Les Flèches printanières de BiBi.

Pour ce retour pré-printanier des , BiBi a beaucoup vu, beaucoup entendu, beaucoup lu.

Au Menu de la quinzaine, un voyage à Disneyland, un détour par Gérard Depardieu, un soupçon de , une vision et révision de l’émission , un souvenir de l’odieux Docteur Destouches (dit ), une sottise d’Ingrid Bétancourt et une visite au Parlement européen.

Raffarin a raison.

Dans son livre, Jean-Pierre Raffarin écrit : « Giscard et Sarkozy n’aiment pas vraiment s’attarder auprès des gens, ils vont trop vite. Ils serrent des mains, s’adressent à un auditoire et déjà ils sont ailleurs. Ils ne sont plus vraiment là, déjà passés« . Pour une fois, notre Raff sait de qui il parle.

Très spécial comme envoyé.

Envoyé Spécial a consacré son numéro du premier mars à Fukushima. Le Canard Enchaîné rapporte que l’ambassadeur du Japon n’a reçu de coup de téléphone ni de Sarkozy ni de Jean-David Levitte au plus fort de la Crise. Cette séquence filmée a été purement et simplement gommée du reportage « faute de place ».

Bagatelles pour un petit massacre.

Le 14 mars, à 20h30, passe un documentaire sur la dénonciation sous l’Occupation. Céline (Docteur L.F. Destouches) dénonce le Docteur de Bezons comme juif mais le docteur ne l’était pas. Alors, l’écrivain rectifie par un second courrier : « C’est un nègre haïtien qui doit être renvoyé en Haïti d’après les lois nouvelles« . Le médecin est révoqué et Céline obtient sa place. Voyage au bout de l’horreur.

Depardieu.

Il admire Sarkozy qui « s’est mis en quatre » pour régler les « problèmes » que l’acteur avait avec ses affaires à l’étranger. Dommage qu’il ne puisse continuer son dialogue. De quelles affaires, Gérard ? Celles avec tes magouilles chez les Russes ? Celles de tes 13000 hectares de vigne en… Sicile ? Celles faites avec le patron de Air Khadidja ? Ou celles des poulets de Bourgoin chez Castro ?

.

On la croyait priant à jamais dans un couvent. Mais la cloche a sonné et Ingrid Betancourt est ressortie de son refuge : « Je pense que la France a encore besoin de lui [Sarkozy] ». Mais chère Ingrid, qui pense qu’on a encore besoin de tes avis ? Parlez-nous plutôt de la Maison colombienne de Thierry Gaubert ! BiBi voudra bien alors écouter tes psaumes !

Disneyland.

J’ouvre DirectMatin, le journal de Vincent Bolloré. « Disneyland dope la région » (la Seine-et-Marne). En complément, dans le Monde, même admiration. Un seul détail change : le Monde a quelques lignes pour les 14700 personnes qui y travaillent. Un délégué CFDT relève qu’à l’embauche « on ne touche que 1100 euros et qu’après 20 ans de service, le salaire n’atteint pas 1300 euros« . Rajoutez-y le fait qu’il faut à ses salariés payer le coût du transport -le prix des loyers à proximité de Disneyland se révélant bien trop élevé.

Servier bien servi.

Les grands Médias ont fait peu de cas de la garde à vue de plusieurs salariés de chez Servier. L’enquête portait sur « des suspicions de destruction de preuves« . Pas rien comme info. Mais chuuuttt ! Chez BiBi, tout le monde sait la raison de ce silence : c’est en effet le même qui fut avocat de cette belle entreprise et qui épingla la Légion d’Honneur à , ce grand Capitaine d’Industrie « inimitable« .

Parlement européen.

Dans un article du Monde sur le Parlement européen, on découvre les affinités, les rapprochements entre gens qui ne seraient pas spécialement du même bord. Amitié ancienne entre et Jean-Luc Mélenchon : on veut bien admettre. Mais lorsqu’on apprend qu’il y a aussi « des conversations du même type » entre Vincent Peillon et… Rachida Dati. Une belle gueule et une belle femme… Hum, hum…Vous avez dit « rapprochement » ?

2 Responses to Les Flèches printanières de BiBi.

  1. benoit barvin dit :

    Vive le retour des flèches à Bibi… elles nous manquaient.

  2. BiBi dit :

    @benoit barvin
    Touché en plein cœur 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *