Propaganda-Sarkozy 2012 : R. comme Rupture ?

Parfois, les mots s’échappent et ils disent mieux – dans leur apparente innocence – que ce qu’ils sont censés cacher. Ainsi, notre Chouchou a programmé ses efforts à venir : «Il faudra que j’apparaisse en rupture avec moi-même» clame t-il.

BiBi soulignera à quel point le verbe «apparaître» sonne merveilleusement bien. Car il s’agit pour Chouchou non d’être mais d’apparaître, de faire image – ce qui est le but du langage publicitaire (nous faire prendre l’image pour le réel). Avec, toujours cette insistante idée que les français seront dupes de la Manipulation.


Mais ce qui interroge BiBi, c’est cette volonté de d’apparaître en… «rupture» avec lui-même !

Rompre avec son passé ? Pas si facile.

Rompre avec son passé. Apparaître tout neuf : quel est l’être humain qui ne l’a pas souhaité ? Changer, se transformer, être un autre, comme l’écrivait Rimbaud. Mais les êtres lucides savent qu’il y a là – dans le même temps qu’ils sont poussés de l’avant – quelques illusions à le croire absolument : on n’échappe pas à son passé même si, de son Histoire, on n’en est évidemment pas prisonnier et même s’il faut en relativiser le poids.

Mais avec Sarkozy, on reste dans les extrêmes : c’est que notre petit bonhomme raisonne comme s’il fallait passer du Tout au Rien (ou réciproquement). Il veut complètement se faire oublier pour «apparaître» tout neuf, tout nouveau, tout beau.

«Une fois pour toutes»

 rapporte les propos d’un Communicancan élyséen : «Il faut solder les questions, UNE FOIS POUR TOUTES».

Il faut TOUT gommer, faire du passé table rase, effacer toutes ces images sarkozystes inscrites dans le Corps Social, oublier le Fouquet’s, Bolloré, Jean-Jean le Fiston-à-Pistons, la Cécilia remplacée en quatrième vitesse, la Présidence du Pouvoir d’Achat, les niaiseries Clavier-Bigard-Reno, la Tunisie d’Alliot-Marie etc. Tou-tes-les-Questions : UNE FOIS POUR TOUTES. Naître que de soi-même. Ne revendiquer aucune filiation (vivre sans faire aucun bilan), dénier tout passé, toutes les images passées, vouloir les gommer, ne se revendiquer d’aucun héritage… Qui peut se targuer de l’assumer sans dommages ?

Pas un être humain.

Seul Dieu (s’il rôde dans les parages).

Sarkozy se veut l’égal de Dieu, de ce Dieu qui se métamorphose en tout temps, en tout lieu et qui n’a de comptes à rendre à personne. Mais pour se hisser à hauteur du Bon Dieu, il faudrait à Sarkozy  plus que des talonnettes. Il lui faudrait être plus que… TOUT ! Or, c’est, bien entendu, impossible. Au fond, ceux qui se prennent pour Dieu ne sont que des petits dieux que la Vie se charge d’envoyer en soins psychiatriques ou encore de hisser au Pouvoir… pour mieux les faire chuter.

Énorme travail de PROPAGANDA 2012.

Un énorme travail de PROPAGANDA 2012 s’est mis en place (avec l’argent du contribuable). Finis les Unes sarcastiques des journaux et hebdo présentant Sarkozy en Président Bling-Bling. L’heure est à la gravité de ses actes, de ses paroles, de son visage. Pinault (Le Point), Lagardère (, ), Dassault ne plaisantent plus : il faut faire «apparaître» coûte que coûte, le Nouveau Sarkozy.

BiBi avait déjà relevé combien le Monde – via Raphaëlle Bacqué – avait anticipé les désirs élyséens. Il a jeté son regard sur le dernier JDD du Frère Lagardère. Et il mesure toutes les difficultés de ce plan élyséen mais aussi tous les POSSIBLES.

«IL FAUT solder toutes ces questions, une fois pour toutes». Vœu pieux, abracandabrantesque que de se vouloir amnésique sauf à s’exiger un temps de pause, un temps de reflexivité, de retour sur soi-même. Mais pour Sarkozy-homme-de-Pouvoir, c’est une tâche impossible à mener EN VERITE.  Pour un Homme de Pouvoir, notre Président se doit, à chaque seconde, d’être sous le regard des Citoyens. Or les Citoyens, eux, vivent avec le Sarkozy-bling-bling, manipulateur, grossier, ignoble. Ils sont circonspects devant celui qui se présente en GoodFather (c’est GodFather qui s’impose), ils sont dubitatifs devant Giulia, Carla et cette assimilation sarkozyste de présenter son enfant comme Enfant-Avenir, comme Enfant de la Patrie new-look.

Un prix à payer ?

Et il y a un prix à payer : Mitterrand eut son cancer, Pompidou itou, De Gaulle sa retraite en Irlande, Giscard son renvoi sans ménagement. Sarkozy a déjà eu un malaise vagal et ses perturbations continuent par la gorge nouée. A sa visite haute-savoyarde, notre Chouchou souffrait d’une rhinopharyngite sévère, persistante et portait un foulard bleu qui ne devait rien à un effet de mode. (Le nouveau cri de l’UMP : «Tousse ensemble» ?)

Il est à espérer que cette Mascarade 2012 se termine en divorce. D’avec , ce sera son affaire. D’avec tous les français, ce sera l’affaire de tous les bibis. Rendez-vous en mai 2012.

***

7 Responses to Propaganda-Sarkozy 2012 : R. comme Rupture ?

  1. b.mode dit :

    La mayo semble avoir pris avec Carla, cette ambitieuse égarée qui semble avoir jeté son dévolu sur son alter ego. Des êtres creux obsédés par leur images et agités par les médias…

  2. BiBi dit :

    @b.mode
    Parfois, à froid, en regardant et lisant ce qui s’écrit sur ce couple présidentiel (et les dégâts qu’ils occasionnent chaque jour), je trouve toujours aussi incroyable et sidérant que ces deux pauvres cloches soient à la tête de l’Etat français.

  3. brun michelle dit :

    Ma très chère Tata Paulette disait : « chassez le naturel il revient au galop ». Le divorce guette, les Français ne sont pas dupes, l’année 2012 sera l’année du changement c’est certain, il va quand même falloir mettre la main à la pâte et être convainquant afin que la balance ne penche pas du coté bleu marine………..

  4. BiBi dit :

    @brun michelle
    Français pas dupes ? Euh…
    L’année 2012, année du changement : euh…
    Bonnes fêtes à toi 🙂

  5. Ton billet montre bien que la machine de propagande des médias dominants va être terrible pour faire entendre une autre musique… Solder le bilan, solder les questions, solder tout débat et toute alternative politique…

  6. BiBi dit :

    @pas perdus
    Au-delà de mon humour (supposé), nous sommes en guerre.

  7. […] que le chômage de masse participe d’une politique délibérée et voulue. Au-delà de la communication officielle de la droite et des promesses , dans la continuité de la chiraquie, la sarkozie s’est […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *