sur .

Veaux, vaches…

En Suisse, l’Office Vétérinaire Fédéral estime que 2500 à 3000 étables devront être agrandies d’ici août 2019. En effet, les vaches grandissent et grossissent plus vite que leurs étables. Il est donc temps que leur logis soit adapté à leurs mensurations voluptueuses, a décidé le Conseil Fédéral. BiBi est vachement content pour elles.

… et Cochons.

Relevé dans la : «Faire le salut hitlérien ou arborer une croix gammée en public restera impuni en Suisse. Le Conseil Fédéral évoque des difficultés d’application de sanctions…». BiBi suggère que les membres très fatigués de ce même Conseil Fédéral soient désormais pris en charge par la Croix… Rouge.

déblatère.

La a procédé à 208 contrôles anti-dopages lors des 52 premiers matches de la Coupe du Monde. Tous négatifs. Depuis… 1998, aucun joueur n’a été contrôlé positif à une substance interdite. Sepp Blatter a-t-il été lui aussi contrôlé ? Car ce Président doit vraisemblablement se doper au mensonge tout terrain.

Racaille.

Dans la Tribune de Genève du 5 octobre dernier, on pouvait lire un encart publicitaire de l’UDC genevoise qui dénonçait « la racaille d’Annemasse ». Plainte avait été déposée par le Maire d’Annemasse pour injure publique, provocation à la haine et à la discrimination. Le magistrat a classé l’affaire, prétextant la perte des dossiers. Pourtant BiBi semble avoir vu les dossiers en question : ils n’étaient pas très loin du juge, juste à côté, à son extrême-droite.

6 Responses to Coucou la Suisse !

  1. Ju dit :

    désolée, je suis un peu loin de la SUisse et de sa situation actuelle… je ne sais donc pas ce qui s’y passe, voila pourquoi je m’interroge et interroge donc Bibi !
    Je voulais savoir, au vu de deux trois infos que je vizens de lire, s’il y a une montée du racisme comme en France avec le débat sur l’indentité nationale qui a fait se libérer la parole et sortir plein de mauvaises choses ?

  2. BiBi dit :

    Amnesty a épinglé la montée d’un discours raciste en Suisse mais a aussi souligné les quelques efforts du Canton de Genève… Beaucoup de travail en perspective pour lutter contre la discrimination raciale en Suisse, chère Ju et aussi beaucoup à faire sur l’aide aux requérants d’asiles, sur les services (insuffisants) de ces services d’aide aux victimes de latraite des êtres humains.
    Sur le Rapport annuel d’Amnesty International publié récemment, voir http://www.tsr.ch/info/suisse/2044237-amnesty-denonce-la-montee-du-racisme-en-suisse.html

  3. Wam dit :

    BiBi,

    Quand je vais a Annemasse, j’evite de me rendre au Perrier.

    Les Suisses n’aiment pas beaucoup les Francais et les autres etrangers. Voici peut-etre le debut d’une explication :
    http://www.geneve.ch/police/doc/statistiques/rapports-activite-2009/rapport-annuel-2009.pdf

    Cf. tableau 6 et tableau 9.

  4. librellule dit :

    Un membre de ma famille fut frontalier et fut surpris d’être victime de racisme.
    Il présentait alors son passeport suisse….
    Il nous disait que les frontaliers étaient traités un peu comme le sont trop encore les arabes en France…

  5. BiBi dit :

    @Wam
    Vous avez peur d’aller au Perrier ? Je peux vous guider : j’ai quelques amis cas sociaux qui y vivent qui seraient très contents de vous accueillir.

  6. Ju dit :

    merci pour l’éclairage !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *