Nicolas Sarkozy au Pays de la Fondue savoyarde.

Carla et Mr. Little Nikos

, ridiculisé dans l’épisode de la cérémonie au Cimetière des Morettes filmée par »), a ajourné sa visite au Plateau des Glières.
Dans le film qui sortira nationalement début octobre, on y voyait un Little Nikos secoué de tics, incapable de donner de la solennité aux actes des 105 résistants abattus conjointement par la Police de l’Etat français d’alors et les nazis. BiBi regardait, atterré, un Président de notre République, graveleux et enjoué, plaisanter avec des rombières triées sur le volet. Eh bien, voilà que Little Nikos, costard bleu foncé, veut remettre ça en venant se recueillir à nouveau au Cimetière des Morettes, ce jeudi 30 avril 2009.
Tout avait été pourtant prévu pour le 16 avril : Little Nikos allait débarquer de son C130, ce bel avion de notre Armée de l’Air, puis allait être pris en charge dans la Sarkomobile, sa nouvelle voiture blindée. Les invitations avaient déjà été envoyées, les bains de foule avaient été soigneusement programmés avec notables et chauds partisans, la fondue de Chez Suzanne au Petit-Bornand prête à être servie quand… patatras ! vint à casser sa pipe (comme Jacques Tati sur les affiches interdites prévues dans le métro parisien).

Branle-bas de combat : il fallut choisir entre la gravité d’un enterrement et un beau voyage en Haute-Savoie. C’est évidemment la vue d’un Président aux obsèques suivi d’un beau discours qui rapporte le plus, en nombre d’électeurs. Le Plateau des Glières et le plateau de fromages allaient devoir attendre.
Il fallut donc tout annuler, tout reporter au 30 avril non sans que l’Elysée, sans vergogne, tente de faire reporter –  mais en vain – la date des obsèques de l’ancien Président du Sénat au vendredi 17 avril. Cela aurait arrangé beaucoup de monde sauf les proches de René, très en colère, qui dirent à Qui-de-Droit que c’était hors de question.
Un second problème vint se greffer au premier : l’ami Bernard , perroquet au Perchoir parigo, lui aussi présent de belle manière dans le film de Gilles Perret, est en ce moment en Chine pour faire le messager et porter une lettre d’amadouement aux Autorités chinoises, business nucléaire et aéronautique obligent. Une cérémonie sans notre Facteur chinois est impensable. Or celui-ci ne rentrera que le 24 avril. Il faut donc l’attendre.
C’est donc le 30 avril que les caméras (non celles de Gilles Perret mais de TF1) s’installeront sur le Plateau pour filmer ce grandiose évènement.
En attendant, l’Association Citoyens-Résistants d’hier et d’Aujourd’hui, née à la suite des premières visites controversées de Little Nikos, ne s’en laisse pas compter et appelle à un «rassemblement/pique-nique» intitulé «Paroles de résistance», le 17 mai, sur ce même plateau des Glières, en présence de Raymond Aubrac et de . On y célèbrera les valeurs de fraternité et de solidarité du programme du Conseil national de la Résistance (CNR), programme qui est tout l’inverse de la politique présidentielle actuelle. On y réaffirmera l’attachement au respect des droits de l’homme et aux libertés publiques. Comme en 2007 et en 2008, cet événement sera placé «sous le signe de la plus grande dignité qu’impose ce lieu, sans bannières ni slogans». Tous à vos sandwichs ! ( Merci au Faucigny).

BiBi avait déjà grimpé aux Glières :

2 Responses to Nicolas Sarkozy au Pays de la Fondue savoyarde.

  1. nicocerise dit :

    Trés bel article, d’une trés grande quantité d’informations et avec le ton qu’il faut. Cette scène est gravée dans ma mémoire reptilienne. Je retiens la date du 17 mai comme date cette fois mémorable.

  2. BiBi dit :

    Voila BiBi rouge comme une… cerise sous le compliment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *