Les dernières nouvelles de Monsieur Hortefeux.

*

L’intimidation comme règle.

Une intimidation UMP de plus sous forme de mise aux poings : le cher Brice dénonce «la lâcheté des journalistes qui fracassent tous les amis de Nicolas Sarkozy», ajoutant que c’est Maitre Morice, avocat des familles dans le Karachigate, qu’il conviendrait de «fracasser».

Le téléphone auvergnat du 14 septembre.

Grace aux interceptions téléphoniques ordonnées par le juge Renaud Van Ruymbeke et à l’enquête menée par la Division nationale d’investigations financières et fiscales (DNIFF), on a pu prendre connaissance des parlottes de Brice à son ami Thierry. Quelques extraits savoureux d’un Brice tout en rougeur inquiétante :

«Elle balance beaucoup apparemment, Hélène»  ou «Ça m’embête de te le dire par téléphone (…). Il y a beaucoup de choses, hein…» ou encore : «Je te raconterai mais ils ont énormément de choses (…). T’as eu Bazire, parce que visiblement il est lui dedans, dans cette histoire ».

Y a le telefon qui son.

Le Canard Enchaîné s’amuse : «Quel meilleur ami que  ? Un copain, un frère et un âne aussi qui, en quelques mots, ruine la défense des porteurs de valises et donne du crédit aux plus lourdes accusations. Un as, cet ancien Ministre de l’Intérieur, gavé en son temps d’écoutes téléphoniques et qui bavarde au téléphone».

La «».

Lorsqu’on se penche sur la , que découvre t-on ? Dès janvier 2009, BiBi en avait parlé, rapportant que cette Caisse était surnommée «La Sarkoland» car on pouvait y croiser :

, le secrétaire général de la , ancien directeur adjoint du cabinet de Sarkozy au ministère des Finances,

Franck Hervio, directeur de la stratégie et des partenariats PME de la CNCE, ancien directeur de cabinet du ministre des PME, Christian Jacob

, le directeur de cabinet de Charles Milhaud, s’est occupé de la communication de Sarkozy quand celui-ci tenait le Budget, entre 1993 et 1994 et aujourd’hui en garde à vue.

passé par le cabinet de Borloo alors Umpiste fidèle.

Les Valérie sont des phénomènes.

Hélène de Yougoslavie se plaint amèrement que son mari ne lui versait pas suffisamment d’argent pour survivre. Ce n’est pas le cas de nos Valérie. était une salariée de marque dans la Sarkoland et les liens avec Valérie Hortefeux s’y sont consolidés via leur double présence. On ajoutera qu’une certaine était aussi de la partie puisqu’elle était aussi une humble salariée (sans pistons évidemment) de la Maison 1818, filiale de la Banque Populaire et des Caisses d’Epargne.

Brice hors du coup, Florence et Eric bientôt SDF, Copé le souffle coupé : mais que vont-ils devenir ? s’inquiète BiBi. Ont-ils même rempli leurs valises de suffisamment de noisettes pour affronter le rigoureux hiver qui les attend ?

2 Responses to Les dernières nouvelles de Monsieur Hortefeux.

  1. […] Les dernières nouvelles de Monsieur Hortefeux. Que va devenir Brice Hortefeux ? A t-il rempli sa valise de suffisamment de noisettes pour affronter l'hiver ? BiBi est parti aux nouvelles…. […]

  2. Carine Blottr dit :

    Monsieur,
    Votre blog parle vrai et attire toute mon attention. Je suis étudiante et l’écriture fait partie d’une de mes passions. Vous écrivez ce que d’autres n’osent même pas penser.
    Carine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *