Archives: avril 2014

VOYAGE de RÊVE avec GALA et FRANCE-DIMANCHE (Part 2).

 Episode 2

Second épisode du Voyage-BiBi à travers les articles de Gala et de France-Dimanche. On continue de parler des Grands Puissants de ce petit Monde mais cette fois-ci, on décolle de France pour s’aventurer sur le reste de cette très Chic Planète.

On voyage en effet beaucoup avec ces deux torchons-people. On traverse tous les milieux (enfin… les milieux qui en valent la peine, hein ?). Les deux pôles supposés les plus attractifs restent 1. les Upper Classes américaines (avec Obama/Michelle et les Stars hollywoodiennes) et 2. la Royauté insupportable de l’Empire Britannique. Les Enfoirés de Buckingham Palace sont en effet très souvent en première ligne et premier titre. USA, Angleterre : deux pays anglo-saxons, temples du Capitalisme délirant, leaders mondiaux du Bla Bla bla néo-libéral.

BiBi vous déplie quelques paravents solennels et «démocratiques» qui leur servent d’alibis.

 *

VOYAGES DE RÊVE avec GALA et FRANCE-DIMANCHE (Part 1)

   GALA 2

Je suis tombé par hasard sur des numéros de Gala et de France-Dimanche en gros paquets ficelés ! Avant de les mettre au rebut, j’en ai feuilleté un certain nombre. Lecture instructive sur les Grands de ce Petit Monde français, sur cette presse People que d’habitude, je ne lis pas. Martin Gurtler, rédacteur en Chef de Gala, m’avait averti dès la première page du premier n° de l’année 2014: «Plus que jamais ces personnalités ont pour mission de nous faire rêver». Dans ce voyage de rêve (Episode 1), il faudra vous accrocher. On y côtoie Laetitia, Johnny et sa bande, Louis Sarkozy, Alexandra Sublet, Laurence Ferrari, Michel Drucker, Thierry Ardisson et on fait la fête à Paris, à la Plagne avec des gigolos très sympathiques.

*

Incipit-Twitter : « Elle me disait… » (4)

 Elle me disait 1

 

Poursuite de ce dialogue à une voix et à une oreille. (Episode 4).

Elle me dit tant de choses que la nuit venue, je note en dictée ses lambeaux de phrases, ses mots jetés à l’improviste. Je note, je retranscris cette litanie qui s’ouvre sur cet incipit («Elle me disait») et qui finit à 140 caractères (ceux de l’écran Twitter – qui s’est substitué à la page papier BiBi).

Elle aussi devait avoir lu le minuscule livre de Pierre Legendre («La Fabrique de l’Homme Occidental») car ce petit extrait redécouvert ressemblait étonnamment à ses murmures : «Ainsi, indéfiniment, les générations apprennent que la parole a pour décor l’indicible et que, pour être habitable, le monde doit être mis en scène avec des mots».

*

BiBi fait sa Revue de Presse.

Pensez-BiBi1

La nuit dernière, j’ai fait un rêve : la Gauche dite radicale, autonome, offensive s’unissait et devenait majoritaire. Le seul petit problème était relatif à ma présence. Dans cette rêverie nocturne, je figurais sous la forme d’un très vieux bonhomme doté d’une longue, longue barbe blanche. Mon prénom se détachait dans ma nuit noire et se déclinait ainsi : Mathusalem. Au réveil, pour chasser le poids des ans (969 ans), j’ai entrepris une Revue de Presse en espérant m’alléger. Hélas… le Monde au réveil pèse encore plus lourd.

*

Mots pauvres, riches correspondances.

 Les Mots Pauvres

Tout à coup, s’imposèrent les deux tweets. Ils m’arrivèrent de biais, comme surgis du ventre de la baleine. Deux tweets, deux uppercuts que je mis aussitôt en ligne sur le ring des Réseaux Sociaux, ce 8 avril.

1. Elle me disait : « Flots de paroles ? Ton naufrage est proche. Accroche-toi plutôt à un mot, ce sera ta bouée »

2. Elle me disait : « Tu te tais et tu crois observer le silence mais sauras-tu admettre un jour que c’est le silence qui t’observe »

*