Tag: JDD

PRIMAIRES PS, MACRON et LA STRAUSS-KAHN COMPANY.

Comment échapper à la Propaganda 2017 ? Ici, on a une overdose de Macron, candidat élevé aux refrains libéraux, petit malin que rien -apparemment – ne démonte MAIS qui se tait toujours sur son pactole (dons à hauteur de 12,75 millions d’euros récoltés en juin 2016 à Londres). Ailleurs, on veut nous faire croire – avec un pilonnage éhonté – que nous assistons à un débat-Primaire de «LA» gauche.

BiBi est allé se frotter à cette Primaire si mal nommée, au colporteur médiatique n°1 (Jean Michel Aphatie) et au candidat des banques et de l’esbroufe (Emmanuel Macron).

Voeux 2017.

Mes meilleurs vœux à toutes mes lectrices, mes lecteurs. Fidèles depuis huit ans ou infidèles. Connus, inconnus, reconnus.

Des Vœux qui s’accompagnent des désirs-bibi suivants…

Exclusivité-BiBi : le 1er chapitre du tome 2 de «Un Président ne devrait pas dire ça…»

on-n-est-pas-couche

Oui ! Vous ne vous trompez pas, chers lecteurs et lectrices assidus de mon blog. J’ai récupéré les bandes magnétiques de la conversation entre notre Président et nos deux sommités journalistiques du Monde. Une conversation que je vous donne en exclusivité. Une conversation qui prolongera via le Tome 2 ces délicieux potins que vous avez lus dans ce grand livre merveilleux qu’est : «Un Président ne devrait pas dire ça…».

Et pourtant, vous allez tout savoir : c’est que, pour BiBi, votre Président l’a dit et l’a re-mar-qua-ble-ment dit.

*

Paris-Match, Laurent Ruquier et Twitter.

les-couples-pm

Quelle excitation à ouvrir Paris-Match ! Surtout lorsqu’on sait que Bruno Jeudy qui sillonne les écrans, les radios, les journaux en est le rédacteur en Chef, version Lagardère. Un sarkozyste pur jus. Je suis donc allé voir les rubriques qu’il autorise à la publication. Et croyez-moi, c’est un délice.

Le Pactole de Macron : info ou intox?

Pactole Macron

Il existe des affaires bizarres en France. Je m’en vais vous en conter une : celle du voyage d’Emmanuel Macron à Londres. Dans sa tournée européenne, notre Ministre s’en alla dîner avec les membres fortunés, très fortunés du French Tech Hub. Le but de son Opération ressemble beaucoup à ce qu’Eric Woerth faisait à Genève pour la campagne de Sarkozy: prélever des dons, ramasser de la grosse monnaie pour l’Avenir.

C’est Paris-Match – qu’on ne peut, avec Bruno Jeudy en rédacteur en chef libéral, soupçonner d’être anti-Macron – qui va donner les premiers chiffres de ces dons. Ce sont 12,75 millions d’euros pour cette soirée qui auraient été «levés» écrit l’hebdo de Lagardère.