Marc le Chanteur et la Princesse Sarah (1).

Dans le du 10 avril dernier, la moitié de la page 44 était consacrée à . La journaleuse du JDD, , y dissertait sur la beauté et la richesse de l’appartement de la femme du chanteur. BiBi fut frappé par le fait que Sarah, Princesse Poniatowski, exhibait son appartement haussmannien sans aucune honte pendant que son mari-chanteur distribuait des paquets de riz aux abonnés des RestauS du Cœur. Devant ces incroyables paradoxes, BiBi se demande toujours : « Mais comment font-ils ? Comment peuvent-ils ? »

.

Chacun(e) connaît sa voix chaude et ses yeux revolver. Chacun(e) l’a déjà vu parader aux concerts des Enfoirés ou lu ses interviews où il défend – mais sans jamais vraiment se situer – les voix multiculturelles de notre beau pays de France qu’il aime par-dessus tout. Peut-être est-ce pour cet amour à la Patrie qu’il fut nommé Chevalier de la Légion d’Honneur en avril 2007 ? Un gars sympa qui ne ferait pas de mal à une mouche et qui – BiBi le croit aisément – ne court ni après l’avoine ni après le blé. BiBi s’interroge donc : comment un chanteur aux parents communistes peut-il se mouvoir dans cette grande Famille princière qui ne cesse de fricoter avec la Droite dure et les grandes Cérémonies-people ?

 : une vieille connaissance.

En 1995, le chanteur épousa une Princesse de Marque : Sarah Poniatowski, descendante de l’impératrice Joséphine de Beauharnais et de Talleyrand. Pour ceux qui – trop jeunes – n’ont jamais entendu parler des Poniatowski, le dénommé Michel, qui ne brillait guère par son intelligence, fut ministre de l’Intérieur (1974-1977) sous Giscard D’Estaing. En 1995, le bonhomme, souvent brocardé dans le Canard Enchaîné, apporta son soutien à Édouard Balladur.

Axel, digne fiston de son papa.

Le fils Axel est dans la droite lignée du Papa. Souvenons-nous, c’est lui qui s’acharna contre Ali Soumaré, tête de liste PS dans le Val d’Oise, en soutenant qu’il était délinquant récidiviste. Axel, plein de charme, déclarait sans aucune retenue : «C’est une liste socialiste aux mains sales. On a affaire à un énergumène».

Un joli Cercle d’Invités.

La famille Poniatowski est une grande et belle famille. On ne saurait oublier le père Jean, beau-père de Marc Lavoine. Un délicieux personnage, habitué du Cercle Maxim’s Business Club (), Cercle fréquenté par et 900 hommes et femmes d’af­faires, vrais héros et héroïnes de la vie économique française et internationale.

Le Président , père de Sarah Lavoine, en est le Président. Il s’y ennuie moins que lorsqu’il dirigeait Condé Nast (Groupe de presse qui publie Vogue, Glamour, Vanity Fair etc) et Télé 7 jours. Dans le Cercle, le Père Jean peut tourner en rond autour des prolétaires lors des «Causeries du MBC» avec ses invités à Paris ou Marrakech.

Citons ces Membres de la France qui se couche tard : Giscard, Nicolas Sarkozy, Bernadette, Edouard Balladur, Christian de Boissieu, Henri de Castries, Serge Dassault, Jean-Charles Decaux, Fillon, les Juppé, les Kouchner, Christine Lagarde, Christophe de Margerie, Alain Minc, Laurence Parisot, Michel Pébereau, Matthieu Ricard, Jean-Marie Rouart,, Geoffroy Roux de Bezieux, Jean-Claude Trichet, Hubert Védrine.

L’Humour du Père Jean.

Le père Jean a de l’humour. Du temps où le Cercle n’avait pas de domicile fixe (aujourd’hui, le siège est au Fouquet’s), Jean fit un excellent trait d’humour lors du 40ième anniversaire du Club en lâchant devant un merveilleux parterre d’invités : «Nous sommes les SDF des Clubs». SDF ! Very funny, isn’t it ?

La suite c’est ici… 

3 Responses to Marc le Chanteur et la Princesse Sarah (1).

  1. ANSELME dit :

    Bonjour
    Je ne sais pas qui est l’auteur de cette article mais même si je ne suis pas un grand fan de Michel Poniatowski comment peut-on écrire qu’il ne brillait guère par son intelligence. C’est de la connerie ou de la jalousie à l’état pur.
    Michel Poniatowski était ENARQUE comme François Hollande , Chirac et bien d’autre qui d’après l’auteur sont donc tous cons.

  2. BiBi dit :

    @Anselme

    L’auteur du billet, c’est bien BiBi. N’ayez aucun doute.
    Quant à savoir que parmi vos critères d’intelligence, il y aurait le passage à… l’ENA, ben pourquoi pas ? (rire sarcastique).

    Rappel : l’Etat le plus cultivé, l’Etat qui comptait parmi les Intellectuels les plus intelligents d’alors était l’Allemagne nazie. Cette « intelligence »-là n’a rien empêché… bien au contraire. Creusez cette Question d’Intelligence via ce prisme et vous en reviendrez des « brillants » étudiants de vos Grandes Ecoles!

    Vu l’état d’intelligence où tous ces hauts-gradés de l’Intelligence de l’Enarchie ont mis la France d’aujourd’hui, permettez à BiBi d’avoir de forts doutes quant à leur degré d’Intelligence. Je suis assez « vieux » pour avoir connu les affres de la politique de ce Ministre de l’Intérieur du Temps passé pour réaffirmer et rappeler ici ses paroles et ses tendances lénifiantes.

  3. Shauna dit :

    Tout à fait d’accord avec Anselme, l’intelligence et l’instruction sont bien des fois à séparer! si en effet,
    tous ces Enarques étaient intelligents cela se saurait déjà dans un premier temps, mais en effet, la France ne serait
    pas dans l’état actuel!!! tous ces ministres Président de la République y compris, ne sont imbus que de leur propre personne, il faut beaucoup s’aimer et avoir un amour de soi immodéré pour vouloir à tout prix un de ces postes!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *