Blog fantôme et Blogs marchands.

Bloggeur fantôme.

Un Américain de 40 ans installé en Écosse a créé un blog factice et s’est fait passer pour un syrienne défendant la liberté. Les Agences, les Grands médias et de nombreux internautes lui ont donné leurs bénédictions sans broncher. Lorsque le pot-aux-roses fut découvert, nos vertueux Médias se sont fendus d’entrefilets pour s’excuser auprès des lecteurs.

envoya plusieurs tweets à BiBi pour lui dire qu’il exagérait lorsqu’il chargeait quelque peu le (voir billet-BiBi).  Il mettait en avant que finalement «le Monde tout entier» avait été berné et que cet épisode était plus dommageable à l’opposition syrienne qu’aux vertueux Médias.

Le Monde, effectivement, ne va pas sans contradiction. BiBi se permettait juste d’ironiser sur le petit entrefilet très discret du JDD. En effet, à longueur de dimanches, les Journaleux de Lagardère – , Claude Askolovitch, Bruno Jeudy en tête – ne cessent de nous abreuver de leurs vertus journalistiques, de leur objectivité, de leur sérieux, de leur approche de l’actu  en ne cessant de décrier ces pauvres cons de bloggeurs qui lancent des rumeurs et qui polluent la Société.

A quoi sert un Blog ?

Les Grandes Entreprises le comprennent de plus en plus. Elles s’appuient sur des blogs et des bloggeurs pour que ces derniers fassent eux-mêmes la promotion des produits. Via les carottes publicitaires, ces Entreprises ne déboursent pas un kopeck : concours, offres prioritaires, profits de distinction etc pour ceux et celles qui sombrent dans la Servitude Volontaire. Ainsi, à partir de mercredi, plus de 200 bloggeuses (Pandora, Eléanore Bridge, Deedee), 150 accros à , 75000 fans de FaceBook relayeront les soldes des Galeries-Lafayette.

Deux futurs slogans-vérité tout neuf et tout trouvé pour les Galeries : «On trouve de tout dans les Galeries du Net» ou encore : « Les Galeries lancent un cri aux Internautes : Lafayette, nous voilà !« 

6 Responses to Blog fantôme et Blogs marchands.

  1. Daniel dit :

    Tiens, j’ai déjà eu aussi ce genre de mauvaise défense… « Mais, il n’y a pas que mon journal qui s’est trompé… les autres aussi ».
    Comme un automobiliste, qui dirait après s’être fait pincer : mais les autres passent aussi au feu rouge !

  2. benoit barvin dit :

    Bonaparte disait « le mot de vertu politique est un non-sens ». Il semblerait que la vertu « journalistique » est du même acabit. Et pas seulement dans le JDD.

  3. BiBi dit :

    @Daniel
    Oui, diminuer sa faute, l’annuler en disant : « Mais y en a d’autres ». Défense infantile hélas trop courante.

  4. melclalex dit :

    bon je te jure que je ne parlerai pas des soldes aux Galeries 🙂

  5. Ju dit :

    meme pas au rayon cravates ?

  6. « Galeries donc paillasses ! », joli bandeau pour blogs publicitaires, tweets promotionnels et autres tags payés en sous-main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *