Tag: La Tribune de Genève

Huit Flèches de BiBi.

1. Guéant va au cinéma.
Monsieur Claude fait savoir au Point (24 novembre) qu’il s’est rendu en bon citoyen de base dans «une salle de cinéma ordinaire et non en séance privée» pour voir le film «Polisse». Il ne serait pas étonnant qu’armé de son Carnet secret notre Monsieur Claude ait noté tous les acteurs à consonance étrangère au générique.

*

2. De Margerie bien secoué.
Monsieur Christophe de Margerie répète depuis des mois qu’il veut «secouer sa maison Total», quatrième Major mondiale. Le PDG de Total sait de quoi il parle, lui qui secoua Toulouse il y a 10 ans avec le pétard explosif de chez AZF.

*

3. Les Feux de Genève.
A Genève, 115684 armes à feu ont été enregistrées l’an passé (soit une arme pour 4 habitants). (Source : la Tribune de Genève). BiBi ne sait pas si on a compté dans la statistique les armes à feu des innombrables équipes de Sécurité bancaire. Pour avoir la réponse, il faudra s’armer de patience.

*

4. Promo Askolovitch.
Claude Askolovitch, nouvelle recrue transférée du JDD au Point, n’a pas perdu de temps. L’ami de BiBi vient de sortir un livre sur Patrick Bruel. Wow ! Déjà 2 pages et cinq photos dans l’hebdo-Pinault. C’est Anna Cabana, journaliste au Point, qui en fait l’éloge. Une tactique entre amis très au Point.

*

5. Promo Drucker.
Non content de squatter les écrans TV avec sa formidable émission du dimanche, Michel Drucker fait tourner délicieusement la Machine France 2. Son livre «Qu’est-ce qu’on va faire de toi ?» sera adapté pour les télévisions publiques. Le tournage se fera t-il à Eygalières, là où Monsieur Michel tente de faire construire sa troisième maison provençale (300 m2 habitables) grâce à la bénédiction de Nathalie Kosciusko-Morizet et malgré les protestations de la Ligue des Alpilles ?

*

6. Promo Grospiron de Haute-Savoie.
Edgar Grospiron, rouleur de bosses, ex-Président d’honneur de la Mascarade Annecy 2018, a trouvé une solution de repli depuis sa démission. Il ouvre, hilare, les 24 pages publicitaires du Point pour faire la promotion du ski, de la montagne, de la neige et du plaisir (coûteux) :
«Je me sens plus fort du fait d’être conscient du danger… Mais je vais toujours imaginer une solution de repli en cas de pépin». Résumons : Gagar s’est sucré avec Annecy 2018 (voyages, dîners et séjours tous frais payés). Une fois contesté, il démissionne et trouve la solution de repli : ouvrir les 24 pages de Tendance-Montagne de l’Hebdo-Pinault. Une tactique là aussi très au Point.

*

7. Promo Carlat-Bruni.
Le village de Carlat en Auvergne s’est jumelé avec le hameau italien de Bruni dans les Dolomites italiennes. Une délégation auvergnate s’est rendue dans le village italien. On ne dit pas si Brice Hortefeux était du voyage. BiBi l’aurait très bien vu faisant les louanges des Auvergnats dans son discours.

*

8. Y a pas la fin du sketch.
BiBi reçoit la chaine suisse TSR. Il y avait vu l’émission «Festival du Rire à Montreux» et avait beaucoup ri au sketch d’un Gaspard Proust très cru sur Sarkozy et sa Chochotte. Re-diffusion sur France 4 avec une présentation de Stéphane Guillon quelques mois plus tard. Mais plaisir-BiBi annulé par l’absence du sketch de Gaspard Proust non-diffusé ce soir-là. Censure ? Les tweets-BiBi envoyés à @stephaneguillon n’ont apparemment pas fait rigoler notre célèbre humoriste puisqu’il ne répondit point. (PS : il semble aussi impossible désormais de voir cette fin de sketch sur YouTube… pourtant visible il y a quelques mois).

Les Flèches de BiBi (11 /18 juin).

Sortez les mouchoirs.

Horst Köhler, Président fédéral allemand, ex-Directeur du FMI, a surpris l’Allemagne en démissionnant. Il avait donné une interview-scandale le 22 mai en déclarant nécessaire un engagement militaire en Afghanistan. Il a annoncé sa démission avec les larmes aux yeux. Sniff, sniff. Mais il ne pleurait pas les soldats allemands morts au front.

Délires et dérives.

Titre du Figaro : «Hortefeux prêt à changer le Code la Nationalité. « Il y a des dérives, je les bloquerai ». Les Auvergnats vont enfin pouvoir devenir français.

Bye bye, BiBi baille.

Jacqueline Fraysse quitte le PCF avec des Refondateurs. A la question de Politis (3 juin) «Pourquoi ne pas travailler dans le cadre du Front de Gauche ?» elle répond : «Le F d G tel qu’il est aujourd’hui ne peut me convenir ». Ne sait-elle pas qu’en attendant trop longtemps les lendemains qui chantent, elle continuera de déchanter ? « Je souhaiterai vivement que le Front de Gauche soit un vrai Front de Gauche large et pluriel ». Un VRAI Front de Gauche ? N’a-t-elle pas réfléchi à ses années passées où d’être une VRAIE communiste l’avait menée au désastre ?

Et deux et trois euros ?

En Afrique du Sud, pays de la Coupe du Monde, 47% de la population vit avec moins de 1,50 euro.

Valverde, un tour de moins. Armstrong, un tour de plus.

Alejandro Valverde, coureur dopé, sportif espagnol de renom, a été suspendu par le Tribunal Arbitral du Sport (TAS). Sans rire, le journaliste de la Tribune de Genève, Patrick Testuz, écrit que la TAS «offre un bol d’air au cyclisme un mois avant le Tour de France». Pendant ce temps-là, Lance Armstrong, accusé de dopage par son équipier Floyd Landis, court toujours.

Toi toit mon Toit.

Jeudi 3 juin, la Tribune de Genève fait sa Une sur Karachi et l’enquête de la Police luxembourgeoise avec ces titres « Une nouvelle tuile tombe sur Sarkozy » et « La Police luxembourgeoise éclabousse Nicolas Sarkozy ». Dans le Figaro du même jour ? Rien… même en dernière page. Pas de tuile qui tombe : les toits sont bien protégés.

Adrianana.

Adriana Karembeu œuvre comme ambassadrice de la FIFA-Océanie en Afrique du Sud. A la question, « Comment allez-vous vivre cette Coupe du Monde ? » elle répond : «J’aime ces journées où les matches ont lieu le soir. Il y a une sorte de tension qui monte…» C’est vrai que si BiBi regardait les matches en soirée avec Adriana, lui aussi, sentirait cette… «sorte de tension qui monte ».

Les tubes de l’été.

Coureur cycliste professionnel de 1982 à 1996, David Cassani a révélé l’existence d’un prototype de bicyclette muni d’un petit moteur électrique caché dans les tubes du vélo. On dissimule une dynamo dans le pédalier. Est soupçonné le dernier vainqueur de Paris-Roubaix. Qu’on se le dise : l’an prochain, le Tour de France se fera à moto.

La Flèche de cœur.

Lorsqu’on entre dans le Blog de Laurent Mucchielli, on ne peut qu’être frappé par la diversité et la qualité des articles retenus : réflexions sur le fichier STIC, tour d’horizon sur le grand malaise des Flics, sur le système scolaire français ou encore sur la Politique du Chiffre. Sociologue à l’Université de Versailles, directeur de recherches au CNRS, Laurent Mucchielli nous offre ici de riches analyses, indispensables pour qui veut combattre les idées reçues et se nourrir à des débats de fonds.

Les Flèches au curare de BiBi (25 avril-2 mai)

Hubert Védrine dans la vitrine.

On a beaucoup parlé de Madame Chirac qui a pris une retraite de luxe chez Bernard Arnault. On a un peu moins causé de Delphine la fifille, nouvellement décorée par Estrosi et du Fiston à pistons (Antoine) mais on a carrément fait l’Omerta sur la présence au CA d’Hubert Védrine, donneur de leçon socialiste et européen. L’ ami du vénérable Bernard Arnault, eh bien, oui, ce cher Hubert, a la tête dans le Sac Vuitton depuis bien plus longtemps.

Le Conte est bon.

Si BiBi compte bien, il y 4 minarets en Suisse et 367 burqas en France. Par contre, il ne compte plus les articles du Figaro là-dessus pour chaque jour qui passe. Finalement, il ne faut pas se voiler la face : c’est bien de la Propagande.

Savoie de son Maitre.

Il parait – selon l’avis autorisé d’un médecin retraité d’Annecy – que Chouchou aurait du sang savoyard. « Nicolas, rapporte le vieux médecin au journal Le Faucigny, macédonien sépharade par son grand-père, le Docteur Malah, serait haut-savoyard par sa grand-mère, une Félisaz-Hudry de Villard-les-Boëge. Quant à l’arrière grand-mère de Carla, elle serait née Renand de Monnetier-Mornex avant d’avoir été mariée à Annemasse». Chouchou va certainement demander à Bernard Squarcini, patron de la Direction centrale du Renseignement Intérieur de mener l’Enquête pour savoir si, oui ou non, il s’agit d’une rumeur descendue des Montagnes.

Zahia Dehar.

Frank Ribéry et sa pulpeuse amie secrète font parler et écrire. Ainsi la Tribune de Genève ironise : « A quelques semaines du Mondial, Ribéry va-t-il céder sa place en milieu de terrain pour faire un tour dans les cages ? »

Les mots contre l’Omerta.

Roberto Saviano, auteur du best-seller Gomorra, est venu ouvrir la Conférence Mondiale du Journalisme d’investigation. Entouré de gardes du corps, il a parlé aux 500 journalistes présents. Malgré les menaces de Berlusconi, il écrira un prochain livre sur les organisations criminelles et sur leurs liens avec la Finance internationale et européenne. « Je suis la démonstration que les mots ont un pouvoir énorme ». Peut-être qu’alors le mot Clearstream sera prononcé ?

Dominique Farrugia, toujours aussi Nul.

Grand défenseur de Chouchou, Dominique, cire les pompes à Jamel Debouzze : «  Il a été un vrai déclencheur. Sa réussite a fait entrevoir à des jeunes que c’était possible de réussir dans la comédie et qu’il y avait peut-être là un ascenseur social ». BiBi invite à méditer sur ce succulent « peut-être ».

Le charme d’Anne Fulda.

Dans le Figaro du 16 avril, Anne Fulda célèbre la guest-star de LVMH : Bernadette Chirac. «Madame Chirac n’est pas une bête de mode mais c’est ça qui fait son charme ». «Elle est plus anti-conformiste qu’il n’y parait ». « Elle a révolutionné bien des usages ». «Elle est parvenue à se faire aimer des Français». Place enviée que celle de Première Dame de France ! Dire que… la journaliste, ancien flirt de Chouchou, a raté tout ça.

Claude Evin.

Enrôlé par son Chouchou Nicolas, Claude Evin, ex-socialiste, mène une grande bataille. Il milite avec son ami Jacques Remiller, député UMP de la Vienne, pour la distribution par les buralistes de cendriers de poche biodégradables aux fumeurs. Réplique-BiBi qui fera – à n’en pas douter – un tabac : « Et les cendriers pour fumistes ? »

Flèches de Cœur.

Au zing de Cromwell Bar, on peut s’accouder et en redemander. Cette fois-ci, le patron du blog vous sert un indispensable « Eloge à Bourdieu ». Vous entrez de plein pied dans l’article mais attention… en sortant du Bar.

Sarcophage ?

Sarkophage ?

Le Travail c’est la Santé.
Henri Salvador aimait beaucoup notre Président. Sa chanson aurait pu être le refrain-fétiche du Quinquennat. Seulement, il y a eu ce sprint de trop qui vient rappeler qu’il faut du repos et du répit pour les vieilles jambes du futur Pappy. La Tribune de Genève du 28 juillet en dit l’essentiel en deux lignes : «Il restera de cet incident l’image d’un Président fatigué. Ce qui va à l’encontre de ses plans médias».

Changement d’image pour notre Chouchou.
Pour le Figaro du 29 juillet, Little Nikos va désormais surveiller son alimentation. Une nouveauté qui va faire grand-bruit, un énorme scoop que reprend BiBi : l’HypoPrésident va désormais «picorer moins de chocolat entre les repas».

Le repos du guerrier à La Lanterne.
La Lanterne est une somptueuse villa consacrée aux fins de semaine du Couple Chouchou-Chochotte. Edifiée en 1787 par le Prince de Poix ( Pouah !), gouverneur de Versailles, la bâtisse comporte un corps principal d’un étage. Cette résidence bénéficie d’un grand jardin qui jouxte le Parc du Château de Versailles. Piscine, courts de tennis complètent le site bien aimé de Michel Rocard, de Lionel le Trotskyste du temps de leurs Splendeurs solaires.
Résidence réservée aux Premiers Ministres mais avec Chouchou, le rebelle, foin des convenances. Notre Président se l’est accaparée dès sa prise de pouvoir au grand dam de François Fillon – à qui le malicieux Jean-Pierre Raffarin souffla gentiment : «Cher François, en te faisant enlever la Lanterne, tu as perdu le meilleur du job».
Merci à la Tribune de Genève pour l’éclairage sur la Lanterne.

Les journaux français font la sieste.
On cherche en vain un mot sur Chouchou dans le Monde du jour (30 juillet). Chuuuttt sur la chute (de tension). Par contre, la première page nous offre un grand reportage sur la Salle des Etoiles, cabaret du Monte-Carlo Bay Hotel and Resort.
BiBi rappelle pour l’occasion son récent entrefilet où il avait signalé l’embauche de trois experts par Albert pour redorer le blason écorné de la Principauté. Nos trois experts se payent déjà le Monde ! Bon boulot de Propagande, les gars. Félicitations.

Coups bas sur Hauts-de-Seine.
La charmante Isabelle Balkany, la Margaret Thatcher des Hauts-de-Seine, a choisi son (petit) Chouchou : Jean Sarkozy, 23 ans, le Mike Brant de la Nouvelle Politique, rejeton doré Neuilly-Auteuil-Passy. Contre lui, Patrick Devedjian pour la Présidence des Hauts-de-Seine, département le plus riche de France.

Paaarlez-moi d’Amour.

pauline-deux-fois.jpg

Georges Lebouc, philologue belge, vient de sortir un «Dictionnaire érotique de la Francophonie » aux Editions Racine. Il y répertorie des exemples gratinés, des formules à murmurer, des mots doux aux durs de la feuille en arpentant les couloirs secrets de la Linguistique. Son recensement lexical est à la fois une drôle d’entreprise et une entreprise plutôt très drôle. Dans le paysage traversé, l’universitaire belge a oublié volontairement les expressions du Coq gaulois, ne s’attardant que sur la seule Francophonie-hors-de-France.