Les impolitesses de Serge Aurier et la politesse de Blatter.

67561

On pourrait à l’infini pérorer sur la psychologie de , s’arrêter sur ses déconnades avec ses potes, rappeler les têtes de linotte de ces grands enfants gâtés, s’étendre sur l’absence de limites (ce mal qui serait celui des temps présents), sur la gonflette d’un bonhomme soudainement plein aux as.
On pourrait dessiner le profil psychologique du joueur de foot de haut niveau, pleurer sur les valeurs perdues et sur l’éthique bafouée du football d’aujourd’hui. On pourrait mais je ne le ferais pas.

FIFA

Et si Serge Aurier a dit devant caméras des idioties, s’il a roulé des épaules en donnant des jugements à l’emporte pièce sur ses coéquipiers et sur son entraîneur, il faudrait rappeler que cet épisode n’est qu’un épiphénomène dans le marais footballistique d’aujourd’hui. J’entends déjà les supporters de  dire que je « leur trouverai des excuses », qu’il y en a ras-le-bol de les « défendre », qu’il faut arrêter d’aduler ces « sales gosses boudeurs » comme l’écrivait Finkielkraut en stigmatisant Anelka lors de son différend d’avec Domenech.

Reprise-du-Championnat-1.

Je hais la haine déversée sur les boucs émissaires. Je n’aime pas , entraîneur de Saint-Etienne si prompt à délivrer des anathèmes sur Aurier et à le pousser dans la fosse aux loups médiatiques. Je n’aime pas ce qui « voudrait mettre Aurier en prison ». C’est qu’il y a toujours en moi (envers et contre tout) un peu d’Henri Fonda dans Douze Hommes en colère. Toujours, toujours, partout, l’unanimité-moins-Un. Je n’en tire aucune fierté. Juste conserver même bêtement cet esprit frondeur et déraisonnable qui dit non, ce n’est pas comme ça, les analyses ici et là sont insuffisantes, les propos « raisonnables » des Pères fouettard sont une vaste plaisanterie. C’est qu’on ne réduit pas un homme à un geste et à une parole si déplacée soit-elle. Et le cas Serge Aurier n’échappera pas à ma règle.

hooligan-tout-blanc-300x229

Pour autant, je ne minimiserai pas son geste et ses paroles (d’autant plus violentes qu’elles ont été prononcées dans un état j’men-foutiste, état sur lequel, là aussi, l’analyse sociologique pourrait nous en dire plus).

Le footballeur Aurier ne vit pas sur une île déserte et son club n’est pas un château de sable. Si l’on cherche bien dans cette organisation du football qu’est la /UEFA, on peut trouver tant d’autres affaires beaucoup, beaucoup plus graves. Je pense ici aux silences et à la politesse de Sepp pendant de si longues années sans que les réseaux sociaux s’en soient souciés.

Foot nazi

Une raison-BiBi pour avoir envoyé ce tweet : « La politesse de Blatter cache le voyou. L’impolitesse de Serge Aurier dévoile l’imbécile ». Un tweet que je vais corriger car j’aurais du écrire plus précisément : « La politesse de Blatter cache les agissements de voyous de la FIFA et les impolitesses de Serge Aurier ne sont rien d’autre qu’un lapsus dans le dérèglement normé du football d’aujourd’hui ».

Je pense ainsi à Noël LeGraet, Président de la , apportant la voix du foot français via un vote obscène pro-Blatter et à sa mine lorsqu’il fut interrogé sur les agents qui font la loi à la Fédé lors de l’émission Cash Investigation.

CF_yb_7W8AACGcm

On va les entendre les braves défenseurs de la Morale sportive. Il ne manque plus que les cris d’orfraie des hautes autorités de la FFF pour s’offusquer, accabler ces « voyous opulents » au langage pas convenable, aux petits pois-chiche qu’ils ont dans la tête. Mais à creuser ce Monde, ce Milieu qu’y trouve t-on ? Des agents de footballeurs, richissimes parrains, tirant les ficelles derrière les sommes pharaoniques édifiées grâce aux transferts, des Clubs clean par devant mais monnayés par le terrorisme ou/et le vertueux alibi-Unicef par derrière, Clubs qui font jouer les trompettes de leurs Conseillers Com’ pour réparer les conneries de leur protégé.

Parions que la valeur marchande de Serge Aurier vaudra encore quelque chose au grand bénéfice du Club et des agents lorsque ceux-ci le vendront dans six ou douze mois, quand tout se sera calmé. Parions en passant que Benzéma aura l’autorisation probable de revenir en équipe de France avec l’aval de la Sainte Famille etc.

youll-never

Un mot quand-même sur Serge Aurier. Didier Roustan a indiqué une piste intéressante qui n’accablerait pas le joueur mais qui ne lui laisserait pas pour autant pieds et mains libres. Ce serait une bonne idée, une sanction intelligente que d’envoyer Serge Aurier se frotter aux jeunes ados footeux de base, en déshérence, au RSA, en précarité, de lui imposer quotidiennement une présence auprès de jeunes prisonniers fondus de foot etc. proposait comme peine cet accompagnement obligé via son Mouvement de Football Citoyen. Pour permettre ainsi à Serge Aurier d’assumer sa responsabilité dans ce désastre au lieu de venir se défendre à la barre médiatique, suivant les conseils des pontes du et de nous offrir ce sinistre, ridicule et trop facile épisode « de repentance et d’excuse ».

Je pourrais – mais il y faudrait du temps et de l’apprentissage sociologique – analyser rigoureusement la trajectoire sociale/sportive de Serge Aurier, dire combien le Milieu du Football modèle ce type d’individus, analyser cette incorporation individuelle des normes du Milieu (se taire, s’alimenter en prostituées, dépenser son fric, faire des caprices, no Limit Man, tout est possible etc).

fleur-tt-width-604-height-403-lazyload-0-crop-0-bgcolor-000000

A l’heure où éclatait cette « affaire », j’avais sous les yeux les pérégrinations de ce fantaisiste de Canal Plus () qui se moquait des hommes politiques, participant ainsi au climat de rabaissement maximal de la fonction politique (ce qui fait le lit du FN). On s’attendrait à ce que ces hommes politiques bafoués, moqués mettent un bon coup de pied aux fesses de notre Cyrille, qu’ils lui apprennent la politesse (et commencent son éducation) mais non. No limit ici aussi : on paye des Agences de Com, on paye des gourous à prix d’or pour… apprendre à répondre aux conneries de Cyrille. J’ai bien peur qu’une fois passé l’affaire Aurier, celui-ci – comme si de rien n’était – pourra continuer en toute conformité libérale à être excusé puis à nouveau à être célébré pour ses bonnes parties d’arrière-gauche de son Club et entraîneur chéris.

9 Responses to Les impolitesses de Serge Aurier et la politesse de Blatter.

  1. Robert Spire dit :

    J’adore le titre du bouquin de Denis Robert. Bibi, cet article (comme beaucoup d’autres) mériterait une place de choix dans la presse!

  2. BiBi dit :

    @RobertSpire
    Merci.
    A bibientôt de se (re)voir.
    Fin du printemps ?
    Début de l’été ?
    A voir avec les « ami-e-s »

  3. Robert Spire dit :

    Depuis décembre on m’a éjecté du monde du travail, sans lettre de licenciement, sans salaires…Dans les mois qui viennent j’aurai du temps disponible.

  4. Grâce à vous, cher Bibi, je viens de découvrir Cyrille Eldin (je n’ai pas la TV). Merci. L’impertinence des nantis d’aujourd’hui ou la soumission-carpette de toujours ? : https://www.youtube.com/watch?v=YxWrWNdEh-4

  5. BiBi dit :

    @NosConsolations
    Il y a « Nos Consolations » que je recommande.
    Et, côté Eldin, il y a nos Cons que je décommande.

  6. Excellent billet sur le foot fric, soit un système ultralibéral (concurrence déifiée, fric en abondance, gamins sacrifiés dans les centres de formation) et mafieux (morale de façade, loi de l’omerta)…

  7. BiBi dit :

    @despasperdus
    Je crois que le Système football est la plus grande lessiveuse d’argent sale au Monde. Avec des règles mafieuses de Solidarité « familiale », Omerta, intimidations auxquels tous participent de gré ou de force ( autrement on met un contrat d’exclusion pour les récalcitrants, journalistes engagés par exemple). Des journalistes, des experts-foot de Canal ou BeingSports aux agents, des gardiens du stade aux dirigeants de la FFF, tous dans ce grand bain aux odeurs nauséabondes. Exemple aujourd’hui, Guy Roux – admiré, encensé, se fait épingler pour avoir planqué plus de 3 millions d’euros en Suisse et a – toute sa carrière – a bâti sa renommée sur sa morale de Pappy en direction de jeunes joueurs, défendant la « morale » sportive au nom des valeurs d’Humanité, de Solidarité etc etc

  8. @Bibi : Effectivement ! Si ça vous amuse, sur un autre ton : http://nosconsolations.blogspot.fr/2016/02/various-positions.html.
    Amicalement,
    NC

  9. BiBi dit :

    @nosconsolations
    Bon je commande la quatrième tournée avant la mise en bière.
    Tchin !
    A la santé du football.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *