BiBi et le JDD se réconcilient.

Les deux Voix de leur maitre

est revenu à ses premières grandes amours : lire avec ses amis les Nouvelles distillées par le , Journal dominical du Frère Lagardère.

1. Le JDD fait marcher les Instituts de sondage. Un sur le travail du dimanche, un autre sur la confiance des Français dans l’Hôpital public. et mènent les débats démocratiques en de remarquables monologues. BiBi tient à signaler au Frère Lagardère qu’il travaille déjà dur, très dur les dimanches en planchant sur le contenu de son Journal. Et que… si BiBi a des maux de têtes, des maux d’estomac, des mots qu’il digère mal à la lecture et aux analyses du journal, il a toute confiance en l’Hôpital public, comme 59% des Français.

2. En page 3, ce sous-titre : «  Nos multinationales à la merci des prédateurs ». Il ne viendrait même pas à l’idée de ce que les prédateurs, ce sont justement… les Multinationales.

3. BiBi a noté que si la Chancelière Angela était revenue à des intentions unitaires, c’était grâce au charisme de . Mais BiBi croit plus volontiers que c’est le cadeau enivrant que notre Président a livré à la première dame d’Allemagne qui a fait sauter les résistances allemandes : cinq bouteilles des différents millésimes de grands Bordeaux. Un connaisseur que notre , grand buveur d’eau minérale devant l’Eternel ! Mais peut-être a-t-il reçu les conseils de Bernard Arnault, patron des cépages d’Yquem et Saint-Emilion ?

4. Les médias allemands ont affublé Little Nikos d’un autre surnom que celui donné par BiBi : «  Le Louis de Funès de Neuilly » ! Il y a de grandes chances que notre Président, en grande vadrouille entre Paris, New-York et Colombey-les-deux-Eglises, n’ait pas apprécié d’être au générique du « Corniaud ».

5. Quant à Madame , elle a été dénommée la « du Brandebourg ». BiBi veut lui faire un cadeau à son tour et lui offre les premières paroles de la célébrissime chanson : «  Elle est née un beau matin en RDA/ Son père et sa mère n’en revenaient pas/ De voir cette enfant rose dodue à la fois/ Avec un nez qu’on ne voyait pas ».

6. est mort à 58 ans à la vitesse de 142 km/h. Il allait rejoindre Papa, un nazi de la première heure et Maman, 90 ans, membre des Jeunesses Hitlériennes. « Le couple, écrit le JDD, n’a pas renié son passé« . A l’enterrement, comme habit de deuil, il sera obligatoire de venir en Chemise brune.

8. Le JDD nous apprend que Jean-Michel Apathie (sic), et se sont réconciliés au restaurant parisien le Divellec, célèbre pour son succulent poisson. Puissent-ils rester un long moment muets comme des carpes !

One Response to BiBi et le JDD se réconcilient.

  1. Mrs Po-wer dit :

    Les 8 commandements , excellents , as usually
    😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *