BiBi fait sa Revue de Presse.

Pensez-BiBi1

La nuit dernière, j’ai fait un rêve : la Gauche dite radicale, autonome, offensive s’unissait et devenait majoritaire. Le seul petit problème était relatif à ma présence. Dans cette rêverie nocturne, je figurais sous la forme d’un très vieux bonhomme doté d’une longue, longue barbe blanche. Mon prénom se détachait dans ma nuit noire et se déclinait ainsi : Mathusalem. Au réveil, pour chasser le poids des ans (969 ans), j’ai entrepris une Revue de Presse en espérant m’alléger. Hélas… le Monde au réveil pèse encore plus lourd.

*

arton2666

Dans le numéro de , on fait la synthèse des résultats du PCF : «Le PCF perd 57 des 185 mairies qu’il détenait en 2008 dans les communes de plus de 3500 habitants dont 13 en Île de France et 7 en petite couronne». Le sens de ces constats est une fois encore dénié. Comment font-ils les camarades pour ne pas voir – depuis la dégringolade de l’époque Marchais – les transformations de ce Capitalisme délirant et la nécessité – pour le combattre – de construire une Gauche sans trompe l’œil ? C’est se condamner que de ne pas œuvrer pour une union des forces autonomes de Gauche (PG-NPA-PCF et autres forces politiques ou non) avec programme alternatif et offensif….  Mathusalem, vous ai-je dit en rapportant le rêve de ma dernière nuit.

*

Ce jour, écoutant les radios publiques (, 7-9, journal de 13 h ; France-Culture 12h30) et radios privées (Europe1), scrutant attentivement les écrans (Canal Plus après 13 heures, Grand Journal, national, BFM TV), j’ai été étonné de ne pas entendre la nouvelle du Siècle certifiée par l’ et prolongée par un communiqué AFP :  «Les 67 personnes les plus fortunées sur le globe possèdent autant de richesse que la moitié la plus pauvre de la population mondiale». Gageons que les Médias réfléchiront là-dessus un prochain jour : BiBi ne serait pas étonné de voir la célébration prochaine de ces 67 personnes au journal de TF1 ou de Pujadas.

Sera t-il possible un jour d’entendre un peu de vérité médiatique sur la brutalité de ce Monde squatté par les Puissants ? Hélas, souvenons-nous de mon rêve nocturne. «Mathusalem» vous ai-je dit.

*

640_______presse_81

Relevé dans Alternatives Economiques (avril 2014) : «Alain P., 60 ans, est mort le 7 mars 2013 dans une cabane sur une passerelle. Paris 17ème». 453 personnes sont mortes «sans chez soi» en 2013. 90% étaient des hommes. 50 ans de moyenne d’âge alors que l’espérance de vie est de 79 ans».

En écho à ces chiffres terribles, un certain analyse la situation française dans «» (avril 2014). Ce correspondant économique du quotidien allemand pousse sa chansonnette pro-libérale : «La lutte contre le déficit ne va pas assez vite [en France]. Le problème réside dans les dépenses publiques et sociales. Il faut les réduire». «Il n’y a pas de redressement sans douleur». Il voit en la nomination de Valls un «espoir». C’est que «le Premier Ministre  français n’a pas peur de briser les tabous socialistes». A ce Schubert-là, BiBi lui dédierait bien le Requiem Opus 1 de son célèbre homonyme.

Ailleurs, en Italie dans la Stampa, même son de cloche néo-libéral. , impressionné, relève que « est le seul socialiste français à recevoir les faveurs du Magazine anglais «The Economist» qui considère généralement le PS comme une relique du passé». Relique du Passé mais Colique du Présent.

De son côté, le «Times» dit une chose assez juste : «Tous les responsables socialistes qui parviennent au pouvoir en France finissent par opérer ce genre de changement de cap [vers un programme néo-libéral]». Voilà le «Times» plus lucide que les Camarades du Comité Central qui décidèrent pour beaucoup que l’Union avec les Socialistes au premier Tour des Municipales était la voie royale pour la Révolution. BiBi en rit mais il ne devrait pas.Revue de Presse billet bibi BB

Il n’y a aucune honte à être né dans les hautes sphères de la Société. Marx (tout comme Engels) venait d’une famille aisée. Cela ne l’a pas empêché de faire un travail Capital pour les prolétaires. En écoutant l’autre jour les envolées lyriques de l’immigré de Barcelone (Manuel Valls) à l’Assemblée, on pouvait croire que notre Premier Ministre venait de loin, qu’il était arrivé au sommet après une difficile ascension sociale qui mériterait Respect et Admiration. Or nenni : il s’agit là encore d’une Opération publicitaire, d’un épisode de plus dans la Storytelling concoctée par  Stéphane Fouks & Co. Dans Politis, nous apprend que «les origines sociales de la famille de Manuel Valls et son environnement intellectuel ne présentent aucune des caractéristiques d’un milieu populaire : un père peintre, une maison-atelier face à l’île Saint-Louis fréquentée par Jankélévitch et Hugo Pratt». Rien à redire sur ce beau milieu intellectuel sauf – qu’en écoutant Valls aujourd’hui – on se dit que celui-ci n’a pas du être attentif naguère aux deux invités de la maison.

One Response to BiBi fait sa Revue de Presse.

  1. Robert Spire dit :

    Au mois de janvier il fallait 85 des personnes les plus riches pour 3.5 milliards les plus pauvres: http://www.rtbf.be/info/societe/detail_les-85-plus-riches-au-monde-ont-autant-que-les-3-5-milliards-plus-pauves?id=8181165

    Dingue la vitesse d’enrichissement des plus riches!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *