Les Roms : Tony Gatlif à l’interview.

BiBi avait déjà écrit un article sur les Roms ( en avril 2009) où il était déjà question de leur rejet en Europe. Aujourd’hui, la France de est le fer de lance de cette politique honteuse. Assimilés à des ennemis intérieurs et à la vindicte populaire, n’en peuvent plus.

Rappelons évidemment que les Roms ne sont pas au-dessus des lois et que déjà existe un carcan légal pour cette communauté. Celle-ci subit plus d’interdictions et de contraintes que n’importe quelle autre. Ainsi, chacune des familles doit faire viser chaque trimestre son carnet de circulation par les gendarmes.

BiBi a trouvé cet été une interview de dans le Journal «». Le réalisateur de « Liberté » répondait aux questions du journal tout juste après la réunion du 28 juillet dernier à l’Elysée. BiBi publie ses propos ici in-extenso (espérant que le journal n’ira pas contre).

–  Qu’est-ce qui vous choque dans cette réunion à l’Elysée ?

C’est l’amalgame dangereux qui a été fait par le Président de la République envers ceux qu’on appelle « les gens du voyage », un terme administratif qui prête à confusion. On les accuse de causer l’insécurité. C’est un peuple fragile qui n’est pas défendu, donc c’est une cible facile. Les Manouches sont des Français comme les autres, depuis des siècles. Les poètes comme Baudelaire, Apollinaire, Jean Cocteau, Rimbaud ont parlé d’eux, ils font partie de la culture française. Ce sont des gens qu’il faut respecter et aider, pour que tout le monde vive ensemble. La loi Besson impose d’ouvrir un terrain pour eux. Mais, en ce moment, on fait de vrais camps, insalubres, sans toilettes. Il reste beaucoup à faire pour qu’ils soient des Français à part entière.

Pensez-vous que la stigmatisation des Roms s’accroît ?

Jusque là, quand je revenais en France, j’étais heureux de voir que les Manouches n’étaient pas montré du doigt, suspectés, comme dans les autres pays que j’ai traversés. Depuis vingt ans, on est dans une France d’écoute, il ne faut pas qu’on tombe dans le rejet. Dans toute l’Europe de l’Est, en Roumanie, Hongrie, Bulgarie, les Roms sont dans une misère immense et un rejet incroyable (…). L’Europe doit les faire respecter parce qu’ils sont dix millions et sanctionner les pays qui les traitent mal. Expulser les Roms vers la Roumanie, c’est comme boucher un trou quand il y a une fuite : il faut chercher la cause, sinon l’eau reviendra ».

A lire aussi, l’article chez Micro Cassandre : « Les Hyènes hurlent, les caravanes passent ».

9 Responses to Les Roms : Tony Gatlif à l’interview.

  1. tueursnet dit :

    Voici l’humain !
    Voilà les Roumains qui s’y mettent…
    A jeter la pierre sur les Roms, en les traitant de tous les noms…
    Sous prétexte que ces gens ne peuvent vivre qu’aux dépens de leur prochain… brigandages, chapardages et pillages…
    C’est le comble de l’infamie !
    J’ai honte pour la Roumanie qui renie les siens, rien que pour accéder aux biens des européens… Partager leur pain et leur dédain.
    Si j’avais mon mot à dire, c’est aux Roumains que j’interdirai l’accès à une Europe qui a été créée pour que des gens comme les Roms puissent vivre et mourir en paix !

    http://www.tueursnet.com/index.php?journal=Balle%20de%20Roumanie

  2. librellule dit :

    Une petite constatation comme ça.
    je travaille chez quelqu’un qui a vu sur un camp de gitans
    Le camp a été refait entièrement aux dépens du nombre de places semble-t ‘il.
    Avant, il était toujours plein.
    Maintenant, il est souvent vide.

    Des gitans que j’ai connus voulaient s’acheter un terrain pour se sédentariser, las d’être chassés sans cesse. Ils n’ont trouvé aucune banque pour leur faire confiance.

  3. librellule dit :

    sédentariser
    chassés
    Pff!

  4. BiBi dit :

    @ Librelulle
    Pour éclairer tes questions sur les Roms, je t’invite à lire http://www.microcassandre.org/?p=1503

  5. FLORENCE ROUCHY dit :

    Bonjour, question Gitans, je ne connais rien au sujet mais je pense que s’ils peuvent être des gens honnêtes et se sédentariser pourquoi pas ?

    Mon petit neveu, acteur, Morgan ROUCHY a joué dans un téléfilm à ce sujet….

    Peut être que les temps modernes les moderniseront ces gens là dans leur attitutde si on leur donne leur chance… J’ai un peu du mal avec ce sujet très délicat.

    Florence ROUCHY
    FIORENZA@BIJOUX
    http://www.fiorenza-bijoux.com

  6. librellule dit :

    ça fait belle lurette qu’une partie d’entre eux est sédentarisée.
    Ils ne vivent pas tous dans des roulottes ou des taudis!
    Il y a ceux qui se sont fait construire des maisons, paient leurs impôts, travaillent, sont parfois à des postes dont vous n’avez pas idée.
    Sont pas cons! Vont pas crier:
    « je suis un gitan! »

  7. librellule dit :

    « S’ils peuvent être des gens honnêtes »

    Mais bon sang! Sortez un peu de vos villas…ou de vos HLM!

  8. librellule dit :

    Dans mon village d’origine, certaines ou certains ont épousé des villageois et leurs familles vivent exactement comme les autres.
    Ils ont enrichi le « patois local »

  9. librellule dit :

    D’autres ne donneraient leur place de nomades pour rien au monde.
    ça s’appelle la diversité…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *