Les Flèches de BiBi.

 

Consacré ou sacré c… ?

a son article dans du 4 février. «En cinq ans, écrit la groupie , bon gré, mal gré, Arthur s’est imposé dans le paysage comique». Finalement, dans le Monde des Comiques, BiBi y inclura la Comique du Monde.

Barthes (Roland).

Non, BiBi ne vous parlera pas du héros des Simpson mais du grand intellectuel que fut Roland Barthes. On vient de faire paraître son Lexique inédit. – pour qui il y a toujours une oreille, un micro, une page ouverts ( ici, comme souvent : ) – s’enorgueillit d’avoir été son auditeur de Séminaire. A ce seul titre, il veut enrôler Barthes sous sa bannière d’idéologue de Droite : «Ce Séminaire [de 1974] amorce un tournant chez lui : la bourgeoisie cesse d’y être l’Idéologie à combattre». Allez Alain, va demander à ton Maître si par hasard, il n’y aurait pas une place de libre au Panthéon.

Rebonds à cent balles.

Trois Rebonds dans le Libé de ce jeudi : sur Villepin, Martin Hirsch sur la régulation du Capitalisme et une rubrique pour deux professeurs aux belles lettres de noblesse qui doivent visiblement impressionner BiBi et les autres : ils sont étiquetés HEC Chaire Danone Social Business Entreprise et Pauvreté (Ouf !). La régulation du Capitalisme continue avec la Régulation de.. Libération.

Coup de griffe au .

a cette incroyable prétention de vouloir parler au nom des Juifs de France. Elu au Comité directeur du Conseil représentatif des Institutions juives, il se répand dans tous les médias aux Ordres. «Je me réjouis que cette année encore ni les Verts ni le PCF ne soient conviés au diner du CRIF». Plus précis et plus précieux encore : «Ce qui a changé aussi, c’est l’avènement du nouveau pouvoir qui a apaisé la Communauté juive». La diversité au CRIF ? Moins que jamais : Michel Zaoui, Gérard Unger écartés. Le CRIF, finalement, c’est comme si on réduisait le Catholicisme à Benoit XVI ou encore la France à .

Chouchou et Chochotte vont en voyage.

Nicolas et Carla se rendront à le 17 février. On s’attend aux habituels plaidoyers pro-domo de Nicolas, aux larmes de Carlita, aux mines compassés des Courtisans et… à tout le tremblement.

Claire Chazal très Psychologue.

Invitée du magazine (mois de février) de Servan-Schreiber, Claire Chazal se déshabille sous le feu des questions. On apprend de sa bouche que TF1 est sa maison etc. Mais c’est le prologue dithyrambique qui a retenu l’attention de BiBi : «Silhouette de sylphide», on loue son «maintien de danseuse», sa «douceur» et sa «grâce» : «Elle ne lâche visiblement rien au temps qui passe » (Prenez-en de la graine, lectrices de BiBi), on y célèbre son «tempérament calme et posé». Claire est une «Mère, amie, compagne, une fille obsédée par les siens, anxieuse de bien faire». Pour être Femme complète, il n’est cependant pas dit si elle peut être aussi Amante (rêvée). Euh… réponse dans un prochain numéro ?

Le Cadet de nos soucis.

A Psychologies toujours, on ne manque pas de psychologie. On ose poser cette question déplacée à notre Dame de TF1 : «Qu’est-ce qui vous a fait choisir un compagnon de près de 20 ans votre cadet ?» Devant cette goujaterie, on s’attendrait à ce que notre Femme-modèle se lève et vienne flanquer une bonne paire de claques au Malotru. Mais non, Madame ne s’emporte pas.

Finalement, très chère Claire, il ne vous manque que cette belle qualité habituellement plutôt féminine : l’audace.

5 Responses to Les Flèches de BiBi.

  1. riffraff dit :

    Bib, parle nous de ça !!
    http://www.arretsurimages.net/vite.php?id=7056

    Ça fait le tour du web ! Vite, vite un article !

  2. BiBi dit :

    Si tu suis fidèlement BiBi, tu auras remarqué qu’il y a un an, BiBi avait déjà parlé de Bébertrand au début de son ascension. http://www.pensezbibi.com/pensees-politiques/quand-le-jdd-encense-monsieur-tout-le-monde-645

    Le mépris pour les journalistes qui font leur travail, les grosses ficelles du Populisme, un gommage de son cursus, la Franc-Maçonnerie à la rescousse etc… Le livre qui parait sera interessant à éplucher.

    L’article d’Arret sur Image est suffisament complet et tu fais bien d’y envoyer les Ami(e)s-BiBi

  3. toff dit :

    je conseille d’ailleurs à toute personne désireuse de s’informer pour de bon, de pouvoir avoir les clés de décryptage de ce que l’on nomme « information »(et que j’appellerais propagande) de s’abonner à Arrêt sur Images, pour moi un des seuls sites dédiés à l’info de qualité, indépendant et sans pressions d’aucune sorte (car pas de pub). La preuve qu’ils gênaient le nain et sa clique : ce fut une des premières émissions à disparaître des écrans aussitôt le nabot élu…..

  4. BiBi dit :

    Bon conseil, Toff. BiBi est abonné à ASI. Il suit depuis longtemps l’émission. Il avait même écrit à Philippe Vandel lors de sa participation à une émission d’ASI avec Bourdieu.
    Scheidermann avait même conseillé alors à BiBi – on était avant le Net – de créer des Clubs ASI !
    Mais la préférée de BiBi reste Judith Bernard, offensive, pugnace, audacieuse dans ses décryptages.

  5. nicocerise dit :

    Arthur est la preuve que Balzac avait raison un journaliste est un écrivain à vendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *