Tag: Le Point

PhotoMacron, PhotoPatron. (La Une de L’Obs).

Comment on fabrique du Macron ? J’avais déjà souligné à quel degré de bassesse en étaient arrivés par exemple les chroniqueurs du Point. Sans parler des groupies tous modèles confondus, des adorateurs à genoux devant l’Enarchie, des cravatés subjugués par l’Idole.

Et puis,  sur mon écran, est apparue cette merveilleuse photo de notre Président à la Une de L’Obs. L’Obs dont on sait qu’il se veut L’Observateur de la vie politique française. Un hebdomadaire empreint d’une telle objectivité que l’Actionnaire vira sans ménagement et très démocratiquement une certaine Aude Lancelin.

*

Comment on construit un Macron : l’exemple du Point.

Voilà le Canard Enchaîné, notre palmipède, qui s’est attaqué à François Fillon et aux émoluments non-fictifs reçus par son épouse. Bravo ! Mais on déplore que ce même journal satirique soit beaucoup moins offensif sur Emmanuel Macron et soit très/trop discret sur ses financements (pactole de Londres  et, dernièrement, de Beyrouth). 

Le citoyen-BiBi a donc tenté d’y voir un peu plus clair sur les affaires du candidat ex-banquier. Facile puisqu’il ne se passe pas une heure sans que les Médias du Grand Capital ne le propulsent en icône. L’hebdomadaire Le Point (N° du 19 janvier) lui consacre sa couverture et 48 pages d’adoration et d’agenouillement. Allez, hop, on y va voir de plus près.

*

Revue de Presse : Jour de Noël avec Le Point & L’Express.

Je me suis attardé sur les derniers numéros de nos deux hebdos qui occupent les marchands de journaux dans leurs éventaires et inventaires : L’EXPRESS et LE POINT. Panorama-BiBi qui ne peut se passer de la lecture de nos deux grands intellectuels français, grandes plumes de ce petit monde d’éditocrates : Christophe Barbier et Jacques Attali.

Pour ce bibillet, j’ai ajouté l’intellectuel-écrivain très connu (paraît-il) Marc Dugain, très bavard sur les quatre premières pages de l’hebdo express. 

Bonne lecture à tous.

*

Merci Bernard Arnault.

Merci Patron

Bernart-Artnault1

Avec le film de François Ruffin (Merci Patron), on reparle avec bonheur de Bernard Arnault, le Boss de LVMH, principal acheteur d’espace de pub des médias français. J’avais déjà épinglé ce grand Capitaine d’Industrie (du luxe) dans un billet de 2009. Je reprends ici ma charge sur le bonhomme qui visitait alors très tranquilou une exposition dont il était le mécène.

Lectures de la Presse-Propaganda.

SECURITE-REVUE-DE-PRESSE

On se rend à la bibliothèque municipale où l’on se vautre dans un profond fauteuil pour lire la presse, la Grande Presse. La quotidienne. Les hebdos. Les Mensuels. On retrouve les numéros du mois dernier, de l’année dernière parfois. On fait quelques relevés…

… et l’on s’aperçoit alors que, d’entrefilets en gros titres, la Machine de Propagande tourne à plein régime.