Let’s Twitt Again…

Seconde chronique sur mes Tweets de la semaine (version longue).

Elle me parle de mes 140 caractères sur mon compte (@pensezbibi) et de l’Humour-BiBi. 

Commence alors ce curieux dialogue…

*

ELLE :  Dans tes tweets, tu n’es souvent pas sérieux…

MOI (protestant) : Mon humour – si j’en ai – se veut  sérieux.

ELLE : Bon, je reprends tes tweets et je te dirais ceux qui m’ont fait rire. (Elle regarde longuement mes tweets mis en ligne) Tiens, je retiendrais ces deux sur les faits divers. Tweet 1 : «@lactualaloupe @AlexArchambault @JeanZeid @Paul_Da_Silva V’là un type qui ne manque pas d’estomac: « Il jette ses intestins sur des policiers».

MOI : Oui, c’était à propos d’un type, surement un introspectif à l’heure du grand déballage.

ELLE : Et puis celui-là, Tweet 2 : «@Dolescent Il parait que lorsqu’on tombe sur un cannibale, on tombe sur un os. Vrai ?»

MOI : Oui, les cannibales m’impressionnent beaucoup. L’animal, lui, n’est pas sujet au cannibalisme. Il ne mange pas ses semblables. Mais les humains sont souvent dans l’alternative : manger ou être mangé.

ELLE : (elle rit). Il y a un autre tweet qui m’a… touché de très près. La Libre Belgique du 31 mai avait mis en ligne un article sur «la majorité des Françaises qui se disait sexuellement insatisfaite». Tu as alors repris en un tweet (3)«Il n’ y a pas que Mick Jagger qui chante «I Can’t Get No Satisfaction». Elles aussi. http://bit.ly/JUYFPK». Toujours deux choses très lointaines que tu rapproches : ici la chanson de Jagger avec l’insatisfaction féminine. Comme si tu espérais que cette contiguïté allait faire rire.

MOI : Tu as raison sur le mécanisme mais c’est plus une pulsion (que je ne mettrais pas en analyse – A quoi bon ?) qu’un raisonnement très raisonné. Je ne cherche pas à faire rire. Je ne me préoccupe pas de l’effet qui suivra. Et le second ?

ELLE : Ton tweet suivant prolongeait le premier, toujours à propos de ce même article de : «Pas de RT sur mon article tweeté http://bit.ly/JUYFPK Que des satisfaites et des chanceuses sur Twitter ?» Voilà qui m’a fait sourire.

MOI : Je suis content de t’avoir… satisfait.

ELLE : (Elle cherche) Ah oui, tes tweets politiques ! J’en prends quatre :

1. Mario #MONTI parle «de traîtrise, d’illégalité et de tricherie». J’ai cru qu’il parlait de ? Non : de foot http://bit.ly/JNIdaI»

MOI : Ce Mario Monti… la classe politique française et ses supports médiatiques se font discrets sur cet Homme. Rappelons que, depuis 2010, il est président de la section Europe à la Commission Trilatérale, membre du Comité de Direction du Groupe Bilderberg  et que, dès 2005, a été «International Advisor» pour Goldman Sachs… Mais de temps en temps, on le félicite… comme l’a fait chaleureusement ce Jacques Attali, un bon pote à lui. Ce Monti, faut le descendre.

ELLE : Ton attaque est justifiée mais là encore, tu prends deux bouts de ficelles éloignées et tu en fais un seul nœud, un seul tweet. La légèreté se mêle souvent à des choses graves, politiquement importantes. Tes tweets sont ouverts.

MOI : Pas difficile avec ce qui se passe en Italie. Quand j’entends les mots «Traitrise, illégalité, tricherie» de la bouche même de Monti à propos des matches truqués du et que, dans le même temps, je me souviens de son transfert de Goldman Sachs à la Présidence italienne par interim, je ne fais que constater. Le Réel est là, sous nos yeux. Rien d’extraordinaire là-dedans à y aller repêcher deux gros poissons et en faire un plat à servir.

ELLE : A @pierrehaski qui se moque de la Une de L’Express sur le Mal de Dos, tu réponds : «L’Express est un Hebdos mineur».

MOI : Pas terrible. Mais ce mal de dos, il est souvent mien. Pour supporter le Monde, je fais le dos rond ou j’écoute de la musique en do mineur (Rire). Pour en revenir à L’Express, c’est vrai que ce me rase souvent.

ELLE : « Il est 15 h. La réunion des Amis de #Sarkozy commence. Et@JeudyBruno ne nous a toujours pas dit si Arnaud Lagardère, son Boss au @JDD y était».

MOI : Ce , j’ai déjà dit que, pour les cinq années à venir, il fera partie des Experts médiatiques par qui passera la Pensée Unique. J’y rajoute les horribles Dominique Reynié et Pascal Perrineau. Voilà. Donc ce mercredi, notre Jeudy du veut faire de la pub à son journal et, dans un premier tweet, il parle de la Réunion des Amis de Sarkozy, en donnant l’heure et quasiment l’endroit. J’ai immédiatement flairé la cocasserie : voilà un Journaleux d’importance, louangé et invité de partout, rédacteur du , qui parle de cette Réunion des Amis de Sarkozy. Comment ne pas penser instantanément à Arnaud Lagardère, son Boss au , et à sa fameuse parole d’amitié qui considérait le Petit Monarque comme «un frère» ? Ben, oui, Bruno Jeudy était quand même le mieux placé des journalistes pour nous informer. Evidemment, il ne l’a pas fait.

ELLE : Cet autre tweet : @cedricgarrofe #FranceSoir «Oui, c’est triste un site/Journal qui meurt. Surtout quand son boss d’extrême-droite, A.Pougatchev, lui, est toujours vivant».

MOI : Dans un tweet supplémentaire, je rajoutais que le richissime papa russe d’Alexandre (Serguei Pougatchev) avait été un des généreux donateurs de Sarkozy en 2007…

ELLE : Mais là, encore, deux choses avec ces deux mots antagonistes : vivant/mort.

MOI : Oui, est mort mais la Vie continue. Surtout pour tous les Pougatchev du Monde.

ELLE : Outre tes tweets politiques, j’ai vu que tu en balançais aussi sur les gens des Médias. Par exemple sur ce @michelcymes qui se (ré)jouissait publiquement du taux d’audience de son émission sur la Santé. Et voilà que tu tweetes (5) «Wow ! Les records d’audience vous guérissent à ce que je vois et entretiennent votre santé. Attention à la re-chute (des audiences)».

MOI: Les gens des Médias ? Non, le dessus du panier uniquement. Pour les autres – précaires ou non – j’ai au contraire beaucoup d’estime. Ce Cymès, je l’ai entendu parler deux ou trois fois : vanité, blagues de cul et vantardise. Avoue que ça fait beaucoup.

ELLE : Et une pique contre (6) «@canalplus Je déteste votre humour sur #Ribéry. Je préfère son phrasé à la diction parfaite de votre arrogant #Aphatie».

MOI : Ah, l’Humour Canal ! Une continuité désolante mais supportable avec Antoine de Caunes/JoséGarcia/ Gildas mais terrifiant avec le trio Massenet//Denisot. Ce mépris pour un joueur qui arrive du populo, qui n’a pas le Capital scolaire et chic d’un  ! Insupportable. J’avais déjà fait un billet sur ce Racisme de l’Intelligence dont parlait excellemment Pierre Bourdieu.

ELLE : Et ce clin d’œil amusant à Dominique Hasselman qui tient un blog et qui vient de mettre en ligne un billet sur Amsterdam, l’Amsterdamer et la pipe. «Le billet d’ @dhasselmann va faire un tabac http://bit.ly/MZLkfl» ?

MOI : J’aime bien les promeneurs qui tombent sur l’insolite ou/et le banal.

ELLE : Et si tu avais deux tweets dont tu serais le plus fier cette semaine ?

MOI : Et bien, ils sont de deux de mes amis, deux tweets mis en ligne via mes lectures du moment. Le premier de Milan Kundera : «Le cœur serré, je pense au jour où Panurge ne fera plus rire», le second d’ : «L’Humour est la grande invention de l’esprit moderne».

ELLE : A bientôt et merci BiBi. En attendant, amuse-toi bien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *