Les Flèches de BiBi vont plus loin !

Le lecteur-type de  ?

Ouvrant le courrier des lecteurs de Télérama, pas de surprise. Dans la première lettre, un certain Pol Gosset se gausse, juge, délivre ses constats et méprise, convaincu qu’il est d’être d’une «essence supérieure». Il traite ceux qui regardent la télé (lui n’en a pas, précise t-il aristocratiquement), leur tablette électronique, leur smartphone et Internet, de «pékins moyens» (lui est bien au-dessus). Cette nouvelle technologie est faite, nous dit-il sans nuances, «pour abrutir, abêtir». Le «pékin moyen  préfère aller voir des films faciles et racoleurs qui lui permettent de s’éclater et de se défouler, surtout, sans réfléchir». On comprendra que notre Pol écoute «Arte, France-Culture, France-Musique» et qu’il réfléchit, lui. Hé bien, le pékin moyen qu’est BiBi ne comprend rien, il a une Télé, il regarde Internet, il rit à des blagues de l’Almanach Vermot, il trouve parfois France-Culculture sinistre et  Télérama parfois désolant. En pointant ce lecteur blindé dans sa Tour d’Ivoire, BiBi ne sait pas pourquoi mais il repense à cette intervention bourdieusienne qui évoquait, dans son petit livre «Questions de Sociologie», « le racisme de l’Intelligence».

Silence.

BiBi a eu beau chercher dans le Monde du samedi, dans le JDD dominical, il n’a pas trouvé un SEUL mot sur la triple victoire de Denis Robert sur le Monstre Clearstream. Les deux journaux ne se doutent même pas que leurs silences sont, eux, très parlants.

Zemmour censuré ?

Il est de bon ton chez certains Intellectuels médiatiques de s’offrir en victime pour gagner des points de notoriété et rester ainsi dans la Course à la Gloire. Zemmour et Ivan, le Terrible Rioufol n’y échappent pas lorsqu’ils se drapent tous deux contre ces méchants Censeurs (bien sûr fantasmés, bien malades, atteints de Mélenchonite aiguë). Mais, dieu, que leurs larmes sont émouvantes !

BiBi a repris le carnet de rendez-vous de ce cher Eric pour une de ses semaines du mois de janvier (Merci à Sébastien Fontenelle de Politis) :

1. Lundi matin : Éric Zemmour est sur RTL. 2. Mardi matin : Éric Zemmour est sur RTL. 3. Mercredi matin : Éric Zemmour est sur RTL. 4. Jeudi matin : Éric Zemmour est sur RTL. 5. Vendredi matin : Éric Zemmour est sur RTL et dans Le Figaro magazine. 6. Samedi matin, Éric Zemmour est sur i-Télé, dans «Ça se dispute».7. Samedi soir : Éric Zemmour est sur France 2, dans «On n’est pas couché». 8. Dimanche : Éric Zemmour reprend son souffle pour revenir plus fort encore.

censuré ?

1. Le 3 janvier, l’Intello du Figaro participe à « un débat sur l’islam sur France O». 2. Le 4 janvier, il participe à un débat sur LCI. 3. Le 6 janvier, quelques heures après son billet dans Le Figaro, il participe à l’émission «On refait le monde» sur RTL. 4. Le 12 janvier, Ivan le Terrible participe à l’émission «On refait le monde» sur RTL. 5. Le 14 janvier : Le Figaro publie son article du vendredi. 6. Le 18 janvier : il participe à «un débat sur Marine Le Pen dans « C dans l’air» sur France 5 – qui est l’un des plus courus points d’eau de l’éditocratie. 7. Le 20 janvier : retour à «On refait le monde», sur RTL etc.

Gratin et porcelets 2018.

Pour appuyer la candidature de la Mascarade , on annonce dans les terres hautes savoyardes l’arrivée de Sarkozy,Fillon, Lagarde, Frédéric Lefebvre, Baroin, Hortefeux, Jouanno et NKM. Autant dire que BiBi risque d’avoir des indigestions ! Est-ce que ce sera aussi le cas pour ces hautes et belles personnalités ? Voici le menu du dîner de la Cérémonie protocolaire concocté par quatre chefs étoilés : relief de légumes d’hiver avec jambon de pays et vieille tomme au rabot, gratin d’écrevisses du lac d’Annecy et porcelets des Bauges. Vieille tomme au rabot ? Bah, on ne fera pas un fromage de l’absence de Michèle Alliot. Par contre, BiBi a bien retenu la présence du… gratin et des porcelets.

Sarkozy répond à BiBi.

Via le Canard Enchaîné, BiBi a reçu cinq sur cinq les pensées-Chouchou à propos de son ami . BiBi s’interrogeait pour savoir s’il y aurait Castagne ou Réconciliation. Voilà la position du mari de la Princesse Botox :

«Je veux pacifier les relations avec lui». Et encore : «Il n’a pas de troupes, pas de parti. On ne fait pas une campagne présidentielle avec la nostalgie d’un discours à l’ONU, clame Chouchou pour se rassurer. Il ne fera pas plus de 2 ou 3% s’il candidat [Ah bon, ça ne t’inquiète pas ? T’es pas à ça près, Chouchou ? Et pourquoi tous ces dîners organisés par tes sous-fiffres ?]». Et pour finir, le voilà visant l’argent, nerf de cette guerre : «Il ne pourra donc pas rembourser ses frais de campagne». C’est vrai ça, il faudra bien que Dominique trouve des «financements innovants». Les méchantes langues (pas celle de BiBi) disent que hum, hum… le Dom verrait bien le chiraquien Douste Blazy et son trésor d’Unitaid ou encore sa femme, copine de … Réponse aux prochaines Flèches.

2 Responses to Les Flèches de BiBi vont plus loin !

  1. Excellent Bibi !

    Le premier paragraphe me rappelle un abruti de première, imbu de lui-même, que j’ai eu le tort de bien trop fréquenter sur Internet. Passons. ;-).

    Quant à l’énumération de tous les RDV médiatiques par les Zemmour et autres Rioufol, elle montre combien les médias sont aux mains d’une certaine caste bien rodée au conformisme très droitier car à force d’apparaître dans nos lucarnes et dans la presse en général, ces gens là sont devenus les nouveaux bien-pensants !

    Nous sommes tellement habitués à leurs discours que je me suis surpris inconsciemment à trouver leurs pauvres arguments presque raisonnables.

    C’est te dire leur nocivité !

  2. BiBi dit :

    @cuicui
    Oui, ce sont de drôles d’oiseaux.
    Des Oiseaux du Malheur.
    Sur que BiBi préfère ton zèle et tes ailes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *