Frédéric Mitterrand : un artiste très modeste.

Mitterrand Frédéric, modeste artiste.

Le adore notre Frédéric.
Frédéric rebelle : «Je ne suis pas là pour être dans le moule».
Frédéric manipulateur : «Mais la Droite, je ne sais pas ce que c’est?». Voilà bien une parole d’Homme de Droite.
Frédéric populiste (Qui l’eût cru ?) : «Les députés de droite sont des gens du peuple».
Frédéric bon papa : Finie la mauvaise Vie. Frédéric est un bon-papa-pédago. Il a convaincu son fils de 18 ans : «J’ai été obligé de faire de la pédagogie avec mon fils qui téléchargeait illégalement, comme tous les gosses de son âge». Surprenant : pour Frédéric, avoir 18 ans, c’est être un gosse.
Frédéric, artiste dans son genre. Malgré cet aveu final, tout en fausse modestie  et en humilité feinte («Je veux laisser l’image de quelqu’un qui a bien travaillé»), Frédéric lance péremptoire : «Je ne suis pas là pour être dans le moule» puis avoue quelques lignes plus loin : «C’est vrai que les artistes ne sont pas du côté de l’Ordre».

En rapprochant les deux affirmations, la Conclusion s’impose : Frédéric Mitterrand est un Artiste. CQFD.

6 Responses to Frédéric Mitterrand : un artiste très modeste.

  1. Wam dit :

    Je ne connaissais pas Bibi le logicien :

    A implique B
    C implique B

    Donc A implique C, forcement…

    Socrate est mortel
    Les chats sont mortels

    Donc Socrate est un chat.

  2. BiBi dit :

    Socrate n’est pas encore un chat… il ne le sera qu’à la mi-aout 🙂

  3. nicocerise dit :

    Pas un mot pour Toubon. Il y a fantôme et fantôme.

  4. BiBi dit :

    C’est vrai, pas un mot pour ce pauvre Toubon… peut-être parce que Toubon a été tout mauvais. (Ravi de te « revoir », Nicocerise)

  5. luc nemeth dit :

    un courriel que j’avais adressé à Frédéric de l’oncle pour signaler une clownerie constatée sur un site qui dépend de son ministère m’a été renvoyé avec la mention : « User unknown », sic. Plus que tout autre il devrait pourtant savoir que l’administration est tenue à l’utilisation de la langue française, dans ses rapports avec les usagers.

  6. Tony dit :

    Discussion remontant à quelques années maintenant entre l’Ambassadeur de Belgique à Paris et son chauffeur.
    – Vous avez vu qui vient de sortir de mon bureau ?
    – Ah oui votre Excellence.
    – C’est le neveux de votre Président, n’est ce pas ?
    – Et oui votre Excellence, Frédéric, le neveu.
    – Il prépare une émission sur le Roi des Belges… Elles sont gentilles ses émissions…
    – Ah ça, on a jamais vu le neveu faire tomber une couronne…
    – Arff, arff… Tout de même, votre Président, les membres de sa famille sont tous beaucoup moins socialiste que lui. Arff, arff… C’est à se demander s’il l’est bien lui même.

    Elle n’amène rien au débat, mais elle est gentille et authentique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *