Tag Archives: Areva

BiBi monte en flèche (s).

        Archer

1. Guy Carlier, le grand pourfendeur des petites causes, a interrogé Bernadette Chirac sur les colères de son bichon maltais, Sumo. Surement un peu fatigué de lire la presse du Frère Lagardère, BiBi a confondu l’humoriste avec le Sumo et l’avait perçu en nouveau chien de garde de Bernadette. Mais là encore, BiBi a peut-être confondu avec David Douillet.
2. La France a gagné le Mondial 2009… du Fromage. Les lauréats français, Cédric Lenoir et Audrey Milliard de Montbrison ont remporté l’International Caseus Award à l’EuroExpo de Lyon. Ce n’est pas grâce à l’appui du (camembert) Président qu’ils sont montés sur la première place du Podium. Ne pas confondre Faux Mage et Fromage.  
3. Tiques-Tac : S’ils veulent régler leurs montres sur les aspirations des Français, Little Nikos et Julien Dray devront jeter un coup d’œil aux cadrans des horloges suisses présentes au Salon International de la Haute Horlogerie de Genève. BiBi les aiguille sur la montre Grand Tourbillon-heure-mystérieuse-du-Mont-Blanc. Produite à huit exemplaires, il leur en coûtera 200.000 euros pièce. Qu’ils se dépêchent ! Et pour la vente, qu’ils soient surtout à l’heure ! Les Suisses n’attendront pas.
4. Ah Aaaareva ! Les lumières bleutées de la Tour Eiffel se sont éteintes mais les courcircuits risquent de faire exploser Areva. Siemens se retire du conglomérat alors qu’ «Areva doit investir pour faire face à la demande des réacteurs nouveaux et anciens à remplacer ». Il manque 3 milliards d’euros. Où les trouver ? Silence, on tourne… la page.
5. Portugais ensablé : Juan Manuel Barroso ne manque pas de culot. Le voilà sommant les pays européens d’accueillir les évadés de Guantanamo. BiBi se souvient pourtant que les réacteurs des avions survolant 14 pays d’Europe avaient reçu l’aval enthousiaste du Président de la Commission Européenne. Le bruit des réacteurs le laisse toujours sans réaction.
6. Silence définitif : Stanislas Markelov, avocat défenseur d’une famille tchéchène dont la fille avait été enlevée et tuée, ne finira pas sa plaidoirie. Abattu d’une balle dans la tête à Moscou.
7. Silence intersidéral : Jean-Marie Messier, pourtant très présent sur les médias à l’occasion de son livre «Le Jour où le Ciel m’est tombé sur la tête», ne souhaite pas s’exprimer sur sa mise en examen, suite à la plainte de l’Association des petits porteurs actifs sur des «diffusions d’informations fausses, manipulation de cours, délits d’initiés».
8. Klaus Zumwinkel rompt ses vœux de Silence : le plus célèbre fraudeur du fisc allemand est passé aux aveux. L’ex-patron de la Deutsche Post avait fraudé le fisc de près de 11 millions d’euros et les avait planqué au Liechstentein où… le silence est toujours d’or.
9. Rachida Dati est passée à Roanne pour inaugurer le nouveau Centre de détention d’une capacité de 600 places. C’est son clone, Pascal Clément, qui a répondu à sa place aux questions des journalistes. Rachida, elle, est restée muette comme une porte de prison.
10. Valérie Hortefeux (suite) : Effondrement de la Banque Natixis, perte de quelques 700 millions sur les marchés, éviction de la Direction : le Groupe de la Caisse d’Epargne sera encore dans le rouge en 2009. Pour sa Chargée de Com, Valérie Hortefeux, voilà trois bonnes occasions de se taire.
11. Flavie Flament a déposé plainte contre X à la suite de fausses rumeurs sur sa mort par overdose circulant sur le Net. Qu’on se le dise : (F)lavie continue.

Riches, Célèbres et Rigolos.

   Eclat de rire
Bibi a lu la presse et a suivi les destins croisés de Cristina Fuentes, d’Anne Lauvergeon, de Jean d’Ormesson, de Kleber Haedens, de Roberto Saviano et a trinqué avec ses amis vaudois.

1. ANNE LAUVERGEON : un électron libre ?
Une qui n’a pas fait d’économie d’énergie pour nous convaincre c’est l’explosive patronne d’Areva, Anne Lauvergeon qui déplore que « la question d’énergie soit trop longtemps restée aux mains des seuls spécialistes » ! Assez drôle réflexion au moment où notre Grande Dame joue les Expertes en publiant chez Plon son livre « La Troisième Révolution énergétique ». Pour Anne Jouan, la journaliste du Figaro, le discours de la Présidente d’Areva, volontiers provocatrice (et une Rebelle de plus ! Une !) est  «parfaitement rôdé ».
BiBi prend acte de son refus de vendre des centrales à des dictatures mais s’étonne du silence de la Dame sur les implications d’Areva dans certains pays « démocratiques » africains. Enfin, notre Présidente a des principes simples qu’elle impose à sa famille :   «éteindre la lumière quand on quitte la pièce ». Et c’est en achetant  le livre de Madame qu’on se tiendra au courant ?

Fillon, Sarkozy,Pinault & Lauvergeon : les Amis du JDD.

Jdd du 20 juillet

Pas de doute possible : le JDD est bien le journal du Frère Lagardère. A l’échéance du lundi où les députés français doivent  se prononcer sur la « réforme » constitutionnelle, le JDD fait jouer de la grosse caisse avec en titre (« Le Grand Suspense »). Le JDD a commandé un méga-sondage étiqueté IFOP ( rappelons-nous que l’ancienne directrice de cet Institut de Sondage n’était autre que la Patronne des Patrons, Laurence Parisot, et que cette brave dame est restée actionnaire majoritaire dans l’Entreprise). Les questions sont posées de telle sorte que, oui, les Français sont pour une révision institutionnelle. Le JDD a tôt fait d’en déduire que le peuple français est favorable à celle présentée par le Petit Nikos. Mais bah, peu importe les approximations et les raccourcis. 
N’oublions pas non plus de rappeler que, depuis le jeudi 10 juillet, les Maisons qui commandent les sondages ont vu un nouvel arrivant de taille : Vincent Bolloré, grand ami du Petit Nikos, qui a pris le contrôle du l’Institut du CSA. Les amis de BiBi le savent déjà : 60% du capital de l’institut de sondages CSA a été acquis par le groupe français Bolloré. L’acquisition permet à ce même groupe, qui détenait déjà 40 % de capital de l’institut de sondage, d’en posséder désormais la totalité. Bien entendu, pour les vertueux et donneurs de leçons du JDD, cela ne fera pas une ligne dans le journal : ils sont au-dessus de tout ça !
Mais leur sondage IFOP ne suffit pas : il nous faut – pages 2 et 3 – les justifications de François Fillon qui s’est relevé de son lit.  Dans l’interview du second Maître du Royaume, on est bien heureux d’apprendre que Nikos et François ont les mêmes problèmes de dos. Auraient-ils conjointement des problèmes de… constitution ?
On ignorait jusqu’alors son nom. Le JDD nous offre son visage : serein, joliment BCBG, discrètes boucles, regard en coin et cheveux châtain, c’est la patronne d’Areva. Ne pas confondre avec l’entreprise Arena, fabricant des maillots de bain. Si la Patronne donne des explications, c’est plutôt mauvais signe. D’abord, le JDD inscrit ce qui s’est passé à Tricastin comme « incident ». Seule ligne de défense : « Nous sommes une industrie transparente ». Madame Anne Lauvergeon devrait savoir que « transparent » est polysémique : transparent… comme si elle disait «Notre Industrie ne se voit pas et donc tous les problèmes qui peuvent exister n’existent pas ». Quant aux ONG qui protestent, le début de l’article donne le ton : « Les incidents (cette fois au…pluriel, tiens, tiens) des uns font le…bonheur des autres ». Plus loin : « Stéphane L’homme, porte-parole du réseau Sortir du Nucléaire, se…réjouit de l’émoi suscité par les deux fuites successives. » Ben, oui, quoi : tout cela est réjouissant ! Rien ne sera dit sur la fuite qui a conduit au rejet dans la nature de 74 kg d’uranium. Rien ne sera dit des mesures de précautions qui interdisent aux habitants des abords du site de consommer l’eau, d’arroser, de pêcher ou de se baigner. Pourtant il ne s’agit que d’un incident, hein ? Rien ne sera dit sur le mécontentement sur place des habitants et des élus de la région qui estiment avoir été « traités en sous-citoyens » et affirment être déterminés à obtenir réparation, jugeant « inacceptable » la manière dont l’incident a été géré par les autorités et Areva. C’est qu’il ne faut pas mécontenter les Amis du Petit Nikos qui tente de placer nos Centrales un peu partout. En tous les cas, pour une première, Anne Lauvergeon mérite bien son surnom d’ «Atomic Ann ».
Un sur lequel, BiBi verse une larme c’est le fils Pinault (Article en… première page : «  clap de fin pour l’actrice et le milliardaire »). Monsieur François-Henri a du rompre ses fiançailles avec l’autre bombe atomique, l’actrice égyptienne Salma Hayek. Il a aussi fallu décommander le somptueux mariage et la robe à 315.000 dollars. En voilà de l’Info ! De la bonne ! Bon, allez, remets-toi François-Henry. Pas de bêtises ! Un coup de Pinot et tu repars.