Des Avocats sur le marché.

Richard, Thierry et Denis

.

Il vient d’avoir 54 ans et pour lui faire plaisir, le dernier lui a offert une page bien pleine pour sa tête bien faite. Ce Thierry Herzog est un avocat qui n’a pas l’habitude des poses : il se la joue James Bond ou encore Lilian Thuram de France-Croatie 98. Il est en photo, regard noir, emprunté, totalement ridicule, en page 4 du dernier JDD.

Notre Thierry a deux idoles : Johnny Halliday et . Barré dans le Music-Hall, notre homme a dépassé, lui, sa deuxième année de Droit. Thierry Herzog est un malin : il fait courir le bruit qu’il s’est forgé tout seul mais on apprend, en passant, que son grand-père, agent de change réputé, connaissait bien la famille de «prolétaires» parisiens, celle des Tibéri. Fort du soutien de son ami Chouchou pour la vie (avec lui, ils se sont prêtés serment pour toujours), Thierry Herzog a défendu Jean et Xavière Tibéri, il a été choisi pour défendre Jean-le-Piston ( ou Jean-le-Fiston) dans son délit de fuite, a été avocat de Thales dans l’affaire des Frégates de Taïwan et celui de Christian Bîmes, président de la Fédération de Tennis, qui s’était servi de ce sport pour jouer au racket. Jugé méritant, notre Thierry a reçu la Légion d’Honneur des mains du Père de Jean-le-Fiston et a joué de son poids lourd dans la réforme Léger (cette réforme qui veut supprimer le juge d’instruction). Pas fatigué du tout, il a côtoyé les bancs des tribunaux pour l’affaire de la Poupée-Vaudou (ouhhh !) dont il n’a pas su heureusement percé le mystère. Aujourd’hui, il s’attaque à Dominique de Villepin dans le procès . BiBi lui souhaite un bon anniversaire.

.

Pierre Haïk, grand ami de Thierry, fait lui aussi partie de ces avocats qui ont commencé leur carrière par du pénal «classique» (on soutient et on défend les petites frappes, les trafiquants puis on finit par découvrir les grandes affaires et les scandales politico-financiers). Pierre Haïk a été avocat dans l’affaire du sang contaminé, il prendra la défense d’un Louis Schweitzer mis en examen et assurera celle d’Alfred Sirven dans l’affaire Elf. Avocat-conseil de Michel Roussin, il plaidera encore pour Laurent Gbagbo dans l’affaire IB. Bien entendu, Pierre Haïk n’est «ni de droite, ni de gauche», il est juste un avocat.

.

Un autre avocat, Richard Malka, tient la vedette. Dans le Figaro de ce mercredi 14, le défenseur de Clearstream déverse une fois de plus son venin sur , accusé de mener une « croisade » contre cette pauvre Chambre de compensation. Il assimile le combat de Denis Robert à une «vendetta journalistique». Richard Malka vient pleurer dans les pages du Figaro : «Nous sommes usés, fatigués par huit années de procédure». Avocat de Charlie-hebdo et grand ami de (est-ce pour cela qu’on n’entend jamais Denis Robert sur les ondes de  ?), il se veut auteur ( ignoré et certainement aigri) de bande dessinée. Peut-être est-ce sur ce terrain qu’il a aussi perdu la partie, jaloux du succès de Denis Robert ? En effet, Denis Robert – avec Yan Lindingre et Laurent Astier – a adapté l’Affaire des Affaires (Clearstream) en une BD de chez Dargaud qui connait depuis sa sortie un joli succès.

2 Responses to Des Avocats sur le marché.

  1. melk dit :

    Je vous soumet cette exellente vidéo sur la création monétaire , l inflation qu’ellle entraine . Ron Paul y explique très bien que l’inflation est une taxe

    merci bcp pour votre blog

    http://www.dailymotion.com/user/himed187/video/xanhll_picsou-ron-paul-vs-banksters-inflat_news

  2. AgatheNRV dit :

    Que d’huiles rancies pour ne pas dire frelatées ! Cette friture est celle qui parasite les médias.
    Nausées du matin 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *