Honnêtes maris ou Marionnettes ?

La Une du JDD (22.06.08)

Mariage. Mariages. Il n’est question que de ça à la Une du de cette semaine :
 1. Le mariage du Petit Nikos avec… . (Pour les relations maritales Petit Nikos-Grande Carla en détail, chacun attend avec impatience les refrains de l’épousée et ses chansons d’Amour, de Paix et de Prospérité). Un Mariage avec ? Peut-être… mais pour l’éditorialiste , c’est plutôt « une histoire d’amour entre deux amants qui se délaissent régulièrement mais qui se retrouvent tout aussi sûrement ». , lui, vient redorer son blason terni de Supporter auprès de son Patron en lâchant dans un élan généreux et sans arrière-pensées : « [La Communauté juive française] s’est donnée complètement à sans qu’il ait eu besoin de la draguer ».
Dans les pages deux et trois du Journal, tout y est. Culte de la Personnalité digne des années de la Guerre froide. Pour Paul Marcus, avec le Petit Nikos, « la France peut jouer à nouveau le rôle d’arbitre au Proche-Orient »(rien de moins !). Et toujours cette idée que dans la Communauté juive, il y a unanimité. Pas de voix dissonantes ou discordantes sur la politique menée par l’Etat d’Israël. C’est dommage que BiBi n’ait pas le temps, il aurait surement présenté à tout ce beau monde ses amis (juifs) et aurait ainsi prouvé qu’il y a quelques misérables juifs errants et sédentaires parmi les 500.000 juifs de France avec qui le Petit Nikos n’a pas du tout, du tout « consolidé sa relation ». De son côté, les journaux israéliens ne sont pas en reste. Israël attend son « Sauveur » en « Vainqueur de ce Grand Spectacle ». Il est attendu avec «enthousiasme » car il mènera « une politique équilibrée ». Il a une « côte d’amour » incroyable et il suscite « une passion qui échappe à la raison » ! Mais comme le dit Madame Carla Bruni-Sarkozy par ailleurs (1) « Personne n’est obligé de faire corps ni avec la politique ni avec mon mari ».
 2. Juste au-dessous du titre principal, une photo grande page de Ray et d’Estelle « face à leurs destins ». Relevons le mot « destins », digne d’une Tragédie grecque !
 3. Le clin d’œil de ce Dimanche porte sur un britannique, résidant en Australie. Ce Monsieur a décidé de vendre sa vie – enchères et en os – sur E-Bay. Il a constaté l’échec de son mariage «  après 12 ans de vie commune et un quinquenat de bonheur conjugal sans nuages ». Après la transaction, poursuit-il, « je franchirai le seuil de ma maison / pour la dernière fois / en n’emportant que les vêtements / que j’aurai sur moi / mon passeport dans une poche / et mon portefeuille dans l’autre. »
C’est drôle, ça insiste, ça insiste chez BiBi mais BiBi ne peut se défaire de l’idée que ce sont là les paroles d’une chanson.
Pas de doute.

Ce sont celles d’un refrain en exclusivité du prochain CD de Carla. Merci au .
____________________________________________________________________________________________________ 

 (1) Libération du 21 juin. Interview de Madame Carla Bruni-Sarkozy.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *