Les Flèches de BiBi (24-31 mai).

Fais pas le Malin, Stéph !

« Instaurer le secret pour susciter le Désir » : c’est ainsi que les Communicants d’ (, , Anne Hommel) et leur patron, définissent la stratégie de leurs deux poulains. L’un crèche à l’Elysée et l’autre à Washington au siège du FMI. « En communication politique, regrette le « discret » Stéphane, les Communicants sont trop exposés. Je serai le premier à penser que si on nous voyait moins sur ces sujets, ce serait bien ». Sur ce, le bonhomme ouvre ses portes à pour un prochain bouquin sur DSK et file illico au « Buzz Media Orange-Le Figaro ». Allez, Stéph, fais pas le malin ! On t’a vu ! » (et on te reverra).

Ce qui vous attend.

Dominique est un candidat possible du PS. Avant que les militants ne le déclarent apte au Service de la France, ils devraient méditer sur le stoïcisme et l’hédonisme de leur Chef qui déclarait : « Je suis admiratif de l’extrême rigueur choisie par le Gouvernement Papandréou qui a préféré les sacrifices immédiats pour sortir au plus vite de la crise ». Et dire que BiBi ne peut même pas lui signifier d’aller se faire voir… chez les Grecs !

Ils font leur cinéma.

Le Figaro nous apprend que Chouchou, qui, il y a peu, croyait que Luchino Visconti était un valet de chambre de la Famille de sa femme, veut sauver les Ciné-Clubs. Carlita, elle, va tourner avec Woody Allen. Pour l’un et pour l’autre : écrans de fumée.

Mise au poing.

Dans un « Rebonds » de Libération de l’été dernier, Alain Badiou, le philosophe, finissait son article en promettant une paire de claques à Alexandre Adler. Dans le débat intellectuel, voilà des arguments frappants ! Le philosophe vient de tourner dans le dernier film de . Un remake de « Soigne ta Droite » ?

Estrosi.

Notre beau Ministre s’est mis à table pour faire visiter ses appartements. Au menu ? Salades niçoises.

Cannes : les Marches de la Gloire.

Auparavant, on photographiait les Stars de Cinéma car le Cinéma et ses acteurs avaient valeur artistique. En regardant le Grand Journal de Canal Plus présent au , BiBi a remarqué que c’était l’Invité, subjugué, qui photographiait… les animateurs. Petit appareil en main, Guillaume Canet flashait (sur) la présentatrice Cinoche, Depardieu photographiait sa marionnette et ses copains de Canal et de , Oliver Stone prenait Michaël Douglas qui prenait Denisot etc. Jean-Luc Godard avait bien raison de dénoncer « le climat grec » du Cinéma. Aujourd’hui, ce sont les animateurs-télé qui paradent au sommet de l’Olympe. Dieux et Déesses de pacotille, tous fiers de grimper les marches d’une cathodique et bien futile notoriété.

Le bon plan de Jospin.

Jospin n’arrêtera décidément pas son cinéma. Le revoilà à nouveau sous les projecteurs (de cinéma). Dis Lionel, c’est quand même mieux d’être second (rôle) à Cannes que Premier (Ministre) à l’Elysée, non ?

La Solitude ça n’existe pas.

La Caravane du Mouvement National des Chômeurs et Précaires () a parcouru 4000 kms pour rompre l’isolement. Leur programme : déghettoïser les précaires avec cette volonté « d’aller au devant des gens, montrer qu’on n’est pas tout seul à être seul », créer du lien social. Chez le MNCP, on ne chôme pas toujours.

Flèche de Cœur.

« Les mots sont importants » est un Collectif d’Intellectuels, de militants associatifs ou de simples-Citoyens BiBi qui ont décidé « d’investir le champ de la critique du langage » et plus spécifiquement de la « Langue des Dominants ». N’hésitez pas : prenez-les au mot sur leur site…

One Response to Les Flèches de BiBi (24-31 mai).

  1. valerie dit :

    Contente que tu ais mis ce site en flèches de coeur

    Un site qui « tue » bien des idées et « héritages » reçus

    j’ai découvert le blog « c’est la gêne » grâce à ton lien et je le trouve de mieux-en-mieux!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *