Ecologie et Glamour.

Tapis volants de Yann-arthus Bertrand

Yann Arthus Bertrand prend de la hauteur.  Avec son dernier film «Home», le voilà propulsé au Sommet. Financé à hauteur de 15 millions d’euros par François-Henri Pinault (le fils), marketé de produits dérivés signés Sergio Rossi, Yves Saint-Laurent, Gucci, Boucheron, Bottega Veneta, notre Français Volant ne fait évidemment pas de politique car, dit-il, «je suis photographe avant tout».
Pourtant lorsque le journaliste de la lui demande son avis sur et Politique, il répond : «Si l’écologie veut aujourd’hui dire anticapitaliste et si elle s’oppose à toute stratégie industrielle, je ne suis pas d’accord». Il ne nous dira pas que – via son Agence – il a eu comme clients de bien grandes Sociétés polluantes. Vous voulez revoir le rapport d’activité de Total 2005 ? Les photos sont signées : YAB.
BiBi ne croit pas que le Français Volant soit là par hasard et qu’il occupe le terrain grâce à son (réel) talent. Ce sont plutôt les nouvelles tendances structurelles et idéologiques du Capital financier et de ses partisans qui l’ont accepté à cette place de Serviteur de la Bonne Cause.

La Bonne Cause ? C’est celle de l’Ecologie-Glamour, de la Généra(lisa)tion Verte, des Idées décomplexées et bien vagues sur la Planète Terre, de flirt rapproché avec les généreux Capitaines d’Industrie, de haussements d’épaules devant les Ringards de l’Ecologie première génération. Tout cette Opération idéologique complète bien celle du Petit Homme Vert et de son versant plus directement politique (Voir l’article tout récent : Little Nikos : le petit homme en Vert. du mercredi 3 juin 2009).

Vu de haut, tout se mêle : Le Petit Homme vert est ami du Sponsor François-Henri Pinault qui lui-même soutient YAB qui lui-même tutoie le petit homme vert qui a vu Home en avant-première privée etc. Et si on voit rôder autour de ce grenouillat un Besson, on ne peut pas se tromper, ce sera Luc et Eric.

4 Responses to Ecologie et Glamour.

  1. Wam dit :

    Bibi redecouvre l’eau chaude, incroyable !

    Des ecolos ecologistes ? Et pourquoi pas des socialos socialistes tant qu’on y est !

    Ca me rappelle Al Gore, orne du prix Nobel, qui defendait la Bonne cause aux quatre coins du monde. Bon evidemment en jet prive, n’exagerons pas. Et re-evidemment, Al Gore faisait dans l’ecologie, non dans la charite, la place pour assister a la moindre de ses interventions se monnayait a plus de 300$.

    Sans doute pour la meme Bonne cause, on n’en doute pas, que les socialos magouillant au possible pour s’epargner quelques impots.

    Au fait, juste comme ca, vous savez que l’effet de serre n’a jamais ete demontre scientifiquement ? Il s’agit d’une vieille theorie affinee au debut du siecle passe, tombee aux oubliettes par faute de preuves (cette theorie n’a jamais ete demontree dans une serre potagere) et qui fut ressortie du placard dans les annees 60 par quelques illumines. Entre temps, pour d’obscures raisons, elle est devenue une sorte de verite communement admise…

    Je m’interroge sur les veritables raisons de ce martelement constant des medias a ce sujet.

  2. BiBi dit :

    Euh… Wam, BiBi est un peu dur de la feuille ce matin. Il n’a pas vraiment compris ton début d’intervention.
    Pour le reste, oui assez d’accord : BiBi n’est pas supporter d’Al Gore car il est le représentant du discours écologique non politique, de ce discours aux contours éthérés, aux prise de position très floues. Ceci evidemment peut se mettre au Service de n’importe quelle politique… et souvent la plus rétrograde, la plus réctionnaire.
    Sur l’effet de serre, BiBi avoue ne pas être spécialiste… A suivre et à creuser (pour lui).

  3. HERMES dit :

    Découvrant ce texe, je le trouve quelque peu tendre. J’ai écrit aussi un billet sur HOME qui le condamne: totalitaire dans la forme comme dans le fond.. avec peut-être quelques puanteurs nazoïdes…

  4. BiBi dit :

    @Hermès.
    BiBi ne parlait pas directement de « Home » mais plutôt de cette Idéologie New-Green , chiendent qui commence à gagner du terrain. YAB en est le premier Représentant. Hulot n’est pas loin derrière. Tous à défendre « la Terre » , avec cet axiome majeur et réactionnaire que « nous » serions tous responsables…Derrière ce « Nous », on gomme les grandes entreprises polluantes et leurs supporters politiques…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *