M6, l’Euro 2012 et les Marchands du Temple.

L’ fait causer. On entend de tout sauf le principal. On désigne les boucs émissaires (les joueurs-racaille comme Nasri), on dilue les responsabilités des Chefs de la Grande Famille du Football, on appelle à la rescousse des entraîneurs qui veulent que l’on mouille le maillot mais qui ne se mouillent pas (), on blablate aussi sur la Jeunesse arrogante, bonne à rien, qui détruit nos Rêves de Bonheur footballistique. BiBi s’est arrêté sur la chaîne et sur ses «débats» d’après-match.

Nous sommes donc sur M6 après la rencontre Italie-Angleterre de belle facture. On pérore autour d’une table ronde. Il y a là Alexandra Bianchi et sa voix rauque très sensuelle, l’animateur de la chaîne (Vincent Coüeffe) et son sourire en coin. Il y a aussi Dominique Grimault qui désigne toujours les responsables du désastre français en omettant les dirigeants de la FFF, les agents des joueurs et les médias avides de sensationnalisme.

En face de lui, on trouve les autres invités : , ex-sarkozyste fervent, reconverti au PSG. Toutes ses interventions se feront via la langue de bois. En roi des contorsions, il ne parlera pas de ses altercations d’antan avec Domenech et de ses colères infantiles lorsqu’il était dans le Groupe France. On retiendra que lui, enfant, fut élevé dans «la peur des gendarmes». Il y a aussi l’acteur  qui jouera le rôle du français moyen dans l’émission. Il lâchera derechef : «Ce soir on a vu Buffon, hier on a vu des bouffons». Rigolo, non ?

And last but not the least, Jean-Claude Darmon. Il fut l’ex-argentier du foot français, le personnage central du business-Foot, le parrain des équipes nationales, le créateur de Sportfive. Il fut toujours soutenu par le journalisme de révérence – de l’Equipe à .  Sur le plateau, personne ne releva évidemment qu’il fit entrer ses amis les marchands du Temple dans le négoce-Football, qu’il couvrit des tas d’histoires dans le foot français et qu’il fut – en mars 2012 – placé en garde à vue dans l’enquête sur le Cercle de jeux de Wagram. Cette histoire touche le Milieu de terrain… criminel avec gang corse et marseillais. De fines équipes donc.

Et à quoi eûmes-nous droit pendant une heure de bla-bla-bla de la part de notre bonhomme ?

A une leçon de morale sur la jeunesse d’aujourd’hui à qui il manque un chef. A une chasse au bouc émissaire (Nasri), à de violents propos non-contredits sur une génération qui n’a plus aucune valeur, plus aucun respect. Corollaire : on écoutera de saines colères contre ces joueurs qui s’en mettent plein les poches etc… De la responsabilité des agents ( en tête) dans le fiasco de l’Equipe de France, on ne dira rien. On aurait pu pourtant soulever que cet excès d’individualisme chez les joueurs naît des concurrences entre agents qui n’ont que cette seule idée en tête : profiter de l’Euro 2012 pour faire monter les prix de leurs poulains. Silence aussi sur ce scandale qui ne fait pas ciller nos invités : non seulement est l’agent de Nasri, Rami, Mexès, Ribéry, Ben Arfa mais il est aussi celui de… l’entraîneur des Bleus, Laurent Blanc. Etonnez-vous ensuite si la Fédération Française de Football de ne dise rien et tente de (se) sauver (de) cette mascarade-bis (après celle de l’Afrique du Sud) comme elle peut. L’émission de M6 se poursuivra jusqu’à la fin avec des propos toujours aussi lénifiants. Remarquons quand même que sur la photo notre Jean-Claude s’est acoquiné avec un modèle de notre Jeunesse méritante, garçon plein de bonne volonté qui visa l’EPAD à 22 ans : Jean, le bon Sarkozy.

A l’insu de leur plein gré, tous ces invités ne faisaient cependant que souligner – en creux et en silence – la prépondérance de l’économique sur le jeu. Ils nous rappelaient que la pureté et l’idéal du Jeu (hier celui du Black-Blanc-Beur, aujourd’hui les vertus de respect, d’obéissance, du Collectif) n’étaient que de la poudre aux yeux destinée aux éternels gogos et passionnés du Jeu que nous sommes et… que nous resterons.

5 Responses to M6, l’Euro 2012 et les Marchands du Temple.

  1. tu devrais écouter l’after sur rmc avec Courbis qui donne des leçons de morale…

  2. gold account dit :

    À une semaine de la fin des transferts, Jean-Pierre Bernès, ex-dirigeant de l’OM reconverti en agent de joueurs depuis 1999, est déjà le grand gagnant de ce mercato.

  3. de la mata jeanpaul dit :

    T’as oublié les Zahia …avec le fric c’est le principal,…bordel !

    Qu’est-ce que c’est agréable de venir jouer en équipe de France de football depuis que le foot est devenu une grande multi-nationale qui fait toujours des super-bénéficeS…surtout qu’on y arrive pour une poignée de cerise,bof quelques centaines de milliers d’euros…C’est à peine le salaire d’un mois pour nous…hé,hé ?

  4. silver price dit :

    Laurent Blanc , Didier Deschamps , Franck Ribéry , Jérémy Menez, Jimmy Briand, Adil Rami ou encore Alou Diarra sont quelques uns des clients de Jean-Pierre Bernès, l’agent le plus influent de France. Cet homme de l’ombre fait l’objet d’un portrait dans le magazine Capital du mois de septembre, à paraitre ce jeudi. A quelques jours de la fermeture du mercato, retour sur l’homme qui détient les clés du marché des transferts français.

  5. de la mata jeanpaul dit :

    @ Sil …ce,

    Jalouse ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *