Tag: BFMTV

Pas envie, c’est tout.

Ben voilà, je n’ai pas envie. Aucune envie. Rien. Nada. Pas même de faire un effort pour faire semblant. Un billet 1588 ? Non. Non.

Pas envie, c’est tout.

 *

Au programme : Yann Barthes, BFMTV, Françoise Nyssen et AM Lapix.

Notre quotidien se remplit de choses inutiles, d’horreurs à l’échelle 9 de Richter, d’images de Propagande, de figures télévisuelles (in)signifiantes. Ce billet fait état de mon état de désolation : voilà qu’apparaît Yann Barthès dans son émission Le Quotidien, voilà les icônes macroniennes distillées par cette nauséabonde BFMTV, voilà des révélations inquiétantes sur Françoise Nyssen notre Ministre de la Culture, voilà un coup d’oeil sur le réseau tû d’Anne-Marie Lapix, remplaçante de Pujadas.

Un billet donc qui vient dire ce qui meuble mes derniers jours de saudade. Fort heureusement, il a ce petit livret, ce récit (Elle me disait) qui va bientôt sortir de la Maternité.

*

PRIMAIRES PS, MACRON et LA STRAUSS-KAHN COMPANY.

Comment échapper à la Propaganda 2017 ? Ici, on a une overdose de Macron, candidat élevé aux refrains libéraux, petit malin que rien -apparemment – ne démonte MAIS qui se tait toujours sur son pactole (dons à hauteur de 12,75 millions d’euros récoltés en juin 2016 à Londres). Ailleurs, on veut nous faire croire – avec un pilonnage éhonté – que nous assistons à un débat-Primaire de «LA» gauche.

BiBi est allé se frotter à cette Primaire si mal nommée, au colporteur médiatique n°1 (Jean Michel Aphatie) et au candidat des banques et de l’esbroufe (Emmanuel Macron).

Charlie et mes petites contrariétés.

Lever du soleil

Que n’ai-je entendu pendant ces dix jours qui ébranlèrent la France et les français, les Charlie ou les-pas-Charlie ! Petit florilège.

L’Après-Charlie.

Essayons

Derrière l’unanimisme, l’indistinction, le consensus, il y a toujours la volonté très politique de nier, d’annuler le Politique, de gommer les fractures du Social. La Contradiction est l’essence même du Politique et il n’y a aucun chemin qui mène à la résolution – une fois pour toutes – de cet antagonisme. De cette lutte des contraires, aucune force ne pourra en venir à bout. Impossible demeure cette osmose entre Dominants et Dominés.