Revue de Presse du jeudi.

Ce jeudi, BiBi s’est installé sur une chaise bancale de l’Espace-Presse de la Bibliothèque Municipale. Il s’est sali les mains en feuilletant la Presse du Grand Kapital et en a vite retiré ses propres Pensées très propres.

*

 . Non, pas le Chanteur.

Tiens, deux mots sur ce Carlos dont les radios nous rebattent les oreilles. Ce pauvre con – hélas soutenu par Chavez – se dit «révolutionnaire professionnel». On ne saura pas quels ont été les professeurs qui lui ont délivré le brevet ou diplôme de Révolutionnaire. Car ce n’est pas le tout de se prénommer Illitch pour en être un.

Le bonhomme Carlos a eu un père avocat, militant communiste. Chez lui, il y avait une cuisinière, une femme de chambre, une lingère, un chauffeur pour la Limousine, un  jardinier et des précepteurs communistes. Classes antagoniques et fracture sociale à la Maison : facile pour les travaux pratiques et théoriques.

BiBi émet quand même cette hypothèse farfelue qu’est probablement née là, dans cette Maison d’Enfance, une Haine farouche et œdipienne contre Papa paradant dans les paradoxes. Plus tard, le Fiston l’a transférée contre le Monde entier avec une explosivité bien infantile (mais qui fit hélas d’innocentes victimes). (Source : Tribune de Genève 10 novembre).

**

 La Croisière s’amuse.

Le 23 octobre dernier eut lieu le Dîner du au Palais de Chaillot. Il paraît que c’est une occasion de célébrer les Arts. Outre Jean-Marie Rouart, Guillaume Durand, Rachida Dati, BiBi a noté la présence de et de son époux François.

Le couple richissime a passé une magnifique soirée, a bien mangé (plats concoctés par la Triple Etoile Yannick Alléno), a bien bu (du Pinaut ?) avant d’avoir la peau du ventre bien tendue. Plus tard, Maryvonne et François remercieront le petit Jésus en partant découvrir «les glaciers du Grand Nord» via une formidable croisière. (Source : Paris-Match).

 

Frère Bertrand.

Il paraît que certains Francs-Maçons ont du mal à appeler ,  «Frère Bertrand» : comme on les comprend ! Un frère dont on parle fraternellement dans le torchon Paris-Match de cette semaine. On y apprend que Xav’ tient un stand à la braderie de où il vend des objets personnels à… un euro et que sa femme collectionne les pots à lait. BiBi croyait que chez les Umpistes,  c’était plutôt les pots-de-vin… en attendant de découvrir le pot-aux-roses chez l’ami Balladur qui vaudra beaucoup plus qu’un euro. (Source : Paris-Match).

*****

 

Vargas et Lindon.

Les soutiens people de sont des artistes de marque : et . A la première, BiBi aimerait dire qu’il n’en fera pas tout un roman et au second, il conseillerait bien d’arrêter son cinoche. (Source : Le Point).

***********

 

Léonard for ever.

Heureusement, pour respirer un peu d’air pur, voilà une annonce qui a fait plaisir à BiBi : a annoncé pour très bientôt un nouvel album (le dernier date de 2004). Il s’intitulera «Old Ideas» et on y trouvera dix chansons nouvelles (et non des vieux standards). (Source : ).

3 Responses to Revue de Presse du jeudi.

  1. Robert Spire dit :

    Une suggestion pour la revue de presse de Bibi qui pourrait relayer les infos du journal « Billets d’Afrique » accessibles sur http://survie.org/
    Les grands médias ne s’intéressant pas trop des récents évènements à Mayotte, aux dernières élections du dictateur Biya au Cameroun et tous ces pays où la coopération de la France est strictement policière et militaire afin de préserver les seuls intérêts économiques de nos grandes compagnies au détriment du bien-être des populations locales.

  2. de la mata jeanpaul dit :

    Ta revue de presse…bof,presque aucun intérêt…t’es loin d’Allain Jules,y’a peut-être pas mal de connerie…mais qu’est-ce que c’est jouissant…hé,hé ?…Copies-donc sur lui,qu’on rigole un peu et ça rendra fou ton pote Bernard…Et toc ?

    Ps: Ca manque de Zahia,ici…t’es un homme j’espère,…non mais ?

  3. BiBi dit :

    @de la mata

    Copier sur un autre ? Dis donc La Mata, t’as rien compris: « Pensez BiBi » ne veut pas dire « pensez comme un autre » (ou même comme BiBi).

    Bibi, tu saisis ? ça veut dire « Penser singulièrement, penser par soi-même ». Pas besoin d’allier plagier Alain Jules (que je ne connais pas).

    Si je suis un « homme » ? Dis donc, mon lascar, tu entres là dans mes parties intimes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *