Humeurs des blogs et Marinade de BiBi.

Les bloggeurs se disent fatigués. C’est ce qu’on entend ici et là. Guy Birenbaum en fait un article sur son et décrète que les bloggeurs connaissent peut-être la fatigue mais ne sont pas morts.

Pendant ce mois d’Avril, certains bloggeurs se sont inventés des coups de fatigue et nous ont assurés qu’ils allaient désormais devoir espacer leurs billets (pour mieux les structurer ?). Voilà une bonne et vieille fatigue (recette ?) qui permet aux amis de venir en nombre dire « Non, non, ne désespère pas» et ainsi pouvoir… augmenter leur audience.

A la lecture-BiBi des blogs, l’atmosphère blogosphérique semble osciller entre Joie béate et Ennui de dandy.

Un dit qu’il va ralentir ses billets, un autre annonce au Monde entier qu’il ferme son blog, un autre affirme avec solennité que le Hit-Parade va chambouler le classement, un autre continue toujours de backlinker à en perdre haleine et à réclamer en cri de Tarzan « des liens, des liens, rien que des liens ! ».

C’est qu’on a de plus en plus l’impression que les récents mouvements technologiques et politiques (la Guerre Twitter-Google et tutti quanti, les Festivals européens des Blogs, le new wave etc) cachent en fait une volonté de faire du buzz (en vieux français : « on veut se la péter »). On brode du twitt et on retwitte à qui mieux-mieux, on continue de s’échauffer sur les Classements, on se cite, on se re-cite, on se re-re-cite. En chemin : on s’essouffle et la Singularité des Blogs se perd un peu :  ce n’est certes que l’avis partiel et partial de BiBi mais c’est son avis.

D’autres bloggeurs, plus cools, dressent l’inventaire de ce qu’ils aiment en sept points (revient hélas en boucle unanime cet insupportable «plaisir d’écrire » en numéro Un), d’autres dansent sur les algorithmes, trouvent amusants les Classements de Blogs, valsent sur les places qu’ils occupent, pleurnichent sur celles qu’ils perdent, fanfaronnent discrètement sur celles qu’ils gagnent.

BiBi soupire avec eux : Vivre pleinement l’époque du Fun, ça fatigue effectivement peut-être beaucoup.

Encore une fois, pour BiBi, ce qui le regonfle, ce sont les lectures. Pas tellement les lectures sur écran ( BiBi fatigue beaucoup à y rester trop longtemps – c’est pour ça qu’il ne « linke » pas trop) mais les bonnes vieilles lectures-papier.

d’abord dans ses « Territoires de l’Homme » : «Les mots ne sont pas trop vieux, ce sont seulement les hommes qui le sont et qui se servent trop fréquemment des mêmes » et ensuite : « La Marinade : le mot est de Gustave Flaubert. On se jette à un moment sur son lit. On ne fait rien. Les Pensées tournent en rond, on est un peu déprimé. Des marinades, j’en ai souvent mais elles ne durent pas longtemps, un quart d’heure à vingt minutes. Après, je reprends courage ».

Alors pour finir, un salut-BiBi à tous les gars et gâtes de la Marinade.

10 Responses to Humeurs des blogs et Marinade de BiBi.

  1. Quand les mots sont usés et trop usités, essayons d’en inventer…

  2. celeste dit :

    Bien vu Bibi, Celeste approuve 🙂

  3. Nouvel Hermes dit :

    C’est aussi grâce à la marinade qu’on a le meilleure plat. Quand on a quelque chose à dire, on le dit. Trop de blogs pour ne rien dire, 2 phrases, une vidéo, des liens, 50 commentaires pour être présents et en recevoir soi-même… Je comprends que ça use. Dans ce cas là, mieux vaut s’en aller.
    Si j’ai envie de me taire, paresse ou incertitude, je me tais. Pas de quoi en faire un fromage!

  4. RST dit :

    C’est quoi Twikio ?
    C’est quoi tutti quanti ?
    C’est quoi twitt ?
    C’est quoi re-twitte

  5. BiBi dit :

    Excuse RST, j’ai passé la Maternelle du Web et là, cette année, je ne suis qu’en CP.

  6. nicocerise dit :

    Un bel article qui ne va pas améliorer les relations de bibi avec les bloggueurs concernés

  7. BiBi dit :

    Précisions à Nicocerise :
    1. BiBi a un amour éperdu de la Contradiction : c’est vrai que, parfois, ce côté maniaque est bien pénible.
    2. BiBi ne compte aucun lien d’amitié ou de copinage avec les bloggeurs.
    3. Il essaye de lire très très sérieusement beaucoup de billets de bloggeurs influents ( disons les 50 premiers Wikio en politique + ses blogs en blogs « amis ») et essaye de donner son avis – à tort ou à raison – sans complaisance.
    4. Il évite toute insulte et mots blessants… ce qui lui ferait ressembler à beaucoup de ses (quelques) « adversaires ». Beurk ! Il se borne au principal, s’en tenant à la seule argumentation.
    5. Pour le reste, la vie de BiBi ne se résume pas à ses avis. Heureusement que la Vie l’embarque bien au-delà de son écran.

  8. Chr. Borhen dit :

    Convoquez Canetti jusqu’à l’aube s’il le faut, et je reste éveillé.

  9. nicocerise dit :

    Elias ou Jacques Canetti. Vous avez l’air de connaitre Elias je ne connais que les airs de Jacques

  10. BiBi dit :

    BiBi connait Canetti et ses grands airs. BiBi connait aussi (un peu) Canetti et ses grands textes. Ils sont d’une grande famille tous les deux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *