Mode d’emploi (à lire).

BiBi  a toujours ce même désir particulier  : que les Esclaves acceptent un peu moins leur servitude, que les Damnés de la Terre souscrivent un peu moins à leur propre domination sociale.

Comme le chante Léo Ferré, «Les Temps sont difficiles» mais comme rajoute si bien Bob Dylan «Les Temps changent et peuvent changer».

BiBi vient d’un autre horizon que celui des brumes et des terres blogosphériques. Hormis son clavier et son logiciel Word connus de lui, il est entré dans le Net ( mars 2008) avec la timidité d’un puceau et la naïveté d’un premier Communiant. Lisant d’habitude à la lueur de la bougie, il a eu la surprise de recevoir en cadeau d’anniversaire ce blog-ci.

BiBi ne se plaint pas : nulle contrainte dans la rédaction de ses quelques 960 articles pondus en 3 années et demi bloggesques. Toujours ce plaisir d’être lu ou parcouru. Merci aux 14.000 lecteurs et lectrices par mois (490 de moyenne/jour).

BiBi a réorganisé l’espace de son blog et a revu ses catégories jusque-là un peu confuses :

1. BiBi éducateur : depuis de nombreuses années, BiBi suit des jeunes en difficulté sociale et familiale. Comme écrit dans un de ses premiers articles, il continuera à être du côté de ces usagers-là. Sans complaisance mais avec une Solidarité sans faille. Un article du côté des SDF de l’été (« Soleil Noir« ). Un autre pour défendre les étrangers attaqués par Besson, un autre encore pour louer « Lien Social » revue des éducateurs.Enfn, des Mauvaises pensées qui perdurent…Et un coup de gueule sur la liquidation de la Justice des Mineurs.

2. BiBi-Foot : passionné de football, le jeu de son enfance aujourd’hui pillé par les Marchands du Temple, il tente avec ses moyens d’écrire autrement l’histoire de ce jeu merveilleux. ( Dernier article : « Du côté des Quotas« ). BiBi a toujours une mauvaise Pensée sur les Sports… qu’il aime.

3. Carnet de Haute-Savoie : navigant sur les eaux calmes  du Léman, BiBi tente de regarder sur les deux rives (suisse et française). Aussi il continuera de lire les journaux locaux (Le Messager, Le Dauphiné, le Faucigny). BiBi fait le fiérot : le Messager a parlé en long et en large de son site. Derniers articles sur la catastrophique décision de continuer la Mascarade Annecy JO 2018 jusqu’au 6 juillet 2011.

4. Frère Lagardère et le JDD : Quand les Patrons de Presse s’allongent sur les plages ensoleillées, BiBi les suit. Avec ses lunettes de soleil, il détaille le Journal du Dimanche été comme hiver. Par sa revue de presse du JDD, il continuera de soutenir les journalistes du Journal qui se battent pour faire entendre autre chose que le ressac sarkozyste. Un œil particulier sur le Redac en Chef, Claude Askolovitch (qui a voulu faire copain-copain avec BiBi !), Olivier Jay et  Bruno Jeudy, nouveaux Toutous directionnels.

5. Les fictions de BiBi : quelques textes de BiBi, au hasard des jours et des rencontres.

6. Les Voyages de BiBi : des réflexions parcellaires, des fragments au plus près des déplacements de BiBi. Pour 2008 : Grèce, Estonie, Lituanie, Lettonie, Maroc, Suisse, Liechtenstein et France (Lascaux, Paris). Pour 2009 : le Grand Voyage à New-York. (Huit articles), Paris encore, Vichy. Pour 2010, ce fut la Dordogne, la Haute-Loire, le Limousin, Paris encore et la Syrie. 8 épisodes en 2011 : Chypre. Avec encore en ligne, une vidéo-BiBi pas trop moche : «La Vie du Rail».

7. Little Nikos et Carla (ou Chouchou & Chochotte) : Comment les oublier ? Ils s’insinuent partout, sur nos écrans, nos journaux, nos blogs. Pas une journée sans qu’il ne soit question de lui, d’elle, d’eux. BiBi suit à la trace  leur « Conte de fées ». Toujours d’actualité – jusqu’en 2012 – LES trois Clips de son quinquennat  » The Sarkozy Day » et « Le Karaoké du Président » et la fabuleuse rencontre BiBi-Carla au Salon du Livre !

8. Livres de lecture et Poésie : BiBi a commencé par saluer l’œuvre gigantesque de feu Georges Haldas. Il lit aussi bien de la Série Noire que Maurice Blanchot. Il a célébré ces grands poètes que sont Christophe Tarkos et Patrick Laupin. Il fait part de ses lectures d’hier et d’aujourd’hui dans ce clip « Ma BiBiothèque« .

9. Photos, Peinture et Cinoche : BiBi a écrit sur la photographe Diane Arbus, a aimé Sabine Weiss et a été enthousiasmé par Steve Mac Curry. Il parlera encore et toujours de Picasso, d’Abbas Kiarostami, se souvient avec nostalgie de l’émission « Cinéma, Cinémas« . Derniers articles sur « Gran Torino« , « Shuttle Island » de Scorsese, « Les Petits Mouchoirs » de Guillaume Canet et une déclaration à Françoise Lebrun, héroïne de « La Maman et  la Putain » de Jean Eustache.

10. Revue de Presse : BiBi épluche la presse et en tire la substantifique moelle ( le JDD, le Figaro prioritaires). Avec zeste d’humour permanent si possible. Du Point au Dauphiné en passant par la Tribune de Genève, Libé, Le Monde, les Inrocks, le Canard Enchaîné, Paris-Match, Politis, La Décroissance, Zélium et Challenges.

11. Rock et Musique sans bémol : En préparation, des souvenirs sur les Stones avec des photos inédites. Éclectique BiBi : il a aimé François Béranger et Musique des années 70. Trois articles qui marchent fort : la dernière photo de Jim Morrison, le premier numéro de Rock et Folk, U2 et le grand Humaniste de Bono.

12. SportBizness : Articles sur Havas-Sport, Stéphane Fouks, la Mascarade Annecy 2018 et les retombées du Mondial en Afrique du Sud. Haro sur les Marchands du Temple qui nous jouent trop souvent « Le Sport c’est la Santé ». Oubliant que le Sport, c’est surtout le Bizness.

13. TV, Radios, Vidéos : surtout France-Inter, France-Info (voir et entendre Jacques Rosselin parler de PensezBiBi sur France Info il y a bientôt deux ans), la vilaine Première Chaîne et la défense du Service Public. BiBi cinéaste-bricoleur a sorti une petite chose : «Oedipe, Jim Morrison et Pamela Courson». A fait deux reportages historiques avec ses deux témoignages (André Loiseau, soldat de 40 et prisonnier de guerre).

*

BiBi a la santé : il laisse les insultes à ceux qui ne visent que le blogueur et jamais l’argumentation de celui-ci. Il laisse les répliques infantiles à ces Grands Nigauds ou à ces Petites Virgules (ce pauvre DG par exemple). BiBi préfère la critique sans la blessure inutile et sans complaisance. Il entend jouer et faire jouer la loi de la démocratie en amoureux éperdu de la Contradiction.

Juin 2011 : BiBi continue d’explorer  la blogosphère, parcourt les blogs pour les choisir en sites amis. Ceux qui se sentent quelques affinités avec BiBi peuvent lui écrire sans aucune retenue. Il répondra avec grand plaisir. Son travail de lecture de l’espace bloggesque est en cours permanent. BiBi sautera sur tous les détails, les petits-riens qui ouvrent les grandes Portes de la Pensée.

BiBi va faire la course au moins jusqu’aux élections 2012 pour faire tomber le Petit Chef.

BiBi et sa troisième personne. Reproche récurrent mais très curieux. Se demande t-on quel est le «Je» de l’Internaute qui, neuf fois sur dix, prend un pseudo ? BiBi est un pseudo qui oscille entre le Réel, le Virtuel et le Réel du Virtuel. C’est un choix singulier qui va certes à l’encontre des énonciateurs courants de la Blogosphère mais BiBi n’y peut rien. Il suit la prophétie rimbaldienne : « Je est un autre».

Enfin, pour ceux et celles qui aiment les 140 espaces de Twitter, BiBi y a un compte et reçoit ses futurs abonné(e)s avec bienveillance. (Bientôt 600 followers) N’hésitez pas à venir déguster les friandises-BiBi sur son Compte : @PensezBiBi.

Mode d’emploi revu le 27 juin 2011.

8 Responses to Mode d’emploi (à lire).

  1. genevieve dit :

    Je découvre votre site, à l’occasion d’une recherche du texte de la chanson que Michel Simon chante à la fin de Boudu sauvé des eaux. Et non seulement vos amis sont mes amis, mais j’aime votre ton et vos idées. Hou, que cela fait du bien de sentir que la relève est là (je fais partie des retraités qui continuent à manifester)!
    Je suivrai avec plaisir votre blog…
    Amicalement

  2. BiBi dit :

    @Genevieve
    Merci à vous.
    Votre com me touche beaucoup.
    Beaucoup.
    Bienvenue dans la Galaxie-BiBi :-)

  3. de la mata jeanpaul dit :

    Ah bon y’a encore des esclaves à notre époque,incroyable ?

    T’as la côte avec une Zahia dis-donc…dommage qu’elle soit une ancienne,tu mérites mieux quand même ?

  4. BiBi dit :

    @de la mata
    Qu’est-ce qu’elle t’ont fait les Zahia pour que tu sois indélicats avec elles ? Ou plutôt… qu’est-ce qu’elles ont refusé de te faire ? Allez, raconte.

  5. Frayer dit :

    Ah Bibi, je découvre, je lis et je souris…J’ai toujours pensé que les éducs étaient des artistes et/ou des poètes, chacun à sa manière, et ce blog en est l’illustration :-)
    Merci de m’avoir menée jusqu’ici, je crois que je vais me régaler!

  6. Beaumont sabine dit :

    Bibi, merci pour ce blog que je découvre au détour des recherches de mes racines… Je suis particulièrement touchée car je découvre un mode de pensée proche du mien : je suis cadre formateur en IFSI, j’aime profondément les gens et les livres…
    Outre ce que ce site peut m’apporter concernant mes recherches, je continuerai à vous suivre c’est sûr…
    A bientôt !
    Sabine

  7. BiBi dit :

    @Sabine Beaumont
    Bienvenue dans la Galaxie-BiBi :-)
    Je suis un peu plus jeune que vous et j’étais à Ouezzane dans les années 58-63. Mes parents connaissaient les Docteurs Corre et un grec du nom Hargiratos. Ils travaillaient tous deux à l’Hopital à la sortie de la ville. Moi j’habitais Rue des Ecoles ( comme écrit dans le billet).
    A bibientôt :-)

  8. Beaumont sabine dit :

    @ bibi : c’est ma maman qui est née à Ouezzane en 1933 et qui y a vécu 23 ans. Moi je suisnée en 1967 en Allemagne…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>