Une expertise-BiBi sur Bruno Jeudy du JDD.

*

Je regardais Manuel Valls répondre à Marine Le Pen (émission «Des Paroles et des Actes»). La soirée de ce jeudi 6 décembre s’annonçait belle, n’est-ce pas ? Sur mon ordinateur tout proche, écran ouvert sur Twitter, je repère mon grand ami qui lance son premier tweet à propos de la même émission et du même débat. Il distribue ses bons et mauvais points à la manière de ces instituteurs rances de la Troisième République. Le score du match était sans appel :

#Le Pen 1 #Valls 0. …

C’est fou ce qu’ils adorent les métaphores sportives au Journal du Dimanche : Copé-Fillon, Obama-Romney, Hollande-Sarkozy, Marine LePen-Mélenchon etc. Bon ! Allons-y ! Suivons ce grand journaliste qui réduit la politique à la Champion’s League.

Voici son tweet en entier : «#LePen 1 #Valls 0. Trop calme le ministre qui a misé sur un solide argumentaire technique pour contrer la démagogie #insuffisant #DPDA »

Il n’est pas formidable notre Bruno ? Il endosse le costume du Juge, prend fait et cause pour Marine Le Pen victorieuse et délivre un blâme («insuffisant») à Valls. Tout ça en un tweet !

Entretemps, j’eus… mon coup de sang. «Non ? Et c’est Bruno Jeudy du qui le dit?» A peine croyable quand on se souvient de cette fameuse Une du journal- du 24 avril 2011 ! Et me voilà aussitôt déposant sans coup-férir un tweet-retour :

«Ah  @JeudyBruno qui donne ses conseils ! On se souvient tous du@jdd son canard laquais qui jubilait à titrer cette Une !»

Et cette Une du 24 avril 2011, je la mis alors en ligne.

La voici :

Elle titrait sur le soi-disant «plébiscite ouvrier» dont bénéficiait Marine Le Pen. Une Une qui illustrait ce pseudo-sondage IFOP. Une Une dont était responsable ce brave éditocrate de Jeudy, Une Une qu’il avait approuvée et mise en page. On applaudit ici le Top du Journalisme.

Pseudo-sondage en effet.  rapporta en effet que ce sondage sur la classe ouvrière, vilipendée pour son supposé extrémisme, avait porté sur – tenez-vous bien – 148 personnes. Je répète : ce sondage à valeur significative pour notre grand Rédacteur de Bruno, publié à la Une par ses soins, ne portait que sur un échantillon de 148 personnes.

Piteusement, le Journal de Lagardère fit paraître un rectificatif succinct (au fin fond de la page 7) la semaine suivante. Entretemps, France-Info, , Paris-Match etc en firent leurs choux gras et Marine Le Pen – grâce à notre Jeudy du Dimanche – fut ainsi élevé au rang de Première Dame de la France Ouvrière. Ah ! Ce Bruno Jeudy, il sait s’y prendre pour combattre notre Cheftaine de Droite Extrême, hein ? Ce rédacteur qui fit un si beau cadeau à Marine Le Pen est en effet le même, oui, oui, qui rédigea ce tweet où il se moquait des insuffisances de Manuel Valls.

Les donneurs de leçons ont de beaux jours devant eux… de beaux jours télévisés surtout.

On se rappellera que ces Experts ( De à , de Barbier à Roland Cayrol) sont omniprésents sur nos Chaines et radios (privées autant que publiques). Rien que pour l’Ami Bruno : 7 passages en 2010, 15 passages à C dans l’Air chez l’Ami (chiffres 2011). Bruno Jeudy tient en outre son poste de radio à Europe1, à (régulièrement «dragué» par ), il nous offre sa binette sur France24, BFM TV bien entendu, dans les shows d’ITélé. Etc. 

Il possède en outre une émission-vidéo sur le site du JDD et une place régulière dans le Canard laquais de Vanves (où il réside), canard où il disserta longuement sur son livre qui à n’en pas douter marquera une date décisive dans la Littérature politique («Nicolas Sarkozy et ses femmes») et dans la Littérature-people (Sur Carla, Bruno eut un jugement impeccable : «On voit que les Français l’apprécient») A l’appui, en ces temps-là, notre donneur de leçons n’hésita pas à approuver et à nous offrir cette Une (très politique) de Madame la Présidente se… passant du fard à paupières.

Qu’on se le dise : c’est ce genre de Faiseur d’Opinion qui va polluer les écrans, les radios, le moindre espace médiatique jusqu’à la prochaine échéance. Finis les BHL, Finkie, Ferry, Bruckner, Glucksmann (lire ici mon billet sur ces changements dans le Monde Intellectuel et Médiatique) et autres lécheurs de bottes. A nous les Experts qui expertisent ! A nous les Jeudy toutes les semaines ! A nous les Dealers de la Pensée Unique ! A nous, la New Wave du Journalisme d’Opinion !

Ce n’est plus dans l’Air ! Ils sont là ! Ils ont atterri.

7 Responses to Une expertise-BiBi sur Bruno Jeudy du JDD.

  1. Un exemple d’éditocrate, à moins que je me trompe. Plus largement, j’ai remarqué combien les médias dominants sont fascinés par les Le Pen. A se demander s’ils ne sont pas promus au cas où les électeurs se détourneraient des deux grands partis de gouvernement…

    Mélenchon dans son dernier billet revient sur ce phénomène : « je veux signaler avec tristesse la nouvelle étape franchie par « Libération » dans la dédiabolisation de la famille Le Pen avec toute une page sous le titre « Le grand père que l’on aimerait avoir » à propos de Jean-Marie Le Pen pour introduire un publi-reportage sur les militants du Front National à Hénin-Beaumont. Loin d’être une erreur ou un dérapage il s’agit d’une ligne très présente dans certains milieux de la société française aisée. Les Céline, les Brasillach, les Drieu La Rochelle et autres fascinés par la beauté du mal, sont consubstantiels à certaines époques. Seul le talent n’est pas toujours là. »

    Sinistre époque.

  2. BiBi dit :

    @pasperdus.
    Tu as raison sur la fascination.
    Fascination d’une certaine caste d’intellectuels (médiatiques) – sans nous l’avouer mais leur inconscient affleure – pour ces personnages légendaires que seraient les Chefs qui veulent tout raser, tout remettre tout à zéro, qui veulent tout bousculer et qui veulent en finir avec cette gabegie des Penseurs, des Réfractaires, des Insoumis etc.

  3. Gabale dit :

    Reynié je l’ai connu il y a 20 ans quand je suivais son cours d’histoire dans une boite où on bachote pour passer le concours de sciences-po Paris. C’étaitun sémillant agrégé qui avait des convictions de gauche qu’il masquait à peine (je me souviens qu’il ne perdait jamais une occasion d’étriller tout ce qui pouvait évoquer de Gaulle). Maintenant il préside la Fondation pour l’innovation politique qui est un think tank proche de l’UMP (c’est curieux Calvi ne le précise jamais chaque fois qu’il l’invite).

    Sinon très belle analyse !

  4. BiBi dit :

    @Gabale
    Merci pour ton savoureux témoignage !
    Ce que nous estimons être des reniements éhontés n’en sont pas pour eux. Les positions « Gauche »/Droite adoptées et adaptables sont des jeux de leur milieu. Des jeux dans lesquels ils font tout pour en exclure ceux/celles qui analysent leurs rôles, leurs fonctions, leurs places. Dans le champ qu’ils occupent, ils jouent aux petits chefs (avec ironie, cynisme, indifférence, défense en Pensées uniques et tutti quanti).
    Aussi est-ce pour ces raisons qu’ils détestent les petits bibis qui viennent en douce le leur rappeler ? :-)

  5. Robert Spire dit :

    On apprend aux enfants à lire avec la méthode globale, on instruit jusqu’au lycée de façon globale. On vit dans un monde où tout (l’économie, l’information…) est global, où l’on entend de droite comme de gauche que notre société et son histoire sont globalement positives…Merci pour cet article qui rappelle (inlassablement sur ce blog)que la vérité ou du moins l’opinion la plus proche de la vérité résulte de l’étude du « détail » des choses et des faits.

  6. BiBi dit :

    @Robert Spire
    Oui ce sont dans les petits détails que s’ouvrent les grandes portes.
    Merci pour ton merci ( qui n’est pas qu’un… détail).

  7. de la mata jeanpaul dit :

    Une expertise-j.paul d.l.m sur Bibi :  » le bipède qui ne lèche les bottes à personne « …Ah bon,t’es sur ?

    Qu’est-ce qu’elle est excitante ma chère et adorée Carla sur cette photo…Apparemment le  » Jedi  » a bon goût,c’est au moins ça…hé,hé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>