C.Bébéar et B.Arnault, recordmen des Stock-Options.

Bernard Arnault, Hélène et Albert Frère.

– que BiBi a présenté en Justicier non justiciable (1) – est ainsi croqué dans le Canard Enchaîné de cette semaine : «En vingt ans, Claude Bébéar, le Pédégé d’AXA, a pu accumuler une fortune d.un milliard d’euros grâce à ses stock-options, jetons de présence et autres gâteries. Un record parmi les dirigeants des Entreprises du CAC 40».
Bernard Arnault que la «Maya nue» avait parfaitement cerné lors de son passage à l’exposition Picasso (2) est à nouveau sur le devant de la scène. En février par exemple, il a enfin révélé s’être fait avoir par Monsieur Madoff. L’emblématique pédégé de LVMH et principal actionnaire du groupe de luxe était en effet inscrit sur la liste Madoff à travers son holding personnel, la Financière Agache. Notre Grand Patron, féru d’art, témoin de mariage de Little Nikos (avec  Cécilia), s’est bien gardé de le claironner, charisme à maintenir oblige. Cela n’a pas empêché notre Amateur d’Art de toucher sa rémunération de 3.879.000 euros en 2008, soit 317.000 euros par mois, soit 10.000 euros par jour. Rémunération à laquelle s’ajoute 380 millions de dividendes et 23,5% des stocks-options émises par LVMH. Pour le Canard Enchaîné, le gain potentiel s’élèverait à 12,5 millions. Rajoutons que le Comité de rémunération de LVMH est dirigé par (3), l’homme envers qui Little Nikos doit son ascension. Et rappelons encore que Nicolas Bazire, ancien du cabinet Balladur à Matignon est un pilier du groupe Arnault et autre ami très proche de Little Nikos.
Tout ce beau Monde connaît de très tristes moments de déprime mais lorsqu’on sait que Bernard est propriétaire de la Royal Van Lent – société qui fabrique des yachts haut de gamme de plus de 50 mètres (un Feadship vaut 30 millions d’euros et celui de Bernard s’appelle «Amadeus») – on peut supposer que Bernard va se refaire une santé sur la Mer des Caraïbes. BiBi voit déjà la scène sur le pont de ce yacht qui mouille en ce moment près des îles Caïman : Bono du groupe U2 est au micro et Madame (4) est au piano. Delphine relit les épreuves du livre de sa mère («Au fil des notes» chez Plon) pendant que le mari sert du Gancia sous les tentures.
Comme le chantait Jean Ferrat : « Que c’est beeeeeaaau la Vie ! » 

Autres options en stock : 

  1. Figaro-ci, Figaro-là. Mardi 5 mai 2009
  2. Quand la “Maja nue” regarde Bernard Arnault… Lundi 2 février 2009
  3. Antoine Bernheim, l’ami fidèle du Président. Mercredi 7 janvier 2009
  4. L’Alliance de l’Artiste et du Milliardaire.Vendredi 24 avril 2009

2 Responses to C.Bébéar et B.Arnault, recordmen des Stock-Options.

  1. Pierre dit :

    Bravo pour cette enquête qu’on ne peut pas lire ailleurs.

  2. BiBi dit :

    Merci Pierre mais je crois que tu te trompes : il suffit de vingt minutes pour rassembler tout ce que BiBi ecrit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *