Hebdos à la petite semaine (1).

weeklies_logo

Bonnes vieilles habitudes. Reprendre les journaux-papiers de la dernière quinzaine. Les lire jusqu’au moindre détail. En dégager la substantifique moelle.

Pour ce billet-ci, j’ai laissé de côté les canards laquais au quotidien et me suis attardé sur les Hebdomadaires à la petite semaine : M Monde Magazine, l’Obs, , les Inrocks, le Figaro Magazine, l’Express.

HOOOOO

Dans son supplément du 20 août, le Monde Magazine, supplément du week-end, nous offre de très belles pages sur l’Insignifiant. On y cause de François en vacances et de ses tenues vestimentaires successives :

  • 2002 : Il est en «polo ramollo, délavé, déboutonné».
  • 2005 : On remarquera «la poche dans le tee-shirt marine».
  • 2012 : «camaïeu couleur sable, terne et normal».
  • 2014 : «chemise à ciel ouvert dite « cutaway».
  • 2015 : il ferme – ô scandale –«le bouton du bas de sa veste».

Le-Magazine-du-Monde-20-Aout-2016

Dans 30 ou 40 ans, lorsqu’on feuillettera ces pages du très sérieux M Le Monde, on se demandera quelle mouche avait piqué les rédacteurs en chef, les journalistes pour délivrer de telles banalités, de telles aberrations. Et, dans ces mêmes secondes, j’ai une pensée pour les apprentis-journalistes des Ecoles de journalisme qui rêvent de rentrer dans le beau… Monde. Juste un conseil-BiBi : «Allez plutôt vous rhabiller !».

*

Cyrille Eldin

Dans le n° suivant du même M.. Magazine, outre le portrait (revu et corrigé dans mon précédent billet) de Jacques Attali, on tombe sur ce grand Comique de , escogriffe à peine dégrossi lancé aux trousses de nos politiques : Cyrille Eldin. Celui-là même qui remplacera parti consolider l’empire Bouygues. La page de M Magazine consacrée à ce nouveau guignol est édifiante. La célébration du bonhomme l’est tout autant : Eldin fait des «entretiens loufoques», c’est «l’emmerdeur des politiques», il a «trouvé son style», il «explose», il construit des «pastilles insolentes», il va faire face à «un pari insensé», c’est un «provocateur-né» à la «parole décomplexée et la répartie innée».

Beaucoup moins élogieuse l’appréciation-BiBi. C’est qu’avec son fil rouge du «Tous pour rire» qui moque les hommes et femmes politiques ( excepté) en permanence, Cyrille Eldin (et sa parole décomplexée) est proche, très proche, très très proche de l’abominable «Tous pourris» de Qui-Vous-Savez.

*

Paris Match Macron

Dans le Paris-Match du sarkozyste , on a droit à Emmanuel Macron en couverture avec sa compagne Brigitte Trogneux. C’est qu’il est temps de mettre stratégiquement en avant le Couple qui doit faire rêver, allier l’intelligence (masculine) à la beauté (féminine of course). Une habitude journalistique de Bruno Jeudy qui tombait naguère aux pieds de Carla Bruni à la moindre apparition de l’ex-première Dame.

Et pendant une seconde, il y eut méprise. J’avais associé instantanément la légende «Libye. Daesh recule. Notre reportage à Syrte» à nos deux tourtereaux sortis des eaux. Oui, j’ai cru  en un instant que devant tant de beauté, Daesh avait reculé et que Brigitte et Emmanuel foulaient de leurs pieds nus le sable chaud de la belle, magnifique plage libyenne de Syrte.

*

Hamon

L’Obs, lui, nous livre une photo moins glamour, celle de Benoît Hamon (encore que…). Donc, Benoît Hamon existe (ça c’est une nouvelle !). Il porte veston gris, cravate bleue, chemise blanche. Bizarre… on dirait du Macron sur mesure.

Au chapitre des nouvelles incontournables (pour L’Obs) :

  • retrouve son frère jumeau, René, en affaires. Voilà une alliance toute gémellaire entre l’industriel et le PDG de Morgan Stanley France. Sur la photo, Henri est sérieux, grave. Aussi déterminé que lorsqu’il raconta en moraliste infect cette histoire abominable à une journaliste subjuguée de L’Expansion en mars 2009.
  • Pantouflages et reconversions chez François Hollande.
  1. (66 ans !), énarque, dirigeant la banque de Marché de… la Société Générale est nommé Directeur de Cabinet chez l’ami Sapin.
  2. entre au Trésor. Énarque elle aussi.
  3. (64 ans) est le nouveau Directeur de cabinet à l’Elysée. Énarque bien entendu et, de plus, promotion Voltaire (celle de son ami François).

*

Suite au prochain bibillet : BiBi a aussi lu… L’Express, le Figaro-Magazine et les Inrocks…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *