Tag: Fillon

SAUTES D’HUMEURS ET GATEAU D’ANNIVERSAIRE.

Quelques sautes d’humeur. Des petites notes cyclothymiques. Des pensées-bibi jetées en vrac. Tout un empilage de bazar, un fatras d’infos qui concernent les sportifs, les ouvriers, les crapules socialistes, les socialistes, les fillonistes et les macroniens. Ah, le Monde est si grand que ce 1527ème bibillet ne suffirait pas à en faire le tour. Mais essayons quand-même !

Et puis, fort heureusement… tout ça finit par des chansons autour d’un gateau d’anniversaire aux neuf bougies.

*

Un matin comme tous les autres.

Oui, un matin comme tous les autres. Yeux dans le brouillard. Ciel coloré exceptionnel. Voilà mon début de matinée sur les Ondes (Europe 1, France Culture) et sur l’écran Twitter. Comme tous les autres ? Non, car il y eut un délicieux débat (France Culture !) entre Henri Maler, calme, offensif, incisif et Laurent Joffrin, pauvre chien de garde de la Niche Drahi.

Un matin comme tous les autres ? Oui et non : où l’on apprenait que la fachosphère avait inventé les viols et les agressions de Migrants à Francfort et Cologne.

Et comme tout finit par des chansons pas comme toutes les autres. Ce sera Etienne Daho.

*

La Semaine de l’Allier, un hebdo «toutes sensibilités» ?

Le 24 novembre dernier, La Semaine de l’Allier, l’hebdomadaire du Bourbonnais, nous invitait à lire de la nouveauté dans ses pages. Pas rien ce journal dont j’avais épluché les feuilles tout récemment. L’editorialiste de service et patron de l’hebdo est Jean Bergeron de Charon qui se vante d’avoir été «proche d’une diplomate longtemps en charge du Vatican». Dans sa rude tâche, il est aidé par le très sarkozyste Denis Tillinac (ami de R.Ménard), le journaleux François d’Orcival chroniqueur du torchon Valeurs Actuelles et un historien inconnu Stéphane Hug qui se présente ainsi : «Je suis bien entendu de droite».

*

Manuel Valls, couleurs estiVales.

M Valls

*

Il fait 61% dans les sondages, il fait la Une des journaux (Aujourd’hui, le Parisien, le Figaro, Le Point – «L’homme qui ose» etc), il travaille beaucoup mais il a quand-même le temps d’embrasser sa femme-violoniste et accessoirement responsable de l’orchestre symphonique qui accompagne Johnny, tout cela en pleine page du journal de Lagardère. Le bonhomme fait tant de jalouses (ah, que de soupirs), et tant de Français voient en lui le gendre idéal, on l’aime si fort pour la Sécurité qu’il nous procure, on le déteste aussi un peu mais l’important vous dira son Directeur de Com’ Stéphane Fouks, c’est qu’on parle de lui. Et on en a parlé – à l’extérieur – de notre bonhomme de l’Intérieur. Oui, c’est bien lui, vu, bien connu et bien reconnu : c’est l’ambitieux Monsieur qui valse de ville en ville , il Valls si bien notre Manuel. BiBi l’a suivi dans ses circonvolutions.

Petites phrases de la quinzaine.

BiBi a flâné dans les quotidiens de ces derniers quinze jours. Il a slalomé entre Fakir, le Canard Enchaîné, le Figaro, Télérama et l’Equipe pour en ramener des petites phrases… Marquantes ou inutiles, c’est comme on veut.