Paris Trash.

Poubelle 6

Évacuons ! Par ici les déchets !

Même pour nettoyer, pour rendre propres les Propriétés, on met les formes. Joliesses et couleurs pour dire le cul du Monde où finissent les inestimables marchandises qu’on nous fourgue et que nous «choisissons». Plastique lisse et vert-de-gris, bouchons dentelés, boites écrasées, gâteaux émiettés : tout cela offert aux Corps à la peine furetant dans les poubelles ensoleillées.

Et les accompagnant, l’ombre de ces quelques aphorismes pour un instant de répit.

Poubelle 5

«Je ne demande à personne si mon baratin vaut quelque chose.

Mon baratin est incomparable.

Il intègre d’avance toutes ses réfutations possibles et il ne craint rien ni personne.

J’entends avec mon baratin semer une merde noire».

Dominique PONCET. Les Pentes Fabuleuses.

*

BOUQUET

A , ce 14 juillet. Christopher Froome termina son Tour de France en magicien jaune.

BiBi lui offre le bouquet final.

*

Bouquet

Les choses ont leurs secrets,

les choses ont leurs légendes

mais les choses nous parlent

si nous savons entendre.

*

Poubelles 3

«La poésie me semble là, justement, pour faire voir au regard usé, désabusé,

que le monde n’a jamais cessé d’être étrange, lointain, désirable».

.

*

Poubelle 1

«Au XIXème siècle, les artistes, Baudelaire, Flaubert, pouvaient s’opposer aux bourgeois, comme à des béotiens, des philistins stupides. Aujourd’hui, les patrons sont souvent des gens raffinés, au moins sur le terrain des stratégies sociales de manipulation, et aussi dans le domaine de l’art qui, lors même qu’il est le produit de ruptures hérétiques et de véritables révolutions symboliques, peut entrer sans problèmes dans l’art de vivre bourgeois».

Pierre . Libre-Echange. 

*

P 2

«Toute l’écriture est de la cochonnerie».

.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *