Tag: Canard enchainé

EN VOYAGE AVEC C.LAGARDE, E.MACRON et QUELQUES SOCIALISTES…

******

Quel beau voyage ! J’ai accompagné Christine Lagarde dans un pays où elle a pu circuler en toute confiance,  j’ai suivi Emmanuel Macron au pays des machines à sous, j’ai visité la Morgue du Parti Socialiste et, in-fine,  j’ai obtenu un plus en voyage économique avec le grand expert François Lenglet.

Heureux qui, comme BiBi, a fait un si beau voyage.

*

Socialistes ? La Grande Nausée.

Faire l'Opinion

En dépôt sur mon écran Twitter, fourmillent des gazouillis qui citent et re-citent les dernières Odes sondagières. Cette fois-ci ce fut le tour de magnifiques specimen et de quelques groupies pro-hollandistes tous heureux de voir leurs gourous élyséens remonter dans les sondages.

Je me suis alors rappelé avoir lu le livre de Patrick Champagne («Faire l’Opinion») qui avait longuement et justement insisté sur l’importance des sondages (dans les années 90). Pour compléter le tout et le tour de la question, on m’avait refilé ce travail très instructif de Rémi Lefebvre à propos des Primaires socialistes. Un chapitre entier (pages 87 à 122) était consacré à l’emprise des sondages, à l’affaiblissement militant du parti socialiste, à la dégradation du politique et à cette soi-disant rénovation du Parti.

Voilà pour le billet-BiBi n°1495.

Cabu d’hier et d’aujourd’hui.

Mieux qu’un long discours, je présente un extrait de l’hommage du Canard Enchaîné à Cabu (de son vivant). Cet extrait fait partie des deux pages de présentation du dessinateur multiforme et multimédia. Si chacun a loué sa gentillesse, chacun pourra (re)voir qu’il fut notre contemporain et qu’il ne chercha jamais cette unanimité qui, aujourd’hui, fait descendre dans la rue toutes les tendances politiquement compassionnelles.

Canard

LE DROIT A MOURIR DE RIRE.

Canard

Le Rire.

Voilà que je tombe sur les Dossiers du Canard Enchaîné qui s’ouvrent sur les nouveaux Rois du Rire. 

De Droite à Gauche, bavardages d’Entre les 2 tours.

Allumettes

BiBi n’a guère été surpris par la déroute des Socialistes, la poussée du Front National et l’absence de commentaires médiatiques sur les résultats corrects de l’autre Gauche. Il a fait le tour d’entre-les-deux-tours et a ramassé quelques perles qu’il a le plaisir (et parfois la tristesse) d’enfiler.

*