Villepin à 8% ou la grande frousse de Sarkozy.

Dans le dernier (page 11), le journaleux nous livre un article au titre bien optimiste et – une fois n’est pas coutume – de bonnes infos. A croire qu’il a lu le précédent billet-BiBi sur les tractations -Villepin.

Monsieur 8%.

BiBi y revient ici une nouvelle fois car ce qui est en jeu n’est ni plus ni moins les 8% dont on crédite Dominique au premier tour (s’il se présente). Et ces 8% feront perdre Sarkozy. D’où la grande frousse de notre Président, d’où cette grande pétoche qui sourd dans les couloirs élyséens – et que la grande presse aux ordres fait mine de ne pas voir, de peur évidemment d’indisposer (ou mieux : de contrecarrer le projet secret de Chouchou de réconciliation).

Les déjeuners se multiplient.

On apprend donc qu’une part importante du temps de nos Ministres et Hommes de l’Ombre se passe en… déjeuners à tenter de convaincre le bel aristocrate «de renoncer à 2012». Pas rien comme tentatives, pas rien ces déjeuners présentés pourtant comme anodins, n’est-ce pas ?  Comment expliquer qu’ils ne fassent pas l’objet de commentaires ? Ce ne sont pourtant pas les caméras qui manquent lorsqu’on voit la médiatisation outrancière de Marine Le Pen à son Congrès.

Copé, Baroin et pas n’importe quels autres.

Donc notre Dominique déjeune très souvent : avec et avec François Baroin. Avec ce dernier, pas besoin de lui poser des questions, il répond toujours à côté. Mais pourrait, lui. Très bavard sur ses amis tunisiens, ex-directeur de cabinet , il pourrait s’expliquer sur la mission que Chouchou lui confie et détailler ce qu’il amène dans le panier présidentiel en échange du Grand Renoncement.

Conseil à Dominique : Attention à ta ligne politique et… physique (celle qui te fait gagner le cœur des électrices) ! Tu risques de prendre des kilos à multiplier les déjeuners : avec Alain Juppé, ton ami d’Ecole, «grand professionnel», avec Jean-Louis Borloo On s’entend bien») et avec tant d’autres responsables UMP ( Hé ! Bruno Jeudy ! T’as oublié de donner les noms !).

Vers un échec ?

C’est dans le second article («Affaire Clearstream très loin de la trêve») qu’on aura plus de précisions. On sait déjà que Sarkozy – subitement tout mielleux – a invité les anciens premiers ministres (dont Villepin) au Sommet du G20. Ce Chouchou ! Il connaît son Dominique sur le bout des doigts. Villepin n’est en effet pas du tout du tout insensible à la tactique qui consiste à le bombarder dans la Jet-Set politique, à la Top-flatterie, aux courbettes bien faites, à sa ré-introduction dans le haut de la France d’En-Haut. Il a donc accepté l’Invitation à déjeuner entre le 20 et 28 janvier. Un point pour Chouchou.

L’omniprésent Djourhi.

Quid des autres repas ? Hé bien, De Villepin déjeunera aussi avec Alexandre Djouhri (au Bristol ? à Monaco ? ). Pour ceux qui ne connaissent pas Alexandre, la seule lecture de son cursus est édifiante. Le bonhomme est un intime de Pasqua, de Chirac, de Maurice Gourdault-Montagne et de Villepin;  il accompagne Sarkozy dans tous ses voyages présidentiels (rencontre d’avril 2006). Wouuuhh ! Pas rien, le bonhomme ! Voilà comment le JDD en parle :

«Proche de Claude Guéant, l’homme d’affaires Alexandre Djourhi, intime de Villepin, a plaidé à plusieurs reprises pour un «cessez-le-feu». Le patron d’EDF, , avec lequel Villepin a déjeuné cette semaine, aurait également plaidé en ce sens. «Alexandre tient la ligne suivante, explique un des proches de Djourhi. Il dit que Sarkozy doit gagner en 2012 mais que pour y arriver il doit se réconcilier avec Villepin».

Fais attention, Dominique, les repas risquent de prendre fin car tu n’auras plus rien en caisse si tu persistes dans ton entêtement. Et la manne financière, c’est le nerf de ta guerre, non ?

Silence dans les rangs de Gauche.

Ce qu’il y a de très surprenant dans cette affaire, c’est qu’il n’y ait que BiBi pour soulever de telles questions. Surprenant : les hommes et femmes de Gauche ( y compris) font peu de cas de ces manigances. Or il semble à BiBi que tous ces mouvements d’envergure autour de Villepin sont du plus haut intérêt à analyser. A analyser pour cogner et pilonner sur ce point faible.

Deux Questions-BiBi.

A Villepin : « Alors, Dominique, tu te couches ?»

Aux gens de Gauche : «  Copé, Baroin, Borloo, Proglio, Guéant, Lemaire, Djourhi déjeunent et re-déjeunent avec Villepin et ça n’interroge personne

6 Responses to Villepin à 8% ou la grande frousse de Sarkozy.

  1. melclalex dit :

    Excellent billet

    Argh de toute façon Sarko fera tout pour annihiler les velléités de DDV mais il me semble que celui ci s’y est préparé et que donc il résistera.

    D’ailleurs le problème de Sarkozy n’est pas exclusivement limité à DDV, les centristes qui veulent à nouveau exister risquent bien d’entrer réellement dans la danse.

    Alors en résumé un Sarko affaibli par sa politique + une candidature de DDV + une candidature centriste + une candidature bayrou + une montée en puissance de la frontiste fille de son père tout ça nous fait une belle tambouille pour un premier tour à droite où le tenant du titre risque de retourner au vestiaire définitivement et prématurément

    La douce incertitude du sport bat son plein :))

  2. BiBi dit :

    @melclalex

    Bien vu ton commentaire.

    Effectivement, la Question-Villepin se situe dans l’environnement que tu décris mais Borloo (ou tout candidat du Centre) n’a pas l’aura de Villepin ( il se couchera devant le Maitre) et Bayrou est – me semble t-il Out.

    J’aimerai bien que ce soit du Sport 🙂
    Seulement le tenant du titre garde son sceptre durant 5 ans et 5 ans, ça use.

  3. Tony dit :

    Pour sûr, annoncer au moment du procès Clearstream que Chouchou vient d’hypothéquer le deuxième tour de 2012 c’était osé…
    L’idée fait son chemin 😉
    Chouchou, « DRH de la Gauche » sera–t-il aussi efficace avec son propre camp ?
    Pas sûr.
    Les centristes ont vocation à être de farouches opposants jusqu’à la veille du premier tour (surtout qu’ils seront au pain sec et à l’eau depuis deux ans…) et ils resteront à la botte du Maître. Mais Marine Le Pen, grâce à Zemmour, Hortefeux et Besson est devenu quelqu’un de très fréquentable (moins raciste qu’Hortefeux, plus humaine que Besson).
    Aujourd’hui, l’UMP n’est pas au deuxième tour (sortez un crayon et faites les comptes).
    D2V peut se retrouver hors course de deux façons. 1. Une improbable négo ou bien 2. Jean Claude Marin (l’appel Clearstream…).
    Et oui… C’est la seule chose que Chouchou peut négocier avec D2V.
    Je n’ai donc pas changé d’avis depuis l’année dernière, Marin est la clef de 2012.

  4. BiBi dit :

    @Tony

    C’est pour tout ça que Nicolas a la « big pétoche » et qu’il envoie ses émissaires bouffer ici et là avec son « ennemi ». BiBi se demande d’ailleurs pour quelle raison les partis de Gauche ne cognent pas sur ce point faible – y compris Jean-Luc Mélenchon.
    La Gauche toutes organisations confondues ne serait-elle pas finalement la plus bête (ou la plus mièvre) du Monde ? 🙁

    Sur que sans deal acceptable ( les solutions ne sont pas nombreuses) il fera donner du Marin.
    Marine d’un côté, (JC) Marin de l’autre, voilà notre Chouchou dans la tempête… et le bateau UMP bien secoué.

  5. De Villepin ne se laissera pas attraper par Sarkozy pour un plat de lentilles, fussent-elles servies au Fouquet’s.

    La gauche, si De Villepin est « le point faible » de Sarkozy, aurait donc bien tort de taper dessus. Le dessert sera sans doute inattendu, comme en Tunisie où là il n’a (sur le plan politique) qu’un « s » pour le moment.

  6. La gauche, qu’il est toujours amusant d’essayer de ridiculiser (sauf quand le vent tourne tout à coup) ne semble pas avoir trop à souffrir de l’hypothèse Villepin.

    Tous comptes faits, un sondage ce soir donne des chiffres intéressants (mais ce n’est qu’un sondage, comme on dit) :

    http://lemonde.fr/politique/article/2011/01/18/selon-un-sondage-m-sarkozy-serait-largement-battu-par-les-socialistes-en-2012_1467423_823448.html

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *