Tag: Jacques Vendroux

Football : c’est la lutte finale !

Du football, du football, du football sur les écrans (JT de 20 heures), à l’écoute des radios (émissions spéciales), dans la Presse (des Unes à gogos). Pour voir l’étendue de ce chauvinisme, pour lire les crétineries assénées quotidiennement sur nos nouvelles idoles (M’Bappé, Umtiti, Griezmann, Lloris) et la qualification des Bleus, pour écouter les discours dominants sur ce jeu magnifique, il ne faut pas faire grand effort. Depuis ces deux dernières semaines, tout est là : ça sursature nos yeux et ça dévale à fond dans nos oreilles.

Mauvaises pensées sur l’EURO 2016.

PORTUGAL 3

Parlons une fois encore de l’Euro 2016 de football et finissons-en. Lâchons un dernier mot sur ces discours insupportables qui ont accompagné cette compétition. Parlons-en avec un certain degré de méchanceté, sans ces détours exacerbés, sans ces parlottes chauvines quotidiennes qui ont pullulé un mois durant sur nos ondes, sur nos écrans, dans nos journaux.

Et si on parlait de Benzéma ?

Foot (2)

Une fois n’est pas coutume, me voilà endossant short, crampons de foot et tenue sportive. J’entends encore la voix de Guy Bedos raillant ce sport de son accent inimitable (« Ah le foot ! Le foooot ! »). Dans la hiérarchie de l’info, la moindre colique du footballeur fait la Une des quotidiens, le moindre match gagné par l’entraîneur Zidane est exalté. Griezmann est devenu le footballeur de génie à la française, bref les Bleus sont partout… et ça ne fera que (re)commencer et s’amplifier à l’approche de l’Euro 2016.

Avec cette incontournable question qui fait souci aux supporters : Quid de Benzéma ?

Alors BiBi, toi aussi, tu t’y mets ? Il te faut parler de Benzéma ? Ben, oui, parlons-en.

*

Ligue 1 de Football : la saison 2011/12 vue par BiBi.

Les télés, les journaux (L’Equipe fusionne avec l’illustre France-Football en perte de vitesse depuis 2005), Canal Plus et ses commentateurs hurlants, Thierry Roland encore et toujours, Jacques Vendroux encore vont nous faire partager leur amour inconsidéré du football. A peine entendra t-on Guy Roux et Gérard Bourgoin vanter l’ardeur des petits poucets. A peine parlera t-on des agents et de leurs travaux underground. A peine irons-nous gloser sur les Qatari qui espère en finir avec la… traversée du désert des Parigos-têtes-de-veaux ?

BiBi a sa vue particulière de la saison 2011/2012 en Ligue 1. En amoureux du football ( il jouait dans la rue marocaine avec de vrais ballons), il présente ici ses espoirs un peu fous de voir les footballeurs se donner la main, de lutter contre le racisme, d’encourager les Boss de la Fifa à continuer de prôner magnifiquement le Fair-Play.C’est tout, BiBi ? Oui, c’est tout et c’est beaucoup.

Pas vraiment de surprises : les favoris restent les favoris habituels ( Voir photo) avec un éternel outsider, le Stade Rennais de Pinault ( Hélas le fils Pinault doit verser une grosse pension alimentaire à Linda Evangelista… Donc du manque-à-gagner pour les Bretons). Il manque évidemment la photodu PSG et ouvrez l’image, vous saurez pourquoi. Enfin, il faudra compter avec l’équipe de BiBi puisque celle du Maitre Riboud des Eaux d’Evian (l’ETG) vient d’accéder au plus haut niveau.

Dans son grenier, BiBi a retrouvé de vieilles reliques, à savoir des numéros de Miroir-Sprint, revue qui fut son biberon. En tournant les pages, il a retrouvé l’humour du dessinateur sportif Pellos. Il vous en fait part en espérant que cette saison 2011/2012 offre du beau jeu.