Tag Archives: Roselyne Bachelot

Lectures : de Robert Walser à Femme Actuelle.

steve mc curry  lecture 1

Lectures tous azimut cette quinzaine. Temps de lectures partagés entre livres d’auteurs de haut-vol et revues de presse alternative. Puis, lecture inédite : dans ma boite aux lettres, une lectrice de blog me déposa le dernier numéro de Femme Actuelle. Alors, voici les extraits les plus précieux retenus. Y sont évoqués le climat des Années 30 entre Communistes et Surréalistes, des propos d’un écrivain qui prend la vie avec philosophie ou encore les flèches acérées du gentil Robert Walser.

*

Les Aventures de BiBi et de la phénoménale Mme Hortefeux.

Réception des Ministres et de leurs époux/épouses hier à l’Elysée à l’occasion de la visite de Hu Jintao. BFM TV était là dans la cour de la Cour. Les rampes avaient été soigneusement installées, les éclairages donnaient un incroyable relief aux invité(e)s et les femmes (des Ministres ou Ministres elles-mêmes) illuminaient de mille feux cette somptueuse Nuit de Chine.

Nicolas avait vu les choses en grand. On rêvait (oui, c’est possible) sur les frous-frous de Roselyne Bachelot et sur l’ensemble aux couleurs arc-en-ciel de Christine Lagarde. Valérie Pécresse rajustait le haut de sa robe pour rester plus longtemps devant les caméras. Yasmine Besson, sourire éclatant, faisait une entrée fracassante dans ce Beau Monde (Euh… Eric avait oublié de mettre ses talonnettes pour être à hauteur) mais…. mais que dire de Miss Novembre 2010 de la Police ?

Comment qualifier en effet son incroyable robe bleutée, son bronzage marocain, son sourire qui réconcilierait Police et Syndicats ? Madame avait cette démarche souple et portait divinement un décolleté ravageur qui a surement rendu jalouse Carla elle-même, bien terne dans sa robe bleu nuit. Oui, il s’agissait de Madame Valérie Hortefeux, Messieurs et Mesdames ! Sublissime Valérie qui crevait l’écran et méritait bien que BFM TV s’attardât sur elle et sur sa démarche d’ange.

De l’autre côté de ce Monde, à quelques 700 kms de là, BiBi se préparait au petit matin à manifester contre la Réforme des Retraites sans se douter que son blog avait «explosé» pendant la nuit. Il n’imaginait pas que tant d’internautes avaient chaviré à la vue de la Déesse de la Police Nationale. 3.835 visites pour ce vendredi ! Et lorsque BiBi découvrit le score le plus mirifique de toute son existence informatique, il se dit que c’était sûrement ses derniers articles (sa critique sur le film de Guillaume Canet ou encore ses deux articles sur les Diners de l’Atlantique qui avaient fait cette différence d’avec le ronron habituel des visites…) Que non ! BiBi, un peu trop imbu de lui-même, se trompait lourdement !

Et alors, il comprit (1).

Il comprit que les Internautes affamés et éblouis étaient allés sur Google en taguant le nom de la Dame de Neuilly, norvégienne d’origine. C’est qu’au tag «Valérie Hortefeux», BiBi est classé en tête de liste sur Google, suite à son article «Valérie Hortefeux est un phénomène». Un vieil article mis en ligne en… mars 2009 et qui intéressa en son temps Jacques Rosselin pour son numéro spécial du défunt «Vendredi».

Alors pourquoi ne pas le répéter ici une fois encore, sur la vidéo comme dans l’article précis de BiBi, Valérie est vraiment phénoménale. Et BiBi (comme les 3.835 visiteurs de son blog), BiBi, joues aussi colorées que Brice le mari, en rougit de plaisir.
__________________________________________________________________________

(1) Merci à Guy Birenbaum qui mit BiBi sur la voie en lui signalant l’existence de la Vidéo BFM.

A la mi-temps : BiBi 1 – Sarko O.

De la polémique comme contre-feu.

Au micro de Radio J., la Secrétaire d’État aux Sports, Rama Yade, a jugé que le choix de l’Hôtel Pezula, hôtel qui abrite les joueurs de l’Équipe de France de football en Afrique du Sud, avait été « indécent ». Tout aussitôt, Roselyne Bachelot s’est dressée sur ses ergots patriotiques et a lancé une « polémique« . Xavier Bertrand, pépère tout derrière, joue plutôt les superviseurs. A Canal Plus, il déclare qu’il n’est pas « très bon client pour entretenir et continuer cette polémique« . Les Communicants élyséens ont fait fort. Rappelons que, pour toute stratégie, ces derniers sont payés individuellement de 10 à 15000 euros l’heure. Pas indécent, ça Rama ?

Sarkozy joue sur les deux fronts.

La Question « Coupe du Monde » préoccupe beaucoup nos Communicants. Déjà, BiBi avait marqué un but en éventrant la grossière ficelle derrière l’annonce du Plan-Retraite (voir Flèche-BiBi 3 ). Voilà qu’il est obligé de rester vigilant face aux attaques. Aussi, il a repéré les points faibles de ses adversaires sur tous les fronts :

1. Le front offensif (celui de la Victoire) et de la qualification des Bleus pour les huitièmes.

En cas de résultats sportifs positifs,  la France et les Français verraient leur moral remonter et… celui de Sarkozy ne plus dégringoler. L’Équipe de Com’ considère qu’une Victoire des Bleus serait tout bénef pour l’UMP et son Chef.

2. Le front défensif (celui, probable, de la Défaite et de l’élimination).

Sarko envoie Rama Yade en stratégie politique préventive. Là voilà qui charge les joueurs… genre : « Ils sont trop payés, trop pourris, trop douillets, trop coocoonnés etc » et elle (avec son Équipe-Com’) avance sans coup férir cette explication très majoritaire dans l’opinion. Là aussi, Sarkozy est – pense t-il – gagnant. En cas de retour prématuré des Bleus après trois matches, il pourra toujours resservir le même hors d’œuvre en dessert.

Résultat ? Chouchou apparaîtra dans le cas 1 : un bon patriote avec 60 millions de Français avec lui. Dans le cas 2 : un bon moraliste avec 60 millions de français derrière et avec lui.

Le Douzième homme, Xavier Bébertrand.

On pourrait se demander : à quoi sert-il celui-là ? Eh bien, Xavier Bertrand a un rôle qui est loin d’être négligeable : il est sur le bord de touche, il regarde cette « polémique » avec bonhomie et il se pose en Superviseur avec une super vision de la Situation. « Bah! Moi je m’occupe des problèmes vitaux pour la Nation ! Bon… l’important c’est de jouer : alors attendons, on verra bien etc« .

Résultat du Match.

Pour le score définitif, il faudra évidemment attendre le coup de sifflet final de 2012. Cette Opération Polémique, relayée par les Médias et amplifiée par la passion footballistique, n’a pas d’autre but que de faire pivoter l’Image de Chouchou dans le bon sens. France perdante ou gagnante, l’important est que notre Président en Campagne apparaisse en « Protecteur » ( il nous servira le Discours de la Persévérance) et en  « Rassembleur » (Chouchou relativisera la Défaite – non sans rappeler les salaires mirobolants et injustifiés des Mercenaires du Foot etc). Gagnant sur les deux tableaux, notre Chouchou?

Heureusement (ou dommage pour Chouchou et ses piètres co-équipiers de sa Com’ présidentielle), BiBi a éventré leur dispositif et a contre-attaqué. Donnons donc  le résultat à la mi-temps : BiBi 1 –  Sarko Zéro.

Tout le Monde sur le pont ! Le Bateau UMP tangue.

Dernières Nouvelles de la Cour.

La Cour et ses Comptes.

A plusieurs reprises, Philippe Seguin, décédé ce jour, avait sévèrement taclé Chouchou sur sa tenue des comptes. Par exemple, il avait épinglé notre Président sur ses dépenses pharaoniques lors du sommet de la fantômatique Union pour la Méditerrannée. On aura droit aux sincères condoléances de Chouchou sur tous les écrans et toutes les Ondes. De sa part, on peut s’attendre à un rapide remaniement de cette Cour qui… compte et comptera beaucoup pour lui.

Anne Fulda, journaliste élyséenne.

Anne Fulda nous apprend dans son billet du Figaro que Chouchou «ne présente plus ses vœux à une Presse qu’il ne porte pas en très haute estime après l’avoir utilisé avec maestria et domptée durant des années durant ». Charmant non… lorsqu’on sait qu’Anna aurait pu être la Première Dame de France. « Utilisée avec maestria » et «domptée» : BiBi ne sait pas trop de qui, de quoi Anne Fulda parle ici. De sa Corporation ? Ou bien fait-elle, là, un retour sur son passé ?

Frédéric Mitterrand le Top du Courtisan.

On se souvient de sa phrase reprise par le JDD : «Je ne suis pas là pour être dans le moule». Un vrai rebelle que notre Freddy, bras en écharpe. Quand, au début de la réunion de rentrée 2010, Chouchou lui dit : «On abandonne le scooter quand on est ministre», Frédéric-l’Insoumis, se dresse fièrement, relève sa mèche rebelle et déclare à sa sortie aux journalistes : «Pour moi, le scooter, c’est fini». Encore un qui… même debout, se couche.

Un Courtisan de Campagne.

Oyez Hoyé, Braves Gens ! Bernard Hoyé (Maire de Gonneville-sur-Mer dans le Calvados), refuse de retirer un portrait du Maréchal Pétain affiché dans la Salle des Mariages de l’Hôtel de Ville. On attend les protestations d’Eric et de Brice contre cette offense à la République. BiBi, placide et de bon conseil, a déjà averti Monsieur Hoyé que le 6 juin prochain, les Américains débarqueront sur les plages et qu’il fera mieux, alors, de faire ses valises et de filer en quatrième vitesse. A Vichy par exemple.

Déjeuner chez MAM(my).

13 ministres à table pour un déjeuner à l’initiative de MAM. Comme d’habitude, Chouchou s’est invité à l’apéritif. Bizarre pour quelqu’un qui ne boit pas d’alcool. Monsieur s’est éclipsé au bout d’une heure. Avec son… Verdeaux ?

« L’ambiance était chaleureuse » a dit Fadela Amara. La rebelle féminine, ni pute, ni soumise, a impressionné son monde. Pleine de courage, magnifique de bravoure, elle a osé interpeller le Chef Suprême : «Il faut plus de femmes politiques, Monsieur le Président !» Un Frédéric Mitterrand au féminin, non ?

Roselyne Bachelot, elle, a vécu ce déjeuner comme «un petit oasis en début d’année». Probablement qu’elle n’a été prise en grippe par personne.

BiBi remet le couvert pour ses amis-lecteurs : Tartare de Saint-Pierre accommodé de quelques grains de caviar/ dos de bar grillé avec sa fleur de courgette farcie au plat/ fromage/ gratin de fruit rouges. MAM a ensuite offert un cadeau à chacune : une « bougie au thé vert de Baccarat ». Dans son compte-rendu, le Figaro minimise l’importance du présent en rappelant que nous sommes en «disette budgétaire». Soit. Mais si MAM a offert ces cadeaux en sortant son propre porte-monnaie pour quelle raison le Journal de Dassault précise que le cadeau ne coûte pas cher et parle de «disette budgétaire» ? Alors, s’interroge BiBi, Argent public ou cadeaux aux frais de MAM ? Que MAM vienne nous éclairer sur ces 14 bougies, les commentaires-BiBi lui sont ouverts.

Pas de potage mais des Papotages.

Le Figaro rapporte que «les femmes-ministres ont papoté pendant plus d’une heure». Elles ont parlé des sports qu’elles pratiquent (lorsqu’elles sont probablement invitées aux Sports d’Hiver par les Stations de Ski huppées), elles ont causé des boutiques chics de la Place Vendôme (Certaines ont du voir Valérie Hortefeux au bras de Charlotte Rampling). Mais ce n’est pas tout : entre le poisson que MAM adore et le fromage, la conversation a oscillé entre le «sérieux et le frivole». On y a parlé des… « Hommes séduisants du Parlement ». Secrets d’alcôves pour 13 ministres et Secret-Défense pour Madame Alliot-Marie.